Entretien naturel de la maison, des solutions simples et économiques

Afin d’éviter les produits d’entretien nocifs pour la maison, découvrez ces quelques conseils.

Entretien naturel de la maison, des solutions simples et économiques

Entretien : les produits détergents : source de pollution massive…

Les produits d’entretien mal choisis affectent directement notre santé, et principalement celle des plus fragiles d’entre nous. Ils dégradent nos ressources et compliquent le traitement des eaux usées. Ils affectent aussi les écosystèmes et, par extension, notre alimentation. Les tensio-actifs, c’est-à-dire les détergents, entendez le savon classique, figure parmi les grands fautifs.

On sait pourtant que l’on peut utiliser des tension-actifs d’origine végétale, du « bon » savon, celui à 72 % minimum d’huiles végétale, qui se dégrade durant le temps de passage dans une station d’épuration.

C’est même économique !

Notons qu’il faut deux fois moins d’énergie pour fabriquer des tensio-actifs à partir de végétaux plutôt que de pétrole. Le bénéfice est global !

Les contenants des produits détergents représentent également une source de déchets plastiques non négligeable.

L’entretien naturel de la maison : que du positif !

Entretenir sa maison au naturel

Dans nos formulations écologiques, on va utiliser des produits acides pour détartrer et faire briller : vinaigre blanc / d’alcool et acide citrique. Pour laver, des produits neutres : les différents savons d’origine végétale et pour dégraisser, blanchir, désodoriser, les produits basiques, c’est à dire les bicarbonate, percarbonate et cristaux de soude. Ces produits sont par essence anti-bactériens. Quelques ajouts d’origine naturelle vont permettre d’affiner nos compositions : argile, huile essentielles, sel…

L’industrie utilise les mêmes principes chimiques entre acide, neutre et basique pour ses formulations mais l’énorme différence réside dans le choix des ingrédients.

L’exemple de la lessive industrielle

La liste des composants des lessives industrielles est longue : tensioactifs d’origine pétrochimique, agents séquestrants, anti-redéposition, chélatants (souvent très toxiques) ; agents de blanchiment, azurants optiques et conservateurs,  (biocides peu biodégradables empêchant la biodégradation naturelle dans les station d’épuration) et des parfums de synthèse, allergisants.

Et notre lessive écologique maison ?

  • Du savon de Marseille, le vrai : environ 20 grammes par litre , tensioactif d’origine végétale et biodégradable ;
  • de l’eau
  • du bicarbonate de soude (l’agent anti-redéposition et anti-calcaire)

Les ajouts possibles :

Lessive conventionnelle VS Lessive Maison  Les Ateliers My Visa City

Lessive conventionnelle vs lessive maison
Les Ateliers My Visa City

  • Pour les taches difficiles, les basiques : les cristaux de soude.
  • Pour le linge blanc : le percarbonate, c’est l’agent de blanchiment le moins pollueur.
  • Pour assouplir le linge : du vinaigre d’alcool, dit vinaigre “blanc”.
  • Pour parfumer et conserver : une huile essentielle de citron ou de lavande.

La lessive se conserve facilement 3 mois et se réalise en quelques minutes. Le prix de revient par litre est de moins de 0,40 euros.

Le gain écologique est net, nous avons donc éliminé : phosphates, chélatants, azurants optiques, agents anti-redéposition, enzymes, ballast, conservateurs et parfums de synthèse. Le bidon est réutilisé.

Efficace, ou pas, la lessive écologique ?

Des études démontrent que la puissance de lavage d’une lessive écologique est égale à celle des lessives classiques. La plupart des textiles sont bien lavés à 20 degrés, voire à froid. Les laver à des températures supérieures à 40 degrés est inutile.

Pensons aussi à sécher la lessive en plein air !

panier-a-linge-vetements-lessive-amidon-assouplissant-05De l’économie à l’écologie :

Un foyer dépense en moyenne 250 euros par an pour acheter des produits d’entretien. Ce poste de dépense, auquel on ne fait pas vraiment attention, pourrait être divisé par cinq grâce aux détergents faits maison. Rappelons qu’environ 2 % seulement des détergents vendus en France sont écologiques.

En période de crise, le ménage au naturel, c’est économique ET écologique, en plus, cela donne à chacun les moyens d’agir.

De l’individuel au collectif…

Notons que l’on fait 7,3 milliards de lessives par an en France. Une famille française consomme en moyenne par an :

  • 4 litres de liquide vaisselle,
  • 20 litres de nettoyants ménager,
  • 10 kg de poudre pour lave-vaisselle,
  • et réalise 220 lessives, soit 26 litres de lessive liquide ou 40 kg de lessive poudre.

De quoi tuer l’éco-système d’un étang de 6 hectares et de 1,5 mètre de profondeur…

Illustrations et blog : http://ecosymaison.over-blog.com / Les ateliers  Ré-créatifs My Visa City, Ludiques & Pratiques