Habitat. La RT 2012 entre en vigueur

La nouvelle règlementation thermique entre en vigueur ce vendredi 28 octobre. Quelles sont les principaux changements et améliorations comparés à la version 2005 ?

Rédigé par Annabelle, le 27 Oct 2011, à 18 h 04 min
Habitat. La RT 2012 entre en vigueur

La Réglementation Thermique 2012 (RT 2012) comme toute règlementation thermique a pour finalité de limiter les consommations énergétiques des bâtiments neufs ou des parties rénovées, qu’il s’agisse de bâtiments résidentiels ou de bâtiments pour tout autre usage et notamment tertiaire, publics ou privés.

RT2012, ce qui change par rapport à la RT 2005

Les exigences des règlementations thermiques vont toujours vers plus de performance pour les bâtis et moins de consommation d’énergie.

Selon Jean-Robert Millet, responsable énergie au CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment) : « La RT 2012 s’articule autour de deux innovations fondamentales pour la mettre en oeuvre : la définition d’une exigence globale en consommation d’énergie primaire en valeur absolue et une meilleure prise en compte de l’impact énergétique du bâti dès sa conception »

Un objectif global

Jusqu’à présent, les règlementations thermiques comme la RT 2005, exigeaient toutes une réduction des consommations de l’ordre de 10, 15 ou 20 % par rapport à un bâtiment de référence.
Le véritable changement que l’on peut remarquer avec la RT 2012 c’est qu’elle réclame une valeur absolue soit une consommation maximale de 50 kw/m².an d’énergie primaire, nécessitant la prise en compte de tous les paramètres de la conception même du bâti au choix des systèmes de chauffage, production d’eau chaude etc.

Les objectifs du Grenelle sont ambitieux : la barre est placée à 150 milliards de kilowattheures économisés et 13 à 35 millions de tonnes de Co2 évitées d’ici 2020.

Deux nouveaux coefficients

Le Grenelle de l’environnement définit la RT 2012 comme une règlementation d’objectifs et met en avant 3 exigences de résultats portant sur la consommation d’énergie primaire (comme c’était le cas pour 2005) mais aussi sur la qualité énergétique du bâtiment avec le nouveau coefficient  « Bbiomax » et le confort d’été avec le coefficient Tic, fixant une température intérieure à ne pas dépasser.

*

La suite p.2> les 3 exigences de la RT 2012

 

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...

Je change la donne : je contribue à l’action de consoGlobe.com !

Chargement
Sélectionnez une méthode de paiement Chargement

Paypal vous offre aussi la possibilté de payer simplement avec votre carte de crédit, sans créer de compte Paypal.

Informations personnelles

Total du don : 5.00€

En faisant un don, vous participez à l'action de consoGlobe.com. Vous permettez ainsi à l’équipe de vous fournir des articles uniques et de qualité. Et surtout un jour, peut-être, vous nous permettrez de vivre sans publicité !


Passionnée de voyages et de rencontres en tout genre, j'adore prendre mon sac-à-dos et voir ce qui se passe ailleurs ! Consommer responsable est devenu une...

7 commentaires Donnez votre avis
  1. C’est formidable, mais en effet, la RT 2012 se sera applicable aux batiments d’habitation neufs qu’au 1er janvier 2013. Dans mon coin, il y a de nombreuses maisons en construction, et on continue à construire en brique avec joint ciment épais (bonjour les ponts thermiques), une exposition du batiment au soleil loin d’être optimale, etc,etc.
    De toute façon, les entrepreneurs ne savent pas construire avec les nouveaux matériaux (combien de briques monomur mal posées par inexpérience !) et ce n’est pas la formation continue dans le bâtiment qui va améliorer les choses …

    • Il n’y a pas que du monomur en RT2012 non plus 🙂 Je pense que tout est histoire de constructeur. Perso, on fait construire en RT2012 avec un “gros” constructeur qui faisait déjà du BBC auparavant et le process a l’air au point (bon, dans notre cas c’est un peu long car on fait du mixte et l’étage en bois a pris du temps mais sinon, ça se fait sans trop de problème j’ai l’impression).

      Tu peux retrouver notre expérience ici: //maisonrt2012.balusson.net

  2. Je suis aussi pour diviser en ville par deux l’éclairage public .et ds les campagne d’éteindre a minuit …..on ne voit plus le ciel et les étoiles .au sujet du rt .l’idée d’une maison aquarium ne me plait pas trop ,on voit que c des constructeurs qui ont pondu ça .sachons ouvrir nos fenêtres ,mettre un pull,manger chaud l’hiver,mettre des volets ou claustras orientables en bois …..mais pas de système ou l’air ne rentre pas et qu on est oblige de mettre une vmc …qui consomme de l’électricité…..

    • oui luttons contre la pollution lumineuse !! et l”éclairage public abusif

    • Concernant la pollution lumineuse, on peut noter que certaines villes et villages se font “laen un peu plusbellisé” Ville Etoilée (un peu comme les villes fleuries mais avec la gestion de l’éclairage 🙂 )

  3. Il faudrait peut être par commencer à supprimer les illuminations inutiles des bâtiments publics, monuments, stades allumés pour 4 pélerins qui sont sensés s’entraîner,certaines maisons de retraites illuminées en permanence, et j’en passe, après on verra de ramener les partuculiers aux époques 1950 1955 où un seul foyer de chaleur existait dans la plupart de nos maisons de campagne.

  4. POur comprendre la RT2012, reportez-vous à l’ouvrage RT2012 et RT Existant de D. Molle et PM Patry

Moi aussi je donne mon avis