Jardiner bio contre les limaces

Le jardinage bio consiste à utiliser des méthodes naturelles, y compris à se passer de fongicides ou pesticides. Voici un inventaire des techniques pour lutter contre les limaces.

Jardiner bio contre les limaces

Lutter contre les limaces sans utiliser des produits chimiques, c’est possible. Et crucial car l’environnement souffre de trop de pesticides. D’où l’intérêt des pesticides bio.

Recettes bio contre les limaces

Les limaces sont des gastéropodes sans coquille externe apparente appartenant à l’infra-ordre des Stylommatophora. Les limaces peuvent mesurer de 1 à 30 cm.

Astuces anti limaces
Vous pouvez télécharger cette fiche pratique au format pdf

Du sable contre les limaces

Pour protéger vos plantations et vos jeunes pousses des limaces, voici un petit truc facile : répandez une bande de sable autour des zones à protéger. Cela suffira pour que rongeurs et limaces ne passent pas.

Dans le même esprit, vous pouvez disposer des copeaux de bois ou de la sciure, qui feront barrage aux limaces et escargots.

Un répulsif à la bière contre les limaces

Une soucoupe de bière mélangée à un peu d’eau disposée près des plantes à protéger éloignera les limaces qui viendraient y goûter car elles peuvent s’y noyer. On n’aime pas trop ce piège à limaces, trop cruel. On préfère les éloigner plutôt que les tuer.

Les limaces et les escargots ne peuvent franchir le sable, le marc de café ou la cendre. Vous pouvez donc disposer le marc ou le sable autour des plantes à protéger pour les en éloigner.

De la pomme de terre contre les limaces

astuces-naurelles-contre-les-limaces-jardin-bio-01Pour éviter que les limaces ne viennent dévaster votre potager, prenez des tranches de pomme de terre coupées en fines rondelles, alignez-les en les espaçant de 20 à 30 centimètres, puis posez une planche au dessus. Les limaces se glisseront dessous, et vous n’aurez plus qu’à les récupérer.

Une dalle pour « récolter » les limaces

Poser, dans la zone où se trouvent les limaces une grosse pierre plate, ou une dalle sur la terre. En veillant à ce qu’il y ait de la place sous la dalle, des espaces de passage sous la pierre qui ne doit donc pas être tout à fait à plat, mais par exemple rehaussée avec un caillou. Le but est que les limaces s’y réfugient. Elles adorent un tel abri au milieu du potager.

Pour ma part, j’ai trouvé de nouvelles limaces « cachées » sous la pierre pendant plusieurs jours de suite. Il ne reste ensuite qu’à les déplacer ailleurs…

Un dôme anti limaces

Voici ce que nous livre Monique : « J’ai une autre astuce contre les bestioles : je découpe des bouteilles plastique et je couvre chaque plant de salade, de radis, etc., avec. Ça forme comme une mini serre-dôme qui protège le plant le temps qu’il s’enracine bien en attendant qu’il devienne moins appétissant pour les limaces. Cette astuce réduit efficacement les dégâts ».

Évitez le mulching fréquent pour éviter les limaces

Le mulching peut entraîner aussi une hausse de la population d’escargots et de limaces, particulièrement si le temps est humide. De plus, il est nécessaire de tondre régulièrement, un ou deux fois par semaine, si nécessaire (selon les régions).

Le compagnonnage contre les limaces

astuces-limacesFavoriser les prédateurs naturels des limaces

La limace a des prédateurs naturels dont vous pouvez favoriser la présence. Vous pouvez ainsi ne pas faire la chasse aux reptiles inoffensifs (lézards, orvets, etc., gourmands de limaces) et avec les hérissons. Comment ?

En leur  aménageant des abris, comme des tas de bois ou de pierrailles où ils pourront se réfugier et passer l’hiver, avant de s’occuper des limaces au  printemps.

Favoriser les plantes qui déplaisent aux limaces

Le fenouil contre les limaces

Les salades sont protégées des limaces quand elles sont plantées à proximité du fenouil. Effet, l’odeur du fenouil dégage une odeur qui fait fuir les limaces.

La sauge, le thym, l’hysope en rangs bien compacts peuvent également protéger des limaces.