Pêche au thon rouge, la fuite en avant

Les pêcheurs de thons refusent de tirer les conclusions de la disparition du thon rouge. Face à leurs difficultés économiques, ils ne savent pas quoi faire d’autre que persévérer dans une attitude suicidaire : continuer à pêcher jusqu’au dernier thon rouge. Les tensions ne datent pas d’hier dans un contexte de raréfaction général des ressources halieutiques.

Accorder un répit au thon rouge de méditerranée

Les thoniers français "se font du mauvais sang" et ruminent leur rage suite à la décion de Bruxelles de fermer la pêche par la Commission européenned e manière anticipée pour réagir à l’alarmante raréfaction du thon rouge.

  • La Commission européenne a décrété la fermeture de la pêche au thon rouge en Méditerranée au 16 juin 2008 au lieu du 30 pour les flottes française, italienne, grecque, maltaise et chypriote. L’Espagne, un des plus gros pêcheurs de thon rouge au monde, avec un quota de 5.428 tonnes, bénéficie d’une semaine supplémentaire jusqu’au 23 juin.

thon rouge

Deux syndicats ont appelé les patrons pêcheurs à ne pas tenir compte de l’interdiction de pêcher. Comme l’a déclaré un thonier français à l’AFP : "Notre sentiment, c’est la colère et l’incompréhension. On arrête la pêche alors que les navires français, qui ont chacun un quota individuel à respecter, ne les ont pas atteints pour la plupart. Si le quota européen global est atteint, qu’on arrête ceux qui ont triché mais pas tout le monde".

Les eaux libyennes sont une des zones les plus riches en thon rouge atlantique, une espèce très prisée pour les sushis et sashimis.  Principalement consommé au Japon, le thon rouge se pêche surtout en Méditerranée où on estime que la moitié des thons rouges ont déjà disparu.

L’espèce est en danger immédiat de disparition. C’est ce qui explique que des thoniers français se soient installés à Tripoli :  Pêche au thon, les Français changent de pavillon

  • En septembre 2007, à Sète on comptait 9 thoniers-senneurs, de gros navires specialises sur les captures de thons rouges, 19 avec pavillon francais et 10 avec pavillon libyen.

Un autre thonier – chalutier qui utilise un filet coulissant pour encercler les bancs de thon rouge – de 32 mètres explique lui aussi que ""J’ai obtenu un quota de pêche de 113 tonnes pour la saison 2008. Je n’en ai pêché qu’un tiers. Ce n’est pas normal"

Une interdiction européenne de thon rouge insuffisante

Face au délai aux échéances de remboursement du prêt de leur bateau, les pêcheurs français ne comprennent pas le délai accordé à leurs confrères espagnols qui possèdent "une des flottes les plus importantes pour la pêche au thon rouge avec des senneurs, des palangriers, des madragues (cages, piégeant les thons), des caneurs", 

En outre ils s’inquiètent de ne ne pas avoir assez de jours en mer pour avoir droit aux Assedic, soulignant le conflit frontal qu’il y a entre les intérêts économiques légitimes de certains professionnels et la préservation raisonnable des ressources qui les fait vivre.
thonier seneurLa suspension prématurée de la pêche ne résout d’ailleurs pas l’assèchement de la ressource thon  : la surpêche va continuer et d’ailleurs les thoniers senneurs turcs continuent de pêcher et  la pêche illégale continue de plus belle au Japon et en Corée. Si bien que si l’on continue, tous ces pêcheurs auront bientôt l’air malins avec le thon disparu.

 

1 espèce de poisson sur 3 est menacée d’extinction  mais les chalutiers vont toujours plus loin et sont toujours mieux équipés ;  les eaux de surface de nos océans sont de plus en plus vides. Time Magazine titrait en 2007 « Un océan de rien » et que le quotidien Le Monde annonçait « sans changement, les poissons pourraient disparaître des océans d’ici à 2050 ».
poisson en voie de disparition
Ce n’est pas un menace de journaliste en mal de papier : « Les modèles informatiques prédisent la disparition globale de tous les stocks de poissons actuellement pêchés pour le milieu du 21ème siècle » écrivait la revue Science en novembre 2006.

 

Article rédigé par Mike le Vert, juin 08