Utiliser des lessives propres : utiles ou pas ?

Le numéro de 60 millions de consommateurs de novembre 2006, analysait 35 lessives  différentes : l’écotoxicité de l’eau de lavage – celle qui part dans les égouts – est avérée pour toutes les lessives, qu’elles soient en poudre, en tablette ou liquides. Que valent les “lessives propres” ?

Lessives propres – Que valent les lessives « vertes » ?

Malgré le fait que le laboratoire de 60 millions de consommateurs ne connaissait pas la composition exacte des lessives, il estime qu’il faudrait en moyenne diluer 35 fois l’eau de lavage pour la rendre biodégradable dans la nature.

Utilisées en respectant les consignes des fabricants, toutes les lessives nuisent toutes à la vie aquatique, celle des microcrustacés, et favorisent la prolifération d’algues.

Les lessives vertes sont – elles efficaces, meilleures que les autres ?

lessive écolo

La plupart des lessives sont élaborées à partir du pétrole et contiennent de 15 à 25 molécules actives : tensio-actifs (dont le savon) anti-salissures, enzymes anti-tâches, …

En octobre 2005, la biodégradabilité finale à 60 % sous 28 jours est devenu obligatoire mais cette limite semble trop basse et « laisse passer » de nombreux tensio-actifs.

Les lessives ne contiennent généralement plus de phosphates dangereux pour les poissons et ils sont définitivement interdits depuis le 1er juillet 2007.

lessives propres

Les lessives vertes ne sont pas 100 % écologiques

Surprise, même les lessives affichées comme « vertes » sont très toxiques pour la nature, y compris celle qui respectent l’Ecolabel qui finalement n’impose qu’une « limitation des substances dangereuses », « une biodégradabilité accrue » et une « réduction des produits issus de la pétrochimie » pour un « lavage efficace ». Alors peut-on avoir confiance dans les lessives ?

noix dfe lavage

En fait, il n’y a aucune lessive qui peut apporter l’assurance d’être totalement indolore pour l’environnement. On peut choisir entre plus ou moins toxiques.

>> Pour laver vraiment sans agresser l’environnement, la seule solution aujourd’hui serait d’utiliser les noix de lavage indiennes, ou des balles de lavage, seuls produits « éco-neutres ».

Les lessives liquides ont « un potentiel de toxicité très élevé » :

Epsil de Leclerc, Skip Air Activ‘d’Unilever, …  sont des détergents à éviter.

Les lessives dites « vertes » restent toxiques : L’Arbre Vert, Etamyne du Lys, Ecover,… dont la lessive ne contient que des molécules végétales, Maison Verte, …

Ces marques prennent en compte l’ensemble du cycle de vie du produit, de la fabrication au recyclage, pour déclarer leur côté « vert » : consommation d’énergie de la production, poids de l’emballage, production de déchets, …

Lessive verte – Comment choisir  ?

Qu’est-ce qu’un détergent ? : lessives, poudre à récurer, liquide vaisselle, shampoing… le détergent est un produit chimique utilisé pour sa capacité à éliminer les salissures.

*

Une lessive verte, c’est quoi ?

Lessive et écologie : des produits plus verts ?

Le guide d’achat Lessives écologiques