Etonnant

En 2011 : 18 000 nouvelles espèces ont été découvertes

En 2011 : 18 000 nouvelles espèces ont été découvertes

2011 a été une année riche sur le plan de la biodiversité, de l’environnement ou encore du développement durable. Si les nouvelles sur notre Terre sont souvent inquiétantes, le bilan 2011 des nouvelles espèces découvertes fait du bien !

Biodiversité : un équilibre fragile

18 000… C’est le nombre de nouvelles espèces qui auraient été découvertes en 2011. Une information qui montre combien notre environnement recèle de surprises et de découvertes encore à faire.

18 000 espèces découvertes, mais combien ne le seront jamais, déjà éteintes ? Les scientifiques estiment aujourd’hui entre 8 et 30 millions les espèces qui ne sont pas encore répertoriées. Plusieurs ont déjà disparu, la faute au réchauffement climatique.

Mais comment peut-on encore découvrir des espèces ? Parce que ces dernières se cachent ! Ce sont le plus généralement des mollusques, des insectes ou des crustacés. Beaucoup vivent au fond des océans, dans des endroits où l’Homme n’a encore jamais jeté un oeil.

Des espèces découvertes, mais tant d’autres menacées…

Découvrir une nouvelle espèce est toujours galvanisant ! Cela donne l’illusion que notre monde ne court pas encore totalement à sa perte, que l’Homme ne connait pas encore tous les recoins de notre Terre qui nous réserve encore quelques surprises

Cette année, une écrevisse géante poilue a été découverte au Etats-Unis, une anguille dans le Pacifique, une nouvelle espèce de dauphin, une grenouille à dents, un lézard qui s’auto-reproduit… Les espèces découvertes sont nombreuses. Plus étrange encore, si certaines espèces tentent de s’adapter aux changements climatiques, d’autres entrent dans une sorte de mutation. C’est le cas du requin hybride découvert au large de l’Australie début 2012 et qui est le croisement d’un requin à pointe noire classique et d’un requin australien à pointe noire.

Biodiversité, attention danger !

Plutôt que de simplement se réjouir de la découverte de ces nouvelles espèces, rappelons nous que le nombre d’espèces menacées reste important, trop important.

L’UICN (Union internationale pour la conservation de la nature), qui tient notamment une liste rouge des espèces en danger, a récemment dressé un bilan. Elle a ainsi révélé que sur 59 508 espèces évaluées en 2011 :

- 797 sont éteintes
– 64 sont éteintes à l’état sauvage
– 3 801 sont en danger critique d’extinction
– 5 566 sont en danger
– 9 898 sont vulnérables

2012 verra surement l’apparition de nouvelles espèces, notamment dans ces régions du monde à ce jour encore peu étudiées. Gageons que le monde parviendra cette année à éviter que de grandes espèces disparaissent également. Promis, on vous tient au courant.

*

Je réagis

Biodiversité et protection des espèces