Idée reçue. Il ne faut pas mettre de plante dans sa chambre

Idée reçue. Il ne faut pas mettre de plante dans sa chambre

Il ne faut pas mettre de plante dans sa chambre, c’est malsain !

Qui n’a jamais entendu cette petite phrase dès qu’une personne émet l’idée de vouloir agrémenter son cocon douillet d’une jolie plante verte. Et pourtant, comme beaucoup d’idées reçues, celle qui veut qu’une plante verte dans une chambre est nocive est… fausse !

La photosynthèse à l’origine du malentendu

Pourquoi pensons-nous qu’une plante dans la chambre, c’est mauvais pour notre santé ?

La faute à de lointains cours de SVT (Sciences et Vie de la Terre) ou encore “Science Nat”. Ainsi, sur les bancs de l’école, un professeur souvent grisonnant nous a appris que du fait du processus de photosynthèse, les plantes absorbaient le CO2 le jour, et rejetait de l’oxygène, et inversement la nuit…

Ainsi, nous sommes tous persuadés qu’une plante dans notre chambre “ponctionne” notre oxygène, pour rejeter du CO2 (toxique en grande quantité).

Des quantités minimes de CO2…

Le jour ou la nuit, la plante “respire”… Mais lorsque vient la nuit, il s’agit simplement du phénomène de photosynthèse qui s’arrête.

La plante ne produit donc plus d’oxygène, mais ne rejette finalement qu’une faible quantité de CO2.

Cette quantité de CO2 rejetée est minime, et reste bien inférieure :
– à la quantité d’oxygène que la plante produit le jour (à condition d’ouvrir les volets bien sur…)
– à la quantité de CO2 qu’émet votre chien ou votre chat s’il a le plaisir de partager votre chambre la nuit
– à la quantité que votre conjoint, ou vous-même rejetez la nuit du fait de votre respiration.

Pas de méfiance ou de retenue à avoir donc : vous pouvez sans aucun problème faire de votre nid douillet, un cocon végétal, votre ficus ne vous tuera pas dans votre sommeil ! Au contraire…

*

La suite p.2> Les plantes dépolluantes : assainir votre intérieur