Aluminium dans les vaccins, un danger…info ou intox ? (2)

Rédigé par Marina, le 11 Jul 2013, à 18 h 45 min

Dans Aluminium dans les vaccins, un danger…info ou intox ? (1) nous avons vu que rien ne prouve que l’aluminium à dose vaccinale ait des effets toxiques et neurologique pour la santé. Les associations de patients et de médecins derrière la pétition qui circule actuellement souhaitent pourtant mettre de nouveau à disposition des vaccins oraux sans aluminium. Il existe certes des vaccins sans aluminium mais le vaccin oral contre la poliomyélite ne serait plus utilisé en France, sous recommandation de l’OMS. Voyons pourquoi et demandons-nous ce que devient l’aluminium injecté par vaccin ?

Les vaccins sans aluminium

Selon les médecins interrogés, les vaccins sans aluminium sont moins efficaces (voire inefficaces) que leurs homologues aluminiques. Ils témoignent que “la fréquence de leur dose est plus élevée, leur suivi plus strict et moins bien pratiqué par les parents ou les individus à vacciner. Ce manque de suivi est une des raisons de cette “inefficacité” “.

Exemple du vaccin DT Polio, concerné par la pétition

Le vaccin DT Polio prévient le Tétanos, la Diphtérie, la Poliomyélite. Il est obligatoire. La pétition circulant sur internet demande la mise à disposition du vaccin DT Polio sans aluminium. Les opposants au vaccin actuel (avec de l’aluminium) soulèvent l’hypothèse que l’aluminium présent dans le vaccin causerait une maladie appelée Myofasciite à macrophages.

La myofasciite à macrophages (MFM) est une maladie rare identifiée en 1993, caractérisée par de microscopiques lésions présentes dans des biopsies de muscles qui montrent une infiltration des macrophages (cellules de défense de l’organisme) dans le tissu musculaire.

En avez-vous entendu parler ? Pour comprendre ce qui est en jeu, nous développerons ce sujet ainsi que la mise en cause de la vaccination dans plusieurs maladies dans Aluminium dans les vaccins, un danger…info ou intox ? (3)

Deux vaccins pour deux utilisations différentes

Il existe deux sortes de vaccins contre la Poliomyélite, le vaccin oral à virus vivant et le vaccin injectable à virus tué.

aluminium, santé, vaccin

poliovirus serotype 1

Le vaccin oral n’est plus utilisé dans la vaccination en France depuis 2008 (sous recommandation de l’OMS). Il sert exclusivement afin d’éviter une propagation de la maladie car il crée une immunité intestinale (mode de propagation de la maladie). Le vaccin est fabriqué à partir d’une souche des 3 virus de la Poliomyélite.

Il est atténué mais ne reste pas toujours ainsi. En se combinant avec d’autres virus, il peut retrouver la même virulence que le virus initial. Il peut donc créer une ou plusieurs nouvelles formes de poliomyélites pour lesquelles nous n’avons pas de vaccin et de traitement.

L’OMS a ainsi recommandé sa suppression. Elle craint qu’après la disparition des virus polio initiaux de toute la planète, de nouvelles épidémies de poliomyélite se poursuivent avec des virus dérivés des souches vaccinales. Le phénomène a déjà été observé et inquiète beaucoup l’OMS.

La Poliomyélite  : il s’agit d’une infection virale très contagieuse touchant principalement les enfants. Le virus se transmet par l’eau ou des aliments contaminés. Après s’être multiplié dans l’intestin, il envahit le système nerveux. Dans de nombreux cas, l’infection reste asymptomatique (sans signes visibles), mais les sujets atteints excrètent néanmoins le virus dans leurs fèces(excréments) et peuvent donc transmettre la poliomyélite à d’autres.

Les symptômes initiaux sont de la fièvre, de la fatigue, des céphalées, des vomissements, une raideur de la nuque et des douleurs dans les membres. Dans un petit nombre de cas, la poliomyélite entraîne une paralysie, souvent définitive. La vaccination est le seul moyen de prévention (OMS)

Le vaccin avec aluminium contre plusieurs maladies

aluminium, santé, vaccin

©, CC Adrián Afonso

L’Académie de médecine comme l’OMS expliquent clairement que le vaccin injectable avec de l’aluminium est plus efficace car plus concentré : il réalise une immunité humorale (cellulaire) susceptible de protéger l’individu des conséquences d’une contamination (Il n’empêche toutefois pas ce dernier de propager le virus).

L’aluminium dans ce vaccin est essentiel puisqu’il booste la réaction immunitaire pour une efficacité accrue.

Ce vaccin est également utilisé contre la diphtérie et le tétanos en autre chose. Ces maladies sont également très graves et mortelles.

Le vaccin protège, donc, de plusieurs maladies en quelques injections, espacées tout au long de l’enfance et l’adolescence de l’enfant.

La dose d’aluminium dans ce vaccin est en dessous du seuil de sécurité, définit par l’OMS. Il contient 820 microgrammes d’aluminium (850 microgrammes est le seuil de sécurité).

Une étude, en 2011, citée par l’Académie Nationale de Médecine, a montré que la charge en aluminium apportée dans le corps par les vaccins, lors des premières années du nourrisson, était inférieure de 50 % au taux de sécurité quel que soit l’âge du nourrisson.

 

 Les adjuvants non aluminiques

Le phosphate de calcium a été, pendant un temps, proposé pour remplacer l’aluminium. Les études montraient cependant des résultats trop contradictoires pour qu’il soit approuvé dans les vaccins.

sidactionLes autres adjuvants, en développement ou en cours de recherche, comme les liposomes, les émulsions huile dans l’eau, molécules immunostimulantes ne vont pas être utilisés comme produit de substitution des sels d’aluminium.

Ces adjuvants non aluminiques vont plutôt permettre d’élaborer des nouveaux vaccins contre par exemple le VIH, la Tuberculose ou certains cancers.

Jusqu’à preuve du contraire, les sels d’aluminium sont donc utilisés à bon escient. Les différents adjuvants ne sont pas interchangeables et demeurent spécifiques de tel ou tel vaccin.

 Suite> Comment élimine-t-on l’aluminium injecté ? p2

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



"Passionnée de culture, j'adore découvrir de nouveaux horizons et partager les informations que je déniche. consoGlobe est une réelle philosophie à...

14 commentaires Donnez votre avis
  1. Je trouve toutes ces histoires de vaccination et du médicament nauséabond, il paraît claire qu’il y a pas l’ambition de faire évoluer l’humanité, pire encore on souhaite son extinction et voir comment on se défonce pour scier la branche sur laquelle on est assit me rend malade est-ce qu’il y a un vaccin pour sa ou un traitement médicamenteux sur du long terme ou mieux encore une chimiothérapie, pour une personne pour qui se pourrais être utile et préféré arroser de vaccin, de médicament etc à un plus grand nombre qui n’en aurait pas besoin avec une posologie identique comme si tous le monde était du même bois, la médecine conventionnelle est devenu imbus d’elle-même et arrogante qu’elle en à oublié le serment d’hippocrate à bonne entendeur…

  2. j’ai une polyarthrite rhumatoïde positive traitée par méthotrexate et mon nouveau généraliste veut que je me fasse vacciner contre le tétanos (sinon il me dit d’aller me faire soigner ailleurs) qu’en pensez-vous, dois-je me faire vacciner ou non?

  3. Bonjour,
    Ne pourrait-on pas parler de Bill Gates et ses lapsus révélateurs? C’est avec les intérêts de sa fortune qui s’élève à plus de 37 milliards de dollars que la recherche sur les vaccins est financée, et au cours de ses conférences et intervews il a clairement dit que le but des vaccins était de DIMINUER la population mondiale! Faites une recherche sur youtube vous verrez. Bonne journée.

  4. La personne qui a écrit cet article travaille avec quel laboratoire? SVP…
    Ou peut-être qu’un gros labo sponsorise ce site?

    parler de l’efficacité des vaccins me fait rigoler quand on sait que ces même vaccins (même avec adjuvant!) ne sont pas plus efficaces que si on pissait dans un violon. Parmi les rares victimes de la grippe, par ex, plusieurs avaient été vaccinés semble-t-il…

    Je suis partisane de croire que l’éradication de certaines maladies tient plus au fait que l’hygiène est bien meilleure de nos jours (d’ailleurs, les pays concernés par des recrue d’essence de maladies “anciennes” sont souvent des pays dans lesquels la pauvreté entraine un manque d’hygiène!).

    Et qu’en est-il des options aux vaccins? Le tétanos se soigne avec de la vitamine C!

    Avez vous expliqué à vos lecteurs que seuls trois vaccins sont obligatoires en france (ce qui est déjà trop!), mais aucun labo ne propose ces 3 seuls… on nous en impose plusieurs autres avec qui ne sont pas obligatoires eux! Pourquoi?
    L’état se porte garant en cas d’effets indésirables des 3 seuls vaccins obligatoires… et comme il n’existe pas un seul vaccin ne contenant QUE ces trois là… ben il n’est plus garant! Facile!

    Je trouve dommage, pour un article sur un site qui parle de notre SANTÉ, d’être aussi orienté. Pas très neutre ça. Pas très journalistique.

    • Moi aussi, j’ai été très surprise par cet article. Je pense que “Marina” est simplement le service de com d’un labo pharmaceutique !
      Je n’ai pas vu le reste du site, j’espère que tout n’est pas à l’avenant… Parce que sinon il faudra l’appeler intox.com !

  5. et le professeur Delbet – et son chlorure de magnésium – et ses expériences, vous connaissez ………meme pour l’élevage …….
    Je ne suis pas vaccinée – les vaccins grippe ils peuvent les garder et je n’ai jamais la grippe ………..

  6. Les laboratoires Merial Merieu on retirer l’aluminium dans les vaccins pour chats car ils étaient responsable de cancer .
    Mais pour les humains on fait quoi ?
    Et le principe de précaution n’est valable que pour les chats ??

    lexpress.fr/actualite/societe/vaccins-j-ai-besoin-de-200-000-euros-pour-poursuivre-mes-recherches_1205638.html

  7. Les chercheurs n’ont pas réussi à prouver oui ou non que l’aluminium était nocif.
    Alors pourquoi l’utiliser si on est sûr de rien ??

    C’est comme si on avait décidé de mettre un nouveau câble de frein sur notre voiture sans être certain qu’après 100000km il soit toujours assez solide pour freiner en urgence !!

    Certes c’est bien d’avoir un vaccin qui fonctionne contre la maladie de manière rapide.
    Mais il faudrait aussi apprendre à ceux qui nous gouvernent (je parle aussi des grands patrons qui veulent s’en mettre plein les poches) que notre santé n’est pas juste une histoire d’argent ni d’être le 1er à réussir à fabriquer un vaccin !
    Pensez ensuite à le faire évoluer, comme c’est le cas pour tout nos biens de consommation !

    • Il est depuis très longtemps prouvé que l’aluminium est neurotoxique. (depuis 1970) 20minutes.fr/societe/601740-societe-on-sait-depuis-annees-1970-neurotoxique

  8. Je fais souvent de la randonnée dans de nombreuses régions de France surtout, mon médecin m’a prescrit la vaccination anti-tétanos (cela fait de nombreuses années que je ne suis plus de près les vaccinations me concernant). Je l’ai acheté (2 euros et quelque …) et mis au frigo. Je n’ai pas envie de me faire vacciner … pourtant j’ai vérifié,celui que j’ai acheté ne contient pas d’aluminium …

  9. D’accord avec Pierre.
    La seule chose dont on soit sûrs, c’est que le corps médical ne sait pas grand-chose.
    Il est curieux que l’application du principe de précaution soit à géométrie variable.
    Il y a un paramètre qui n’est jamais pris en compte: c’est l’effet combiné de plusieurs petites doses qui, prisent seules ne présentent pas de danger (en tout cas pas dans un délai court), mais qui, combinées, donnent des cocktails dont personne n’a la moindre idée de l’effet sur l’organisme.
    Pour la radioactivité, des seuils mini avaient été définis, mais on se rend compte, sur le long terme, que ces seuils devraient être abaissés.
    On joue aux apprentis sorciers.
    Pourquoi ne pas développer des techniques pour renforcer les défenses naturelles de l’organisme ???
    A force de sur-vacciner, notre organisme devient paresseux et est incapable de se défendre contre les infections.
    La nature sera toujours en avance sur l’industrie pharmaceutique.
    Ce qui, d’ailleurs, lui garanti une rente à vie !!!
    Actuellement, on a l’impression qu’il faut être assez malade pour avoir besoin de médicaments, mais pas trop, sinon le malade meurt et ça fait un client en moins …

  10. Oui l’industrie pharmaceutique se fait de l’argent sur notre dos, non on ne sait pas quels sont les effets délétères des vaccins, surtout mélangés à certains traitements médicaux en cours lors de vaccination
    la médecine commence seulement à s’interroger sur les possibles méfaits de médications croisées, alors le temps qu’elle s’interroge sérieusement sur ceux de la vaccination à outrance !!!!
    Lorsque j’étais enfant (j’ai + de 60 ans) les familles se lamentaient lorsque leurs fils partaient à l’armée, car on injectait à ces jeunes hommes (plus costauds qu’un nourrisson de trois mois, non ? si !)des mélanges de vaccins qui rendaient certains malades temporairement :
    personne ne se lamente sur la santé et les réactions de nos bébés sur-vaccinés dès l’âge de trois mois
    Et qu’en est-il vraiment pour les enfants des pays “en voie de développement” que l’on vaccine allègrement (merci Bille Gates !) sans prendre la précaution de les vermifuger ou de les soigner en cas de maladie chronique : souvenez vous : la vaccination est repoussée lorsque nos bambins sont fiévreux, enrhumée, etc ….pas en Afrique, pas en Asie
    Nous, les humains, sommes devenus la vache à lait de l’industrie pharmaceutique et en plus ……..on la remercie

  11. Les lobbys de la vaccination sont trop puissant!La vaccination et un gros business! Moi je me fais plus vacciner depuis 1996 et ne m’en porte que mieux!Les majorité des gens sont naïfs et ignorant ça fait longtemps que des médecins mettent en garde contre les vaccins et leur effets iatrogène!

  12. Merci pour l’information intéressante et assez complète de cette article. Mais l’argumentation n’est pas totalement convaincante au regard du principe de précaution. En effet, l’article montre bien que le corps médical fait ici de nombreuses supputations. Il est parsemé de conditionnels. Des expressions comme “A nos connaissances actuelles,…” n’inspirent pas confiance.

    Le fait qu’on approche des doses maximales de l’OMS (820 pour 850 max.) ne signifie pas que le produit est anodin. La preuve : “Administré par voie sanguine, il [l’aluminium] se concentre principalement dans l’os, sa présence dans le cerveau est en très faibles quantités.” Est-ce que cela ne vous parait pas inquiétant cette accumulation, même en faibles quantités ? De petits effets peuvent avoir de grandes causes.

Moi aussi je donne mon avis