Nouveau site Web pour les eaux de baignade françaises…

Le 3 juillet dernier, le nouveau site Internet d’information sur la qualité des eaux de baignade françaises a été révélé par la Direction générale de la santé ( DGS). Grâce à cette nouvelle initiative, disponible en français, anglais mais aussi allemand, chacun a accès en temps réel au rapport des contrôles de la qualité des eaux de baignade mais également aux aménagements des plages.

eau de baignade

En effet, ce nouveau site renseigne sur les quelques 3.200 points d’eau examinés en France, en mer ou en eau douce. Les internautes y découvrent entre autres les résultats des prélèvements de l’année en cours, classés selon trois catégories :

  • bon
  • moyen
  • mauvais.

Par ailleurs, le détail de toutes les analyses et les résultats des années précédentes sont conservés sur le site.

Quant aux aménagements des plages, les visiteurs savent notamment si elles autorisent les chiens ou encore si elles disposent de douches ou de toilettes. Enfin, quelques avertissements et conseils ont complété le site Web afin que les baigneurs profitent de la plage sans désagréments (insolation, noyade…).

Les résultats dévoilés au début du mois de juin par la Commission Européenne montrent que :

  • 95,7 % des sites de baignade côtières sont conformes aux normes européennes en vigueur. En comparaison à 2007, la Commission a constaté "un léger recul" des sites conformes à la directive (96,4 %).
  • 92,4 % des sites de baignade aménagés sont conformes aux normes de l’union contre 94,7 % par rapport à l’année précédente.

baignade

Le 2 juillet, l’association Surfrider Foundation Europe et France Nature Environnement (FNE) ont déclaré que si la directive européenne sur la qualité des eaux de baignade en 2015, adoptée par le Parlement européen en 2006, était mise en place dès aujourd’hui, une plage sur dix serait menacée de fermeture.

  •  22 % des plages françaises pourraient être déclassées s’il fallait considérer les nouveaux critères de la directive,
  • 131 seraient même en qualité insuffisante.

Le contrôle de la qualité des eaux de baignade nécessite l’analyse d’un certain nombre de critères physiques, chimiques et microbiologiques pour lesquels la Directive 76/160/CEE relative à la qualité des eaux de baignade a établi des normes. Les États membres sont donc tenus de respecter ces valeurs, mais peuvent également aller plus loin en optant pour des valeurs guides plus sévères mais non contraignantes également planifiées par la directive.

Enfin, la Commission appelle les Etats membres à traiter les problèmes de pollution à la source au lieu de déclasser les sites qui ne répondent pas aux normes de qualité communautaire. Notons qu’en 2006, la Commission a ouvert des dossiers d’infraction contre onze États membres dont la France concernant le déclassement de sites.

Lire aussi Plages de France : 96,5 % aux normes mais…

Où trouver des plages propres ? 

***

Article rédigé par Elwina, Juillet 2008