Je parraine une ruche

Environnement, économies ou solidarité, il y a des dizaines de bonnes résolutions à adopter pour améliorer son quotidien. Des petits gestes aux grands changements, quelle bonne résolution allez-vous prendre aujourd’hui ?

Je parraine une ruche
Vous aimez ? Partagez :

Connaissez-vous le Syndrome d’effondrement des colonies d’abeilles ? Dans les pays anglo-saxons on parle de CCD pour « Colony Collapse Disorder ». Ces expressions désignent ce phénomène de déclin des abeilles, observable partout dans le monde, particulièrement depuis 10 ans. Cette catastrophe ne doit pas être perçue comme une fatalité, d’autant plus que nous pouvons tous agir à notre niveau ! Alors pourquoi ne pas parrainer une ruche ?

Abeilles, le saviez-vous

Einstein nous avait prévenus dès le siècle dernier : « Si l’abeille disparaissait de la surface du globe, l’homme n’aurait plus que quatre années à vivre ». C’est peut être un peu sentencieux comme discours… Cependant, les faits sont là : les abeilles ont un rôle crucial dans la survie de tout être vivant sur la Planète.

Sur Terre depuis 80 millions d’années, les abeilles sont les meilleurs véhicules des grains de pollen : elles en transportent jusqu’à 500 000 en un seul trajet. Et sans pollinisation, ce sont plus de 130 types de récoltes qui sont menacées. D’ailleurs selon l’INRA, la production de 84% des espèces cultivées en Europe dépend directement des pollinisateurs, qui sont à plus de 90% des abeilles domestiques et sauvages!

C’est donc la raison pour laquelle il est si important d’avoir une colonie d’abeilles prospère dans son environnement proche.

La résolution : je parraine une ruche !

Parrainer une colonie d’abeilles représente un geste fort pour la sauvegarde de la biodiversité ! C’est un moyen de s’engager concrètement pour la protection des abeilles en soutenant l’apiculture. Tout le monde peut participer à son niveau car il est possible de s’associer à plusieurs parrains et marraines pour une seule ruche.

abeillePour devenir parrain ou marraine d’une ruche, rendez-vous sur des sites spécialisés comme parrains-d-abeilles.com. Avec les parrains d’abeilles, vous pouvez soit parrainer une ruchette pour 26 € ou une ruche pour 53 €. Dans le premier cas, les petites abeilles vous remercient avec 5 pots de miels de 500 g. Dans le deuxième cas, elles vous en offrent 11.

Les pots sont envoyés à domicile ou disponibles dans un point relais une fois dans l’année, entre septembre et novembre. C’est l’occasion pour les apiculteurs de présenter les petites filleules mais aussi d’expliquer leur métier, et leur engagement pour une apiculture durable.

  • Plus de renseignements sur : www.parrains-d-abeilles.com

Avec untoitpourlesabeilles.fr, vous pouvez parrainer des abeilles en France mais aussi au-delà de nos frontières : au Maroc, en Belgique… Il suffit de choisir le nombre d’abeilles que l’on souhaite parrainer, par tranche de 4 000. Comme une ruche comporte 40 000 abeilles, il est possible de s’associer jusqu’à 10 parrains ou marraines. Les abeilles sont placées dans une ruche à son nom dont l’un des apiculteurs partenaires prendra grand soin. Les pots de miel sont également étiquetés au nom du parrain. Un toit pour les abeilles propose aussi aux parrains/marraines de suivre l’activité de leur ruche via des photos postées sur le site internet.

Pour 4 000 abeilles, chaque parrain/marraine recevra 6 pots de miel de 250g par an fabriqués par ses filleules, pour 84€ sur l’année.

  • Plus de renseignements sur : untoitpourlesabeilles.fr

*

Cela me donne une idée

D’autres articles sur les abeilles :

Oui Bonne idée,
je vais le faire
Non Cela me parait
trop compliqué
Réagissez :
Donnez votre avis
Envoyer cet article par e-mail


11 commentaires Donnez votre avis
  1. Bonjour à tous,

    J’ai beaucoup d’intérêt pour les abeilles et leur protection. Je suis entrain de préparer un dossier pour proposer à ma ville l’installation de ruches pour la ville dont le miel, bio, serait vendu lors des marchés de la ville.

    Pour l’explication à la mortalité des abeilles il y en a 3 :

    – L’usage des pesticides dans les champs agricole ou non

    – Le développement de leur prédateur notamment les guêpes (dont les
    abeilles se font souvent tuées confondue par l’homme avec des guêpes)

    – Enfin et c’est le plus important, pour les ruches, les apiculteurs ne respecte pas la sélection naturelle des abeilles. Ils sélectionnent eux même la futur reine, pour que la ruche soi plus docile et pique moins. Le problème c’est que du coup les abeilles naissantes de ses reines sont plus fragile si bien à l’évolution climatique, qu’aux pesticides et agressions des prédateurs. C’est le facteur important de la mortalité des abeilles non entendu par les apiculteurs qui continuent la sélection humaine au lieu de la sélection naturelle.

    Mon projet a soumettre à ma ville prévoit ainsi un partenariat avec un apiculteur qui sous contrat devra s’engager a implanter dans la ville des ruches a sélection humaine (dociles). Mais pour chaque ruche implantée dans la ville il devra en implanté hors ville en respectant la sélection naturelle des reines.
    Cette initiative est bonne je vais voir si la sélection naturelle est négociable avec l’apiculteur chez qui on parraine, car si la sélection n’est pas naturelle, on continue de causer la mortalité des abeilles.

  2. pour atténuer ce problème de surmortalité, on peut aussi parrainer des colonies d’abeilles noires locales, sans nourrissement spéculatif et sans traitement préventif. En plus c’est beaucoup moins cher pour un miel de meilleur qualité
    apiculture-durable.org/sauver-les-abeilles/parrainer-une-ruche/

  3. Parrainer une colonie d’abeilles représente un geste fort pour la sauvegarde de la biodiversité !……une IDÉE GÉNIALE qui rappelle les objectifs de notre association MERGUED… adopter un arbre ou un enfant a DISTANCE ….. une manière de consolider LA CITOYENNETÉ UNIVERSELLE……

  4. Sans abeilles, il n’existera plus également de bougies en cire d’abeille, les seules réellement 100% naturelles.

  5. Sans abeilles, plus &ga

  6. en 10ans 90% des abeilles ont disparu,et pourquoi?

    à cause des pesticides, remerciez MONSANTO le plus grand pollueur qui massacre notre planète affame les petits paysans

    il y a quelques temps, un projet de loi avait été crée afin d’interdire 3 pesticides très nocifs pour les abeilles, et bien grâce à la puissance des vendeurs de poisons ils n’ont pas été interdits

    ça me fait bien rire, les gens se rendent compte seulement maintenant que notre planète court à sa perte mais personne ne fait rien pour y remédier, à part quelques petits gestes qui ne changeront rien à la fin de cette terre, détruite entièrement par l’action humaine

    les humains devraient prendre exemple sur les animaux qui eux s’adaptent à leur environnement et ne le détruisent pas, pas de météorite

  7. ,ca ma déjà arriver de prendre une abeille pour une guêpe et j`ai utilisé ma raquette électrique la pollution n`aide pas peut-être moins de fleurs dans les allentours.

  8. La meilleure façon d’aider les abeilles, c’est de s’adresser à l’apiculteur local et lui acheter son miel directement

  9. merci l’industrie des produits phytos et merci les agriculteurs pollueurs juste capables d’arroser les cultures pour produire 15 pour cent de plus !!!!

    Pour les ondes, pas sûr qu’elles interviennent dans la surmortalité où alors à un degré bien moindre que les pesticides !

    pauvre monde !!!!

  10. il n y a pas que les pesticides qui tuent nos cheres abeilles mais pleins de choses qui ne sont pas bon pour les abeilles , et l electriciter partout qui envoient des ondes toutes en travers non ??? abeille si petits pour des ondes trop importantes n est pas bon non plus , a la télé , il nous montrait une dame qui ne supportait pas des ondes exterieur , et meme a l interieur( micro onde, telephone etc… )c’est rare une dame est geante par rapport a l abeille qui est minuscule donc l onde encore plus fort pour les abeilles et encore autre chose par exemple OGM ??? il fallait y penser avant ….. les riches et les ministres surtout les agriculteurs ne veulent rien voir c’est vraiement dommage …

  11. parrainnage de ruches si on ne règle pas le problème de surmortalité
    ne sert a rien voila

Moi aussi je donne mon avis