Nike se met à la teinture à sec

Nike se met à la teinture à sec

Ne plus utiliser d’eau pour teindre des vêtements à échelle industrielle, c’est possible. C’est la technologie que propose DyeCoo : une teinture à sec que Nike utilise à présent couramment.

Nike utilise à présent une teinture à sec, DyeCoo

Bien entendu, dans le monde du textile, Nike fait généralement office de mauvais élève, mais il convient de signaler quand un petit pas est fait. Cette fois, il s’agit de la technologie DyeCoo Textile Systems B.V., mise au point par une filiale de l’entreprise néerlandaise FeyeCon et utilisée par la marque de vêtements de sport.

Nike avait annoncé dès 2012 avoir conclu un partenariat stratégique avec l’entreprise de manière à “concevoir et de mettre au point des produits de performance sportive haut de gamme à l’intention des athlètes, et de ses activités globales durables et de sa stratégie d’innovation“.

De la teinture à sec

L’intérêt de Nike est évident : DyeCoo a mis au point les premières machines à teindre les textiles à sec. Les seules sur le marché, donc et un effort vers “l’innovation et la durabilité“. Et devinez quoi ? en plus c’est moins cher. Mais point de médisance, et penchons-nous sur cette technologie.

dyecoo-teinture-sans-eau-nike-03DyeCoo est donc une filiale de FeyeCon, leader en matière de dioxyde de carbone recyclé. Ce n’est pas un hasard puisque ce dioxyde de carbone recyclé permet justement d’éliminer l’eau dans le processus de teinture des textiles. La technologie ne présente que des avantages par rapport aux teintures classiques :

  • pas besoin de produits chimiques extérieurs
  • un processus deux fois plus rapide
  • pas besoin de sécher le textile
  • une amélioration du tissu teint
  • un meilleur contrôle de la teinture
  • une teinture possible dans à peu près n’importe quel lieu
  • pas d’effluents rejetés dans la nature
  • le CO2 utilisé est récupéré

Une avancée réelle quand on considère que la teinture textile traditionnelle consomme 100 à 150 litres d’eau pour teinter un kilo de matériaux textiles. Chaque année, le processus de teinture consomme 4000 litres d’eau par an.

Une révolution de la fabrication textile ?

Nike a étudié la technologie pendant 8 ans avant de conclure le partenariat et sort à présent des premiers vêtements de pointe teintés de cette manière : les polos ColorDry, soit 30L d’eau économisés par t-shirt contrairement à une teinture classique. Nike est très fier de cette technique puisque les couleurs sont très intenses, en plus de préserver eau et énergie.

dyecoo-teinture-sans-eau-nike-02En 2013, Adidas a également annoncé utiliser la technologie pour produire notamment sa ligne de t-shirts Prime T.

Si elle est utilisée de plus en plus couramment par des gros groupes, la technologie DyeCoo pourrait donc bien transformer durablement la manière de teindre les vêtements. Reste à voir ensuite la nature des teintures utilisées.

Plus d’informations sur DyeCoo : http://www.dyecoo.nl

*

Je réagis

Lisez également sur le sujet :