Habitat durable : 5 enseignements pour le futur

Rédigé par Jean-Marie, le 17 Jan 2014, à 9 h 50 min

L’époque est très féconde pour les architectes et les urbanistes. La nécessité de s’adapter aux contraintes énergétiques et climatiques donne naissance à de multiples innovations. Nous voyons ainsi apparaître ce qui que vont devenir l’habitat et les écoquartiers. Après la maison Europassive, c’est la maison « Air et lumière » de Velux qui sert pour tirer des enseignements pour la maison durable de demain.

Maison « Air et Lumière »VELUX Model Home 2020 : le bilan

La société VELUX a conçu un prototype de maison, le Model Home « aire et lumière » 2020 pour étudier le futur de notre habitat. On a déjà pu tirer de l’expérience quelques résultats ; autant d’éléments à apporter à la réflexion sur ce que seront nos habitats à l’horizon 2020

 Le point de départ actuel :

bonhomme-croissanceLe bâtiment (résidentiel et tertiaire confondus) est le plus gros poste de consommation d’énergie avec près de 40 % de la consommation totale en Europe. Or 90 % des bâtiments actuels seront toujours en service en 2050.

Au coeur des défis environnementaux, la transition énergétique du secteur du bâtiment est devenue un enjeu prioritaire pour l’ensemble des industriels et des acteurs de la construction. Il s’agit d’un challenge en termes de technologie, mais également en termes d’appréhension par le consommateur qui demeure la clé essentielle du succès de toute politique de réduction de la facture énergétique.

Des vraies familles ont testé les maisons

habitat-durable-2020-veluxfleche-suite6 bâtiments répondant à 3 grands critères ont été rénovés dans le cadre de ce programme : économie d’énergie, impact neutre sur l’environnement, qualité et confort de vie. Point clé du projet, l’expérience s’est poursuivie par l’emménagement de familles en charge de tester et de restituer leurs ressentis sur la pertinence des concepts développés.

Les résultats de l’expérience ont permis de dégager des convictions, notamment celle-ci :

L’habitat 2020 sera énergétiquement sobre et agréable à vivre grâce à l’abondance de lumière naturelle et d’air frais.

C’est pourquoi la maison a été conçue pour produire plus d’énergie qu’elle n’en consomme(1). Pour cela, une grande attention a été portée, lors de la conception énergétique et architecturale, à l’enveloppe du bâtiment, aux systèmes de domotique.

habitat-durable-confortDeux labels : Afin d’obtenir une construction répondant aux réglementations en vigueur en matière d’environnement, deux démarches de certification ont été engagées pour la Maison Air et Lumière : Haute Qualité Environnementale (HQE®) et BBC-Effinergie.production d’énergie et de ventilation comme aux conditions de confort de vie.

famille-habitat-durable-velux
Pendant un an, la maison a été testée par la famille Pastour composée de 4 personnes, le suivi des consommations et les ressentis des familles ont été étudiés par un cabinet spécialisé (2)

Résultat n° 1 : un bilan énergétique positif sur les postes réglementaires

L’approche énergétique globale révèle un équilibre des postes réglementaires et des consommations domestiques.

 

La récupération des énergies renouvelables permet de garantir un confort durable, tout en garantissant le bien-être des habitants mais il faut prendre cela en compte dès la phase de conception de la maison.velux2020

  • Moins de 1 kWh/m2.an sépare la consommation énergétique réelle de la maison (36,1 kWh/m2.an) des calculs prévisionnels (35,1 kWh/m2.an),
  • La maison Air et Lumière atteint un niveau de performance énergétique inférieur de 40 % à l’exigence de consommation maximum de la RT2012, (60 kWh/m2.an).

Résultat n° 2 : la lumière naturelle au coeur de la maison

lumiere-interieur habitat durable

La bonne répartition de la lumière naturelle dans la maison, facilitée par une surface vitrée importante (représentant 33 % de la surface habitable, soit le double des recommandations de la RT2012, a permis de consommer deux fois moins d’éclairage artificiel que prévu.

43 % des besoins d’éclairage ont ainsi été couverts par les apports de lumière naturelle. L’hiver, la maison a bénéficié de 50 minutes de lumière naturelle en plus par jour*.

97 % des Français estiment que la luminosité naturelle est un critère important dans le choix d’un logement,

– 73 % des Français privilégient la lumière naturelle dans leur logement à la lumière artificielle.

Ces apports sont quantifiables sur  bilan énergétique mais principalement perçus par la famille comme un élément de confort exceptionnel (confort visuel, moral, concentration, stress…) dont elle ne pourrait plus se passer.

velux2020-chiffres

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Jean-Marie Boucher est le fondateur de consoGlobe en 2005 avec le service de troc entre particuliers digitroc. Rapidement, il convertit ses proches et sa...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. Ils font très fort à Verrières Le Buisson. Oser baptiser du nom pompeux d »Eco-Quartier » ce qui était avant l’ ancienne décharge d’ordures des Justices, celle située près d’un ancien dépôt d’hydrocarbures (basias.brgm.fr/fiche_detaillee.asp?IDT=IDF9103283) , cell située juste en dessous de l’ancien site de l’aérospatiale ou l’on stockait du chrome, du zirconium, des explosifs, des carburants divers (basias.brgm.fr/fiche_detaillee.asp?IDT=IDF9103272). Je ne conseille pas trop aux habitants de creuser un puits dans leur jardin…

Moi aussi je donne mon avis