Réduire son empreinte écologique : top 6 des applis mobiles

Devenez un expert de l’écologie grâce à notre sélection d’applications mobiles gratuites et réduisez ainsi votre empreinte écologique.

Rédigé par Hugo Quinton, le 16 Mar 2016, à 16 h 00 min

90 jours : l’assistant personnel de transition écolo

Lancée à la rentrée, l’application 90 jours vous propose une série de 20 défis pour modifier vos habitudes à votre rythme. Apprendre à faire le tri sélectif, coller un autocollant stop-pub sur sa boîte aux lettres, éviter l’huile de palme, faire pipi sous la douche, voilà le type de challenge que vous propose l’application pour mettre en pratique votre prise de conscience écologique.

Pour commencer, votre « coach d’écologie », commence par évaluer votre niveau d’engagement. Un court questionnaire permet de définir quel est le premier défi que vous êtes prêt à remporter. 90 jours vous demande par exemple : « Êtes-vous paniqué(e) à l’idée de ne pas pouvoir manger ce qui vous fait envie ? », « Vous dîtes-vous souvent que, finalement, une personne de plus ou de moins qui agit, ça ne change pas grand chose ? ».

L’application prend également en compte la part de paresse qu’il y a en chacun de nous et nous permet de remettre à plus tard certains défis.

Impliquée et engagée, l’application 90 jours vous proposera par exemple d’installer l’extension Chrome « Amazon Killer », une extension qui permet de chercher un livre sur Amazon mais d’être redirigé vers une vraie librairie pour l’acheter.

Également, 90 jours incite à changer de fournisseur d’électricité pour choisir un fournisseur qui propose de l’électricité 100 % propre, c’est-à-dire entièrement produite à partir d’énergies renouvelables. Si vous acceptez les défis, l’application vous enverra des mails pour vous accompagner et vous proposera un calendrier de fruits et légumes de saison à imprimer. L’application 90 jours est disponible gratuitement sur le Play Store et l’Apple Store.


Page suivante :

 Ecocompare : Le guide pour analyser et comparer les produits écologiques


Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Je suis passionné par le web et tout ce qui entoure, de près ou de loin, les réseaux sociaux. A ce titre, j'ai contribué à plusieurs media en ligne, en...

5 commentaires Donnez votre avis
  1. L’utilisation des applications n’aident pas en soi à devenir écolo, mais cela dépend de la bonne volonté de chaque personne. Leurs objectifs est que les gens prennent conscience des conséquences sociales ou environnementales de leurs actions quotidiennes et changer leurs mauvaises habitudes avec des gestes simples. pour ma part, j’utilise l’appli 90 jours.

  2. Bonjour
    Allez bon je vais faire mon vieux schnock :>))
    Je comprends qu’un usage professionnel contraigne beaucoup de personnes à être dépendantes de leur téléphone portable.
    Mais s’il faut, pour avoir des idées intéressantes, passer systématiquement par une machine, recevoir et envoyer une masse de données à tout moment, changer de machine tous les ans et la recharger tous les soirs, eh ben c’est pas mon truc. Toute application « gratuite » envoie des données à des annonceurs, et le stockage de ces quantités monstrueuses d’octets coûte de l’énergie, qui est loin d’être toute renouvelable
    L’écologie, c’est aussi de temps à autre se déconnecter, pour laisser son bon sens fonctionner. Et rien ne vaut la chaleur des contacts humains dans une association de protection de l’environnement. L’écologie en ligne, où on est seul dans son coin sans échange de visu avec des personnes, ça ne permet pas d’agir ou si peu.
    Je passe beaucoup de temps sur mon ordinateur – la preuve – mais j’essaie de garder un peu de quant-à-moi, tranquille en marchant ou à vélo, ou encore avec un bon bouquin.
    Nous sommes saturés d’information, il faut souffler, parfois.
    Bonne journée

    • Encore deux petites pour la route :
      « Devenez un expert de l’écologie grâce à notre sélection d’applications mobiles gratuites et réduisez ainsi votre empreinte écologique »
      Ben non, c’est pas avec des applis qu’on devient un expert de l’écologie. C’est en lisant des ouvrages dans les bibliothèques des bonnes associations, par exemple les ouvrages de François Ramade, l’un des pionniers de la lutte contre l’emploi des pesticides. Allez fouiner sur Terre Vivante ou d’autres, ça ne manque pas.
      J’ajoute un énorme coup de gueule contre ces P…de pub sonores sur le site de ConsoGlobe, sur cette page même, qu’on ne sait pas faire cesser. C’est grossier. Le décérébré bêlant qui a installé ça, je ne lui conseille pas de me croiser dans la rue.

    • Si on regarde un peu le langage actuel, on s’aperçoit que les données circulaient il y a peu sous forme de Giga-octets, allusion au gigantisme. Aujourd’hui c’est des Téra-octets, et la tératologie c’est la science des monstres.
      Bonne soirée

  3. Merci Hugo !
    Une autre appli sympa et originale aussi @lesoxymore.
    C’est un jeu super cool : tu gagnes des réductions et tu enlèves aux pollueurs leurs droits d’envoyer du CO2 !Toujours ça de gagné.
    Il parait qu’ils vont faire un concours avec des cadeaux supplémentaires pour les meilleurs shooters.

Moi aussi je donne mon avis