Les peintures écologiques sont-elles vraiment efficaces ?


Moins nocives pour la santé et pour l’environnement, les peintures écologiques garnissent de plus en plus les rayons de magasins de bricolage.

A votre avis, sont-elles aussi efficaces que les peintures conventionnelles ?

Les clés du débat

Les POUR de la peinture classique : 

- un prix légèrement inférieur ;
– une application simple ;
– un séchage rapide ;
– une palette de couleurs plus riche

Les POUR de la peinture écologique : 

- absence totale de nocivité et d’odeur ;
– aucun dégagement de COV ;
– aucun dérivés pétroliers ;
– biodégradable ;
– perméable

Les CONTRE de la peinture classique : 

- dangerosité pour l’homme et pour la planète ;
– dérivés pétroliers très polluants et nocifs pour la santé

Les CONTRE de la peinture écologique : 

- une palette de couleurs moins étendue ;
– une application pas toujours performante

 

*

Je participe au débat

Les infos sur la peinture écolo :


8 commentaires Donnez votre avis
  1. Nous avons fait poncer notre table en chêne et le menuisier nous a appliqué un vernis à l’eau ; dès la première tache il n’a pas résisté, nous avons rendu la table pour qu’il nous passe un vrai vernis imperméabilisant .

  2. J’ai repeint ma cuisine avec de la peinture écologique et j’en suis ravie. Elle supporte le nettoyage et, après un an, reste toujours aussi pimpante. On peut ajouter un produit qui imperméabilise, soit dans la peinture elle même, soit en le posant sur le mur déjà peint. Ce qui ajoute un effet de brillance.
    J’ai eu un grand choix de couleur, comme pour une peinture classique car je suis allée dans un magasin spécialisé (écobio mat) qui utilise une base, et la colore avec des pigments, la palette des couleurs est très large, comme dans las magasins de bricolage classiques.
    La peinture se pose très bien, pas d’odeurs, les outils se nettoient à l’eau.

  3. maintenant les peintures ecolos ont une grande palette de couleurs et sont aussi simples à appliquer que les autres ! pourquoi s’en passer ?

  4. Toutes ces peintures écologiques pour moi c’est de la daube rien voir avec de la peinture glycérophtalique, de même que les lasures à base d’eau qui n’ont que le nom et sont de loin la qualité de protection d’une lasure à base de dérivés de produits pétroliers.

    • c’est de la <>, mais ne respire pas trop les peintures glycérophtaliques,et protége tes enfants . Car les cocktails chimiques sont tellement nombreux et présents dans vos intérieurs qu’en rajouter engage votre santé.
      L’Europe commence à aborder l’exposition des humains à tous ces émanations, mais ne sait que faire pour l’instand.
      Une belle peinture, ok, mais des poumons…

    • Pour compléter la réponse de Marie Perrot-Bothuan, il faut savoir que toutes les peintures, même naturelles, émettent des COV (composés organiques volatiles), nocifs pour notre santé et l’environnement. On ne peut malheureusement pas faire autrement.
      Cependant, il y a des peintures qui sont nettement moins polluantes que d’autres. Par exemple, les peintures naturelles Ripolin chez Kbane ne dépasse pas les 1g/litre, quand la réglementation autorise 30g/l.
      Dans tous les cas, il est recommandé d’ouvrir les fenêtres plusieurs jours après avoir peint, de façon à évacuer le maximum de COV.

  5. Bonjour,
    J’ai utilisé chez moi des peintures écologiques pour les chambres notamment.
    J’ai pris des produits de qualité.
    Les plus : Une peinture facile à appliquer, pas d’odeur, pas de nocivité, un rendu très satisfaisant
    Les moins : Annoncée lavable, si vous passez un coup d’éponge, la peinture se dégrade. Autre point TRES négatif, au moindre petit coup, la peinture saute, elle est très fragile.

  6. Quelques clés pour comprendre la composition, les idées reçues,… sur la peinture naturelle proposé par Kbane :
    www. kbane.com/la-peinture-naturelle-ripolin.html

Moi aussi je donne mon avis