Ces substances que nous cache.... le cuir

Ces substances que nous cache…. le cuir

Chaussures, vêtements, meubles, automobile, etc. L’industrie du cuir est colossale : le marché du cuir représente 15 milliards d’euros dans le monde. Mais cette industrie est aussi l’une des plus opaques qu’il soit : il n’y a en effet aucune réglementation en Europe qui encadre la provenance de cette matière première pas toujours si noble… et on trouve trop de cuir toxique.

Du cuir toxique : alerte au chrome VI dans vos mocassins

affiche-erin-brocovichAvez-vous déjà vu ce blockbuster du tout début des années 2000, Erin Brokovich ? Ce film racontait l’histoire vraie d’une jeune femme (incarnée par Julia Roberts, notre Pretty Woman écolo) qui a bouleversé l’opinion en révélant une affaire de pollution des eaux potables en Californie par le chrome hexavalent.

L’entreprise Pacific Gas and Electricity Company qui se servait de chrome VI pour nettoyer ses cuves a été reconnue coupable et condamnée pour avoir pollué l’eau potable qui a engendré de graves problèmes de santé à la population vivant dans le secteur.

Le chrome est présent partout autour de nous sans nocivité. C’est lorsqu’il est mélangé à d’autres produits qu’il devient toxique. C’est ce qui se passe lors du procédé de tannage du cuir.

Le tannage, un procédé chimique dangereux

cuir toxiqueLe tannage est le processus permettant de rendre une matière organique – la peau d’un animal – imputrescible et résistante à l’eau. Il peut être réalisé à partir de produits minéraux ou végétaux.

Pour que la peau d’une vache devienne du cuir, plusieurs étapes sont nécessaires. Depuis le début du 19ème siècle, c’est le tannage au chrome qui est le plus largement utilisé. Cette méthode se révèle la plus rapide et la plus stable : la transformation d’un cuir peut être observée en 24h, alors qu’il faudra 30 jours pour tanner un cuir avec des substances végétales.

 Tanneries du Puy cuire

Photo : Tanneries du Puy

D’abord, les peaux fraîches sont recouvertes de sel lorsqu’elles arrivent à la tannerie. Elles sont ensuite rincées, épilées, puis plongées dans un bain de chrome III. Après ce petit plongeon dans le bain de chrome III, les peaux qu’on désigne par Wet blue sont devenues imputrescibles. Les peaux sont enfin colorées, huilées, réhumidifiées puis lissées. Le cuir chromé résiste à l’eau, à la chaleur et il peut être bouilli sans se dénaturer.

Mais le chrome III ou trivalent qui n’est pas nocif à la base le devient lorsqu’il est associé à d’autres substances.Il se transforme alors en chrome VI ou hexavalent, très allergisant, pouvant même s’avérer dangereux pour la santé.

Le chrome VI peut engendrer des démangeaisons légères jusqu’à des dermatoses plus importantes comme l’eczéma de contact et même une surinfection. Ce type de dermatose peut évoluer gravement jusqu’à devenir handicapante.

Que faire si vous suspectez l’une de vos paires de chaussures de vous causer des allergies ?

Dans ce cas, il faut agir vite !

  • Consultez en premier lieu un médecin ou allez aux urgences.
  • Ensuite, apportez vos chaussures à la Direction Départementale de la Protection des Populations (DDPP) de votre département afin qu’ils mènent une enquête.

symboleNocifSi le chrome VI est un sérieux allergène pour la peau, il est en outre très dangereux lorsqu’il est inhalé.

Si le consommateur n’est pas exposé directement à l’inhalation de cette substance, en revanche, les ouvriers qui travaillent dans les tanneries le sont, alors que le chrome VI est cancérogène pour les voies respiratoires et la cavité nasale.

Cuir toxique – Et les poils ? !

Polluants aujourd’hui, fertilisants organiques demain

L’épilage, une des premières étapes du tannage consiste à enlever les poils de la peau en utilisant un agent de désintégration comme le sulfure. Tous ces poils sont des déchets organiques qui traditionnellement allaient s’accumuler dans les eaux usées envoyées à la station d’épuration locale.

U nouveau procédé a été élaboré par des scientifiques, qui réduit les résidus d’épilage des peaux de moitié ! Plutôt que de dissoudre les poils, on les garde intacts pour s’en servir comme fertilisants agricoles, avec l’avantage de réduire l’utilisation d’engrais synthétiques.

*

suite > le chrome hexavalent, source ce pollution