Stigo, un mini-scooter électrique pliable

Stigo, un mini-scooter électrique pliable
Réagissez :
Donnez votre avis
Partagez :

Stigo est loin d’être un projet anecdotique. Imaginé en Estonie, ce mini-scooter électrique est pliable, ultra-compact et léger. Il sera produit en France dès la fin de l’année 2014.

Stigo, un mini-scooter électrique conçu pour une praticité complète

stigo-scooter-electrique-pliable-01Derrière Stigo, on retrouve une équipe de passionnés, parmi lesquels Rainer Nolvak, créateur du mouvement international Let’s Do It World, à l’origine (entre autres) du Clean Up Day.

D’où la conception de Stigo en Estonie, pays d’origine de l’activiste. L’équipe travaille depuis plus de dix ans  sur des innovations durables, et depuis quelque temps sur un projet de mini-scooter électrique.

Le projet est piloté en France par l’expert en industrie automobile et spécialiste de la Mobilité Alternative, Alain Giraud, qui a notamment développé le Renault Twizy.

Un véhicule ultra-compact et très mobile

stigo-scooter-electrique-pliable-02

Le mini-scooter a été conçu pour répondre à plusieurs critiques courantes envers les véhicules électriques :

  • une mobilité urbaine facilitée,
  • un véhicule facile à ranger et à garer,
  • un véhicule électrique facile et rapide à charger

Transport et rangement facilités

D’où le choix d’un deux-roues électrique :

stigo-scooter-electrique-pliable-06

Le scooter électrique a été conçu pour être très compact et léger, de manière à faciliter son transport une fois le trajet effectué :

stigo-scooter-electrique-pliable-05il se plie en 2 secondes et peut rentrer dans un ascenseur

  • il se transporte comme une valise à roulettes

il peut être stocké dans un appartement : une fois plié au sol la place prise représente un carré de 45x40cm

  • il est vraiment léger pour ce type de véhicule : 13,5kg

Pour autant le véhicule n’est pas un jouet, mais un véhicule électrique capable d’atteindre 25km/h, pour une autonomie de 40km.

Un citadin parcourt en moyenne une distance de 13 à 13 km par jour.

Alimenté sur le courant domestique, il dispose d’un moteur 250W hub motor, d’une batterie 36V LiFePO4 et a été homologué scooter électrique urbain L1e-B.

Stigo sera produit en France, à Alès, dès la fin de l’année 2014.

Plus d’informations sur le Stigo :  www.stigobike.fr

*

Je réagis

Sur les scooters électriques :

Réagissez :
Donnez votre avis
Envoyer cet article par e-mail


10 commentaires Donnez votre avis
  1. Je suis une personne a mobilité reduite et j’ai la conviction Que le Stigo va me rendre de l’autonomie …

  2. Ok un vélo pliant n’a pas la même utilisation qu’on scooter.

    Le vélo pliant, on s’en sert pour parcourir quelques kilomètres ou encore pour se déplacer de sa chambre à la cuisine.

    Mais quand on voit le design de celui-là, la première image qui me vient à l’esprit, c’est un vélo d’enfant à 3 roues. Soyons un peu sérieux, il existe des scooters électriques pliables bien plus crédibles que celui-ci, et de surcroit plus performants…

  3. Oups le prix, oups la plaque d’Immat et oups la carte grise ….

  4. Pour info, une usine ultra-moderne de Suzhou (environ 1h de Shangaï) produit le même genre de véhicule (en un peu moins design, mais plus compact une fois plié) plié et déplié en moins de 10 secondes, en alliage aluminium magnésium, équipé de 2 freins à disque, depuis quelques années : où est l’innovation?
    szjxddc.com/eShowProducts.asp?id=213
    szjxddc.com/eShowProducts.asp?id=214

  5. Super l’idéée. COMBIEN LE MIni SCOOTER COUTERA?

    • Il en ont parlé de ce scooter pliable sur 100%Mag (M6), et ils donnaient une estimation du prix à environ 1500 euros. Attendons de voir ce qu’il en sera réellement :)

  6. Et le prix !!! Il est aussi petit ???? Peut être plus d’indication sur le site !!!

  7. Excellent! Suggestion : à coupler avec des stations de recharge solaire à la sortie des gares ..!

  8. Un vélo-pliant 20pouces électrique est bien plus pratique pour circuler librement sur route et trottoir ou parc et surtout bien moins cher pour les mêmes performances..

    • je me permet de rajouter que même si le projet est plus ou moins convaincant, néanmoins l’homologuer scooter électrique (sachant que c’est pas un niveau d’un 49.9cc précisément je ne trouve pas cela utile car déjà des trottinettes du même genre et de même puissance coûtent moins chers après le prix peut être révisé en fonction des ventes

      j’ai pu déjà témoigner sur un autre site du projet :

      voici mon principal point de vue qui ressemble à celui ci :

      le concept est bien, le seul bémol c’est qu’à ce prix on peut acheter une voiture d’occasion et vu que c’est entre la trottinette électrique et le « scooter », je trouve ça débile de l’homologuer sur la route alors que des trottinettes de même fréquence et puissance sont moins chers (et sans permis)
      étant moi même habitué de la trottinette et en tant que conducteur j’estime que c’est inutile d’avoir le permis moto sachant que cet engin va jusqu’à 25km/h donc révisez bien avant la commercialisation car ça va pas faire beaucoup de ventes si en plus du stigo les gens doivent se forcer à avoir le Permis A type 250CC alors que les trottinettes électriques de nos jours n’ont pas besoin de casque et de plaque, je pense que les autorités vont se tourner sur le problème de la vitesse et de l’alcool, vaut mieux avoir un engin comme ça en étant bourré ^^ lol (je ne bois pas perso) que de se prendre une grosse amende et retrait du véhicule en ayant le permis A et une grosse épaisseur en prime
      chers amis Estonniens, réfléchissez bien à ce point de vue que d’autres penserons comme moi, si vous voulez bien vendre, faites en sorte de faciliter les clients et en aquérissant leur satisfaction

      PS : remédiez-y l’idée de l’immatriculation, car c’est pas la CMU qui remboursera une petite chute avec ça

Moi aussi je donne mon avis