3-MMC : la nouvelle « cocaïne » qui inquiète les autorités

Avec le retour en grâce des soirées et des discothèques, les phénomènes liés à la drogue, qui sont restés « cachés » au domicile pendant 2 ans, sont de retour en force, à la vue du grand public. Les autorités s’inquiètent de l’apparition dans ces soirées d’une nouvelle drogue de synthèse appelée 3-MMC. Il s’agit d’une drogue semblable à la cocaïne qui peut être mortelle à haute dose, et qui sort petit à petit des milieux underground dont elle est issue, pour se retrouver dans les mains (et le sang…) de nouveaux consommateurs.

Rédigé par Cecile, le 9 Jun 2022, à 15 h 49 min
3-MMC : la nouvelle « cocaïne » qui inquiète les autorités
Précédent
Suivant

Qu’est-ce que la 3-MMC ?

La 3-méthylméthcathinone est une nouvelle drogue de synthèse qui ressemble à la cocaïne tant par ses effets que par ses dangers. C’est un puissant stimulant du système nerveux central qui peut augmenter le rythme cardiaque et la pression sanguine, entraînant un risque accru de crise cardiaque ou d’accident vasculaire cérébral. À fortes doses, elle peut également provoquer des malaises, le coma et la mort.

La 3-MMC est vendue comme une alternative bon marché à la cocaïne. Cette molécule est souvent mélangée à d’autres drogues, ce qui la rend encore plus dangereuse. Dans un cas récent au Royaume-Uni, un homme est mort après avoir pris du 3-MMC mélangé à de la MDMA (ecstasy).

Longtemps utilisée dans des milieux très spécifiques (chemsex) pour ses vertus désinhibantes, elle gagne maintenant les soirées traditionnelles depuis quelques années.

Quels sont les effets de la 3-MMC ?

La 3-MMC est généralement sniffée sous forme de poudre, mais elle peut aussi être avalée sous forme de comprimés, fumée ou injectée selon les effets espérés. C’est une drogue qui a la particularité de lever les inhibitions et tend à augmenter le plaisir. Elle génère une euphorie et un sentiment d’envahissement qui font qu’elle est comparée à une « cocaïne light » par certains de ses utilisateurs.

Cependant, les effets de la 3-MMC ne sont pas très longs, et les utilisateurs sont susceptibles de ressentir un fort besoin d’une nouvelle dose rapidement. La drogue peut également provoquer de l’anxiété, de la paranoïa, des hallucinations et de l’agressivité. À forte dose, elle peut entraîner des convulsions et la mort.

La drogue 3-MMC

Celle qui se fait également appeler la mophedrone possède une structure proche de la dopamine, hormone naturelle que sécrète notre corps pour lui transmettre un sentiment de bien être.

Plus d’une vingtaine de décès lui sont déjà attribués en Europe, mais on en sait assez peu sur les volumes en circulation en France. Son prix très attractif, autour des 15€ le gramme, a tendance à accélérer son succès, rendu possible par le retour des soirées et autres clubs dont les fêtards avaient été privés pendant 2 ans.

A lire aussi : De la cocaïne retrouvée dans des crevettes d’eau douce

Est-ce que la 3-MMC est légale en France ?

Non, la 3-MMC n’est pas légal en France, comme tous les dérivés de la famille des cathinone depuis juillet 2012. Elle est classée comme une substance psychoactive et est donc soumise à la loi française du 30 décembre 1970 sur les drogues et la toxicomanie.

La détention, la vente, le transport et la fabrication de cette substance sont donc passibles de sanctions pénales.

Toutefois, cela n’empêche pas sa vente et la consommation en toute illégalité, car elle est facilement disponible sur des sites « obscurs » sur la toile.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis