Idée reçue. Les maisons en bois brûlent plus facilement

mouton67

Personne n’irait contredire le charme et l’atout environnemental des maisons en bois. Cependant, ces dernières ont la réputation de brûler plus facilement que les maisons classiques en raison de l’inflammation rapide du bois. S’agit-t-il d’une vérité, ou d’une simple idée reçue ?

La maison en bois, une tenue au feu certaine

En fait, les structures de maison en bois conservent très bien leurs capacités portantes voire mieux que d’autres matériaux, contrairement aux préjugés. Ainsi, en cas d’incendie, l’effondrement est relativement lent. Par ailleurs, le bois ne dégage aucune fumée toxique !

Puis, qu’il s’agisse de béton, de bois ou autre, la réglementation française sévère concernant la sécurité incendie est la même pour tous les types de constructions.

maison boisDe plus, en cas d’incendie, le bois transmet 10 fois moins vite la chaleur que le béton, et 250 fois moins vite que l’acier. Le bois n’explose pas mais brûle en se consumant assez lentement. Le bois est donc un matériau fiable et sécuritaire (notez que les collectivités locales optent pour le bois lors de la construction de bâtiments collectifs…)

Par ailleurs, les conditions du bois peuvent être optimisées grâce à des produits ignifuges de surface ou pénétrants. Enfin, soulignons que les incendies ne sont pas souvent dus aux matériaux de structure mais surtout au mobilier présent dans la maison ou encore à l’état des installations électriques.

La maison en bois en chiffres

  • En 2009, les maisons en bois, en France,  ne représentaient que 5 % des nouveaux chantiers, contre 70 % en Allemagne.
  • Aux Etats-Unis, au Canada et en Scandinavie, plus de 90 % des maisons individuelles construites chaque année sont en bois.
  •  Depuis 2001, le marché de la maison en bois progresse (+ 46 % en 6 ans).

>>> Voir les autres idées reçues

 *

 feu-incendie-maison-02

Détecteur de fumée : faut-il s’équiper dès maintenant ?