Faut-il avoir peur du phénoxyéthanol ?

Faut-il avoir peur du phénoxyéthanol ?
Vous aimez ? Partagez :

Le phénoxyéthanol est un conservateur chimique fréquemment utilisé dans les produits d’hygiène et de beauté, pour bénéficier de son effet anti microbien. Le Phénoxyéthanol est par exemple souvent utilisé dans les lingettes nettoyantes pour bébé. . Largement utilisé dans les produits cosmétiques, il est pointé du doigt, notamment pour ses dangers sur les jeunes enfants.

Le Phénoxyéthanol, un conservateur à ne pas conserver

Phénoxyéthanol – Les concentrations autorisées

*bebe-phenoxyethanol Le phénoxyéthanol est utilisé comme conservateur pour empêcher le développement bactérien dans les produits de beauté : il inhibe le développement des micro-organismes dans les cosmétiques.

Le phénoxyéthanol fait partie de la famille des éthers de glycol. Ces éthers sont des cosolvants eau-huile utilisés dans de nombreuses applications industrielles y compris cosmétique. Ils sont susceptibles d’être présents dans de nombreux produits cosmétiques (lotions pour le corps, crèmes pour le visage, produits capillaires, produits de maquillage…).

La concentration maximale autorisée de phénoxyéthanol dans les produits cosmétiques est de 1%.

Ce conservateur est depuis 2002 soumis à la réglementation européenne relative aux produits cosmétiques (directive qui établit les règles concernant la composition, l’étiquetage et l’emballage des produits cosmétiques) qui impose une concentration limitée à 1%. Des études ont démontré la présence du phénoxyéthanol dans quasiment tous les produits cosmétiques, mais, à chaque fois dans le respect de la limite autorisée de moins de 1%.

Le Phénoxyéthanol peut se répérer sur les étiquettes : il y est y est forcément inscrit et peut apparaître sous trois noms différents, le phénoxyéthanol se cache aussi les appellations, à savoir « Phénoxyéthanol », « phénoxytol » ou « EGPhE ». ‘2-phénoxyéthanol’.

Les dangers du phénoxyéthanol

bebe-puericulture * L’ANSM (Agence Nationale de la Sécurité du Médicament et des produits de santé) mène une étude sur sur le phénoxyéthano depuis 2002. Elle a publié son rapport en mai 2013

Reconnu comme allergisant, le phénoxyéthanol peut provoquer de l’eczéma et de l’urticaire chez certains. Le phénoxyéthanol serait également porteur de risques cancérigènes, de fertilité pour l’homme et de toxicité pour le foetus.

Le Phénoxyéthanol serait une une substance nocive pour le sang et le foie de bébé : le Phénoxyéthanol « est un conservateur ; il a une petite toxicité pour le foie, mais le niveau de seuil est difficilement atteignable chez l’adulte, explique Claude Leicher, le président du Syndicat des médecins généralistes de France. Mais il peut en revanche être atteint assez rapidement chez les enfants de moins de 3 ans. Tous les produits chimiques sont digérés par le foie, une grosse usine chimique sensible à différents produits, c’est la raison pour laquelle on peut avoir cette toxicité dans certaines situations »,

Le Phénoxyéthanol est un conservateur dénoncé par l’ANSM : le Phénoxyéthanol : l’Agence sanitaire française (ANSM) recommande « à titre de précaution » de ne pas utiliser des lingettes pour bébés contenant du phénoxyéthanol.

Réagissez :
Donnez votre avis
Envoyer cet article par e-mail


8 commentaires Donnez votre avis
  1. C’est un scandale ! Il y en a partout du Phenoxyethanol !!!
    Mustela, mixa , pampers , partout , totues les grandes marques, que ce soit linguettes, mais aussi lait, soins, gel douche, cremes TOUT Y PASSE !

    • Il n’y a pas de phénoxyéthanol dans les produits Mustela en tout cac, pas dans les lingettes ni dans le gel douche bébé.

  2. bonjour,attention au divers marque car j’ai acheter du lait et un gel douche pour mon bébé que l’on trouve sur des site bio c’est la marque earth friendly baby qui ce revendique bio et bien il y a du phenoxyethanol dans la composition,j’achète les produits cattier a mon habitude,les premier choix son les meilleurs!!

  3. J’utilise les lingettes Alphanova. Elles n’ont pas de phenoxyethanol.

  4. Malheureusement, de très nombreuses études ne sont pas menées correctement. La toxicité d’un conservateur, étudiée sur des cellules du foie et a des concentrations élevées n’a pas de logique. Jusqu’à preuve du contraire, un produit cosmétique n’est pas fait pour être avalé. La valeur de 1% maxi autorisée pour le phenoxyethanol n’est que rarement atteinte dans un produit cosmétique et la toxicité au niveau de la peau et la sensibilisation cutanée (à 1% !) n’est pas comparable avec celle du foie…

  5. la gamme de produits Johnsons que j’utilisais pour mon fils en contient également. de même que les lingettes que l’on trouve majoritairement en surface dans ma ville. quel dommage que de tels produits soient encore commercialisés même dans le plus petit coin de la planète. après on s’étonne des incidences de leucémies qui augmentent avec les années! pfftt.

  6. Bonjour,
    Vous ne faites pas mention de la marque Weleda ?
    En contient elle ?

  7. Il n’y a malheureusement pas que les lingettes pour bébé qui contiennent du phénoxyéthanol, les produits d’hygiène pour adultes en contiennent aussi. Il faut absolument les éviter (lire les étiquettes) et les proscrire au niveau de la fabrication.

Moi aussi je donne mon avis