J’ai testé le Renault Twizy

J'ai testé le Renault Twizy

C’est LA voiture que l’on voit partout et sur chaque espace pub : le Renault Twizy. Et pour cause, le petit dernier de Renault innove et surprend.

Mi-scooter, mi-voiture, le Renault Twizy est tout électrique et unique en son genre. consoGlobe a testé pour vous !

Renault Twizy : le test !

Avec un dispositif publicitaire aussi imposant, on ne pouvait passer à côté du Twizy. Un véhicule urbain, électrique, passe-partout : des arguments qui m’ont donné envie de tester ce nouveau véhicule pour consoGlobe. Rendez-vous est donc pris dans une concession Renault de Tourcoing, avec M. Seco.

Après quelques échanges, celui-ci me propose de passer au test du Twizy et m’invite à prendre place dans le véhicule. Premier constat :  l’assise au volant est confortable, on se sent plutôt bien dans ce petit Twizy !

M. Seco me donne les instructions de base pour mon premier trajet “en électrique” et me demande de démarrer : pas un bruit ! On a beau savoir que l’électrique est silencieux, c’est tout de même surprenant !

C’est parti pour un petit tour. Les premiers mètres se font dans l’appréhension, mais finalement tout se passe bien. Le Twizy a une très bonne tenue de route et l’accélération est franche. Premier feu rouge, premier réflexe, où dois-je débrayer ? Mais aucun levier de vitesse ni pédale d’embrayage dans une électrique ! Le redémarrage se fait sans problème, et le Twizy attire le regard sur la route.

Une petite accélération : le Twizy a la pêche ! Bien-sûr, l’espace de quelques secondes, je me dis qu’il faudrait peut-être passer une vitesse, les vieilles habitudes ont la dent dure !

La conduite est très agréable et si ce quadricycle dispose de proportions réduites, je n’ai pas l’impression d’être minuscule sur la route. Démarrage, freinage, accélération, freinage… Finalement, on s’habitue bien à la conduite simplifiée d’une électrique, et puisqu’on n’a pas à penser au levier de vitesse, j’ai l’impression d’être plus concentrée sur la route.

Si l’habitacle du Twizy est ouvert, j’ai testé l’appareil par temps pluvieux et je n’ai pas été mouillée !

 

Le Twizy est très épuré et l’espace réduit. Pas de place donc pour un système de chauffage ou un autoradio. Je pourrais chanter, mais cela ne serait pas du goût des autres automobilistes. En hiver, il doit faire un peu froid à l’intérieur de l’habitacle. Mais le Twizy est destiné à des trajets courts, donc cela est surmontable.

Mon verdict : le Twizy, je l’adopte ! Très bonne tenue de route, accélération franche et freinage efficace, ce quadricycle s’adapte parfaitement à la conduite en ville ! Passe-partout, il offre tout de même un certain sentiment de sécurité, grâce à son habitacle “cocon” et à l’airbag sur le volant.

*

La suite p.2> Renault Twizy, un look surprenant