La laine de mouton : isolation écolo et performante

La laine de mouton : isolation écolo et performante

La laine de mouton est plus connue pour son utilisation dans l’habillement que pour son rôle d’isolant thermique dans les maisons. Et pourtant il faut savoir qu’elle peut être utilisée comme une solution alternative aux laines minérales utilisées de manière plus récurrente.

Laine de mouton : une matière polyvalente

mouton-laine-05La laine de mouton offre une excellente isolation thermique. Son lambda (coefficient de conductivité thermique) est de 0.035 à 0.042 watt/m/degré, c’est-à-dire encore plus faible que la laine de verre. Elle est aussi efficace en terme d’isolation phonique (sur les bruits aériens entre autres).

De plus elle offre une résistance thermique R allant jusque 5.71 pour 20 centimètres d’épaisseur (à partir de 5, on considère l’isolation excellente). Seul le liège possède un meilleur pouvoir isolant.

La laine de verre a  de même une très bonne capacité de régulation hygrométrique c’est-à-dire qu’elle peut absorber une certaine quantité d’eau avant de perdre sa capacité d’isolation (jusqu’à 30 % d’humidité)

La laine de mouton, un isolant flexible

mouton-laineDe même, la laine de mouton présente une faible densité et sera utile pour isoler des structures dont la résistance est faible comme des combles, un grenier ou autres vieilles charpentes. Elle s’adapte parfaitement aux irrégularités de l’ossature.

Toutefois, il est conseillé de s’en servir pour une mise en oeuvre de type horizontale (faux plafond, grenier…) que pour une mise en oeuvre verticale qui nécessite une fixation de la partie haute. Cerise sur le gâteau : la laine de mouton est aussi imputrescible et difficilement inflammable.

La laine de mouton bénéficie de nombreuses qualités, dont celle d’ isoler naturellement votre maison. Saine, légère, recyclable et facile à installer, la laine de mouton est disponible en vrac, sous forme de panneau ou de rouleau.

> Suite : La laine de mouton, un isolant performant qui a un prix