La laine de mouton : isolation écolo et performante

Rédigé par Alan, le 15 Jan 2013, à 15 h 15 min

La laine de mouton est plus connue pour son utilisation dans l’habillement que pour son rôle d’isolant thermique dans les maisons. Et pourtant il faut savoir qu’elle peut être utilisée comme une solution alternative aux laines minérales utilisées de manière plus récurrente.

Laine de mouton : une matière polyvalente

mouton-laine-05La laine de mouton offre une excellente isolation thermique. Son lambda (coefficient de conductivité thermique) est de 0.035 à 0.042 watt/m/degré, c’est-à-dire encore plus faible que la laine de verre. Elle est aussi efficace en terme d’isolation phonique (sur les bruits aériens entre autres).

De plus elle offre une résistance thermique R allant jusque 5.71 pour 20 centimètres d’épaisseur (à partir de 5, on considère l’isolation excellente). Seul le liège possède un meilleur pouvoir isolant.

La laine de verre a  de même une très bonne capacité de régulation hygrométrique c’est-à-dire qu’elle peut absorber une certaine quantité d’eau avant de perdre sa capacité d’isolation (jusqu’à 30 % d’humidité)

La laine de mouton, un isolant flexible

mouton-laineDe même, la laine de mouton présente une faible densité et sera utile pour isoler des structures dont la résistance est faible comme des combles, un grenier ou autres vieilles charpentes. Elle s’adapte parfaitement aux irrégularités de l’ossature.

Toutefois, il est conseillé de s’en servir pour une mise en oeuvre de type horizontale (faux plafond, grenier…) que pour une mise en oeuvre verticale qui nécessite une fixation de la partie haute. Cerise sur le gâteau : la laine de mouton est aussi imputrescible et difficilement inflammable.

La laine de mouton bénéficie de nombreuses qualités, dont celle d’ isoler naturellement votre maison. Saine, légère, recyclable et facile à installer, la laine de mouton est disponible en vrac, sous forme de panneau ou de rouleau.

> Suite : La laine de mouton, un isolant performant qui a un prix

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Ayant parmi ses passions la musique, la photographie, et les différentes cultures du monde, Alan est journaliste, webmestre et photographe, principalement...

4 commentaires Donnez votre avis
  1. Le coeff. lambda de la laine de mouton est annoncé, suivant les sites, entre 0.03 et 0.040. D’où sont tirées ces valeurs ? Quels ont été, en France ou ailleurs, les labos habilités à les donner ? Merci

  2. Je connais bien la laine de mouton pour l’avoir utilisée. C’est un très bon isolant, sain et particulièrement durable si le traitement anti-mites est fiable. Il me semble que c’est le cas du seul industriel français spécialiste de la fabrication d’isolants à partir de laine de moutons et qui distribue ses produits chez certains négociants en matériaux comme Gédimat. Je parle de Naturlaine. Il y a un site internet et pas mal d’infos intéressantes sur Facebook : facebook.com/yann.naturlaine

  3. La laine de mouton est efficace pour l’isolation mais !
    nécessite beaucoup d’entretien anti mites ; antiacariens ; prend toutes les odeurs du milieu ( en plus de son odeur caractéristique ); se désagrège facilement en poussière d’où la nécessité de la renouveler au bout de 5 ans maximum ;…sinon gare aux allergies .
    Bref !

    • Très simpliste et lapidaire comme réponse à la saint-gobin.
      La laine de mouton est un très bon matériaux et de plus : presque gratuit en vrac. Il est utilisé par des habitants depuis des décennies sans les problèmes de perte de r et détérioration des laines de verre actuelles par exemple (qui sont rappelons le mauvaises pour la santé).
      Quelques petits moyen écolo existent contre les petits problèmes de laine de mouton et ils sont presque gratuit et très facile à mettre en œuvre et connu de tous.
      Un architecte.

Moi aussi je donne mon avis