Santé. Les dangers de l’amiante

Il ne faut pas tomber dans une obsession paranoïaque mais on le sait, nos intérieurs ne sont pas protégés de la pollution. Les substances chimiques sont partout, qu’elles soient dangereuses ou pas. L’OQAI, Observatoire de la qualité de l’air intérieur, estime que 5 millions de Français sont trop exposés à des substances toxiques qui stagnent dans nos logements.

Les précautions à prendre contre l’amiante

Il faut prendre des précautions domestiques contre les substances dangereuses..

L’amiante est sûrement l’un des polluants les plus médiatisés et les plus connus du grand public. Mais quels sont les vrais dangers de l’amiante ?

  • L’amiante est une fibre minérale (un silicate fibreux) utilisée depuis longtemps comme isolant thermique, acoustique ou électrique dans les logements ou l’industrie. L’amiante-ciment, souvent appelé fibrociment, est un matériau dans lequel l’amiante est utilisé comme structurant en mélange avec du ciment. Le fibrociment a été très beaucoup utilisé pour la réalisation de toitures, de canalisations, de bacs à fleurs, etc. Le fibrociment fabriqué avant 1991 contient très souvent de l’amiante.
  • Le danger de l’amiante se manifeste quand l’amiante vieillit. Sa dégradation produit des fibres qui se répandent dans l’air et pénètrent facilement dans le corps par la respiration.
  • Les effets nocifs peuvent mettre des années à apparaître : 20 à 40 ans ans après avoir été exposé à l’amiante, mais des intervalles plus courts ou plus longs sont possibles.
  • Les effets sont parfois bénins mais peuvent aussi être graves, notamment sur les voies respiratoires (cancer du poumon, mésothéliome). Le mésothéliome fait l’objet d’un programme de surveillance national.

Les types de dégâts causés par l’amiante

Les atteintes non-tumorales

Il s’agit exceptionnellement d’épanchements pleuraux qui peuvent se reproduire, de plaques de sclérose qui épaississent la plèvre sans conséquence notable sur son fonctionnement. Dans le cas d’empoussièrement important, la plupart du temps d’origine professionnelle, l’amiante peut causer une sclérose du tissu pulmonaire qui diminue la fonction respiratoire et peut dans les cas les plus graves entraîner une insuffisance respiratoire mortelle.

- les atteintes tumorales

Il s’agit de cancers pouvant affecter soit le revêtement de la cavité pleurale qui entoure les poumons (mésothéliomes), ou le revêtement des cavités pulmonaires (cancers broncho-pulmonaires). D’autres formes de cancers plus rares peuvent apparaître en liaison avec l’amiante : larynx, péricarde, péritoine, tube digestif, appareil urinaire.

Ainsi, malgré ses propriétés physiques et chimiques qui ont poussé à utilser l’amiante dans les secteurs du bâtiment mais aussi de l’automobile, ferroviaire, des chantiers navals, etc., l’amiante a été interdite de production et d’utilisation depuis le 1er janvier 1977.

A SAVOIR

> Un diagnostic amiante obligatoire doit être réalisé pour tous les logements dont le permis de construire a été délivré avant le 1er juillet 1997.

> Pour les certificats datant d’avant le 22 août 2002, le diagnostic amiante est à refaire (car la loi a été modifiée), et sa durée de validité est illimité.

> Pour les maisons individuelles  : elles sont ne concernées qu’en cas de vente par un « diagnostic amiante complet» qui aboutit à un constat de présence ou d’absence d’amiante. Avant leur démolition, un diagnostic exhaustif s’impose.

- Pour les appartements (parties privatives d’immeubles collectifs) un diagnostic amiante a du être réalisé avant le 31 décembre 1999, par un repérage aboutissant à un constat de présence ou d’absence d’amiante en cas de vente, et par un diagnostic exhaustif avant démolition.

-Pour les parties communes des immeubles collectifs d’habitation un diagnostic amiante a du être réalisé avant le 31 décembre 2003 s’il s’agit d’un immeuble de grande hauteur, sinon avant le 31 décembre 2005. Une fiche récapitulative du diagnostic doit être transmise par le propriétaire aux occupants. Ces parties communes sont concernées par le diagnostic amiante en cas de vente ou de démolition.

  • On parle beaucoup de désamiantage des bâtiments comme l’Université Paris-Jussieu. Ces chantiers très longs et coûteux font polémique. Deux types d’entreprises interviennent : a) des entreprises d’expertise et de mesure de qualité de l’air ; b) des entreprises de désamiantage. Beaucoup de spécialistes estiment en effet que le principe de précaution est appliqué de manière absurde : le désamiantage ne s’impose que rarement et il existe des solutions tout aussi efficaces et bien moins coûteuses pour la collectivité de neutraliser l’amiante (enrobage, etc….).

 Le désamiantage

On peut pourtant parier que le désamiantage va continuer quel que soit le coût car les Pouvoirs Publics ne prendront pas le risque – d’image – de remettre en question le désamiantage qui est peut-être devenu un dogme.

  • Où se renseigner ? Métaux, alcools, hydrocarbures, amiante, mercure, … une centaine de ces substances toxiques sont recencées dans une base de données constituée par L’INRS, l’Institut national de recherche et de sécurité.Une centaine de produits sont expliqués avec la description de leur influence sur notre organisme et notre santé. Car si certains toxiques sont éliminés par notre corps, certains autres y pénètrent profondément et l’intoxique durablement.
  • Une adresse fort utile pour vérifier le caractère nocif d’un produit : le site de l’INRS

 *

La production mondiale d’amiante