Bois illégal : 9 enseignes de distribution sur 13 pas en règle

Les importations françaises de bois d’origine illégale à 39 %. Un vrai problème quand on se rappelle l’importance de la forêt :

  • Chaque année entre 13 et 15 millions d’hectares de forêts disparaissent, soit environ le ¼ de la superficie française ou l’équivalent de la Belgique. La moitié est due à des coupes illégales. Les conséquences ne se font pas sentir que sur l’effet de serre mais également localement sur les sols qui ruissellent plus et donc favorisent les inondations, l’évaporation et donc la sécheresse. 

L’impact sur la biodiversité est dramatique :

  • 50 % de toutes les espèces végétales et animales vivent dans les forêts tropicales,
  • 50 % des médicaments proviennent de la nature,
  • 50 % des forêts tropicales ont déjà disparu.
  • Moins de 1 % des bois tropicaux sont certifiés.
  • En Amazonie, le pillage de la forêt s’étend. Avec un énorme gaspillage puisque 58 % du bois coupé illégalement seraient perdus et n’arriveraient pas sur le marché pour être exploités par l’industrie et vendus. Ces pertes finissent en poussière, en sciure, en déchets, en chutes inutilisable.
  • Dans le périmètre d’un seul arbre abattu, il y a 27 arbres de plus de 10 centimètres qui sont endommagés. En moyenne, 2 m3 de bois sont abîmés pour 1 m3 réellement exploité.
  • Dans le cadre d’une campagne visant à promouvoir l’achat de bois certifié, le WWF a établi une notation de 13 enseignes (Auchan, Carrefour, Casa, Castorama, Bricomarché, Bricorama, Casino/Géant, Le Cèdre Rouge, Leclerc, Leroy Merlin, Pier Import, Jardiland et Truffaut), notées entre le 15 avril et le 15 mai 2007.

bois - bois illegal - consoGlobe

L’étude a porté sur l’offre de mobilier de jardin dans 133 magasins de ces enseignes qui commercialisent des meubles de jardin. La note attribuée dépend de 7 critères  :

  • le pourcentage de produits avec le label FSC,
  • les autres garanties environnementales fiables,
  • la communication sur le label FSC en magasin,
  • la mise en avant du mobilier FSC,
  • la notification du pays d’origine et du nom latin de l’essence d’arbre (afin que le consommateur n’achète pas une espèce menacée sans le savoir)
  • l’absence d’espèce menacée non certifiée dans la gamme proposée.

Résultats de l’enquête  : 

Seules 4 enseignes sur 13 sont au-dessus de la moyenne :

  • Casa (15,6),
  • Carrefour (14,6),
  • Castorama (11,9)
  • Leclerc (10,2).

Ces 4 chaînes de magasins au dessus de la moyenne doivent leur bonne note , entre autres, »à leur importante offre de mobilier de jardin – plus de la moitié – présentant des garanties environnementales », explique le WWF.

> Casa obtient la première marche du podium car c’est l’enseigne qui propose le plus d’articles certifiés avec 80 % de son mobilier de jardin labellisés FSC.

> Carrefour, voit sa place fortement améliorée par rapport aux anciens classement grâce à l’augmentation de deux tiers de son offre certifiée FSC en 2007. 

> Selon le WWF, les autres enseignes n’atteignent pas la moyenne car « plus de 50 % de leur mobilier est sans garanties environnementales donc potentiellement issu de l’exploitation illégale des forêts ». Certaines enseignes ont refusé de répondre à l’enquête, ce qui n’inspire pas vaiment confiance. …

A lire, notre article Le bois, en voie d’extinction ou alternative crédible au pétrole ?