Cosmétiques. L’Oréal, un modèle d’entreprise responsable ?

Leader mondial de l’industrie cosmétique, le Groupe L’Oréal attache de l’importance à ses engagements en termes de protection de l’environnement, responsabilité envers ses clients, et choix éthiques des ingrédients. Pour en savoir plus sur cette démarche responsable et engagée, consoGlobe a interrogé Francis Quinn, Directeur du Développement Durable du Groupe.

consoGlobe : Pourquoi le Groupe L’Oréal a-t-il opté pour une stratégie environnementale ? Quels sont les objectifs à atteindre entre 2005 et 2015 ?

F.Q : La politique de développement durable du Groupe s’est construite depuis un siècle…C’est à ce titre que nous venons, pour la troisième fois consécutive, d’être nommés parmi les 100 entreprises globales les plus sustainable au monde par Corporate Knights.

L'oréalCela dit, assurer une croissance durable ne peut se résumer à la seule mise en oeuvre de mesures techniques visant à préserver l’environnement naturel. La croissance durable dépend également de la capacité à innover et à valoriser ce que les analystes appellent “les actifs intangibles”, en particulier les ressources humaines (talents et leadership), la propriété intellectuelle (innovation) et les relations avec les parties prenantes (pouvoirs publics, associations de consommateurs, ONG, fournisseurs et médias).

Ce dernier point est devenu crucial dans un monde dit global, multipolaire et multiculturel : une entreprise n’opère pas seulement sur des marchés, mais également dans diverses sociétés. Pour être économiquement performante, cette entreprise doit être acceptée localement en démontrant qu’elle est une partie prenante citoyenne et responsable.

En 2009, L’Oréal s’est fixé des objectifs toujours plus ambitieux pour assurer une croissance durable dans un monde en pleines mutations environnementales et sociétales. Face à ces défis, la stratégie du Groupe est claire : intégrer le développement durable à tous les niveaux de ses activités.

Site L'oréal chimie verte

  > Site de Libramont en Belgique, 1ère usine du Groupe « 100 % énergie verte ». 

Nous avons annoncé trois engagements majeurs pour nos opérations dans le cadre du plan environnement 2005-2015 :

  • réduire de moitié nos consommations de CO2,
  • de même pour notre consommation d’eau,
  • ainsi que notre production de déchets.

En se fixant ainsi des objectifs quantitatifs à long terme sur trois indicateurs-clés, L’Oréal confirme son rôle de leader.

consoGlobe : Quelles valeurs animent cette démarche de développement durable ?

F.Q  : Le Groupe a traduit ses engagements éthiques dans un document qui synthétise nos valeurs et nos ambitions comme entreprise citoyenne et responsable. En parallèle, chaque collaborateur, chaque entité et chaque marque du Groupe à travers le monde contribue à la mise en oeuvre de ces engagements en se référant à la Charte Ethique de L’Oréal.

Ces engagements éthiques sont pris dans les domaines de la gouvernance, du développement durable, de la gestion environnementale, de la santé et de la sécurité, des affaires sociales et de la diversité, des relations avec les fournisseurs, de l’innovation durable, ou encore de la responsabilité sociale d’entreprise et du mécénat.

consoGlobe : Soutenez-vous la Fondation Nicolas Hulot ?

F.Q : L’Oréal accompagne depuis 1995 la Fondation Nicolas Hulot pour lui permettre de développer ses actions d’éducation dans le domaine de l’environnement. C’est grâce au support de ses mécènes fondateurs – dont L’Oréal fait partie – que la Fondation a pu prendre position, très tôt et en toute indépendance, et faire ainsi avancer la prise de conscience des questions d’environnement qui sont aujourd’hui à juste titre au coeur du débat public.

Nous rappelons également que la Fondation Nicolas Hulot détermine ses positions et ses actions en toute indépendance.

consoGlobe : Qu’en est-il des produits que vous proposez actuellement ? Quelle place le développement durable occupe-t-il dans votre démarche environnementale ?

F.Q : Le développement de la chimie verte pour le Groupe est une priorité. Notre politique d’éco-conception est très active. Elle concerne à la fois les nouveaux ingrédients que nous développons et les nouveaux produits. Ainsi, en 2008, dans le domaine des nouveaux ingrédients, nous en avons développé 40 % selon les principes de la chimie verte.

Garnier herbashine

Verso herbashine

                               Packs Garnier portant la mention « FSC » Forest Stewardship Council.

L'écologie et le luxeNos marques sont connues pour leur engagement dans l’éco-conception et l’éco-design  – non seulement les marques militantes telles que The Body Shop et Sanoflore – mais également les marques grand public comme Garnier.

Ainsi, pour emballer ses produits de soin de la peau et de coloration, Garnier utilise des étuis dont le carton est issu de pâte à papier fabriquée à partir de bois certifié FSC (Forest Stewardship Council), garantie d’une gestion de la forêt respectant l’homme et la nature. De plus, le Groupe L’Oréal vient d’être nommé « Industry leader » par Forest Footprint Disclosure Project.