Animalter s’engage pour la fin des élevages à fourrure en France

Animalter s'engage pour la fin des élevages à fourrure en France

Animalter est une association marseillaise qui s’engage à trouver des « alternatives pour un comportement plus responsable envers les animaux ». Parmi leurs chevaux de bataille, on trouve la lutte contre l’élevage industriel, contre les oeufs de batterie mais aussi un engagement solide contre la fin des élevages à fourrure en France. Zoom sur une association qui a à coeur le bien-être animal.

Animalter, une association qui a du mordant

Logo AnimalterAnimalter est une association loi 1901, créée en novembre 2011.

Son objectif ? Informer les citoyens sur l’ensemble des sujets qui concernent les préjudices faits aux animaux.

Mais aussi, leur proposer des solutions alternatives, qui soient accessibles et réalistes.

Tout cela dans un seul et même but : un comportement plus responsable envers les animaux.

Animalter : l’association mène plusieurs combats

Animalter s’attaque à de nombreuses thématiques qui touchent au non-respect du droit animal :

Association Animalter- l’élevage industriel des animaux pour la consommation, leur fourrure ou leur peau,

- les lieux d’enfermement forcé et d’exploitation des animaux (zoo, delphinarium, cirque, animalerie…)

- les « spectacles » de cruauté comportant la mise à mort des animaux (corrida, combat de coqs…)

- les produits testés sur les animaux (cosmétiques, solaires, ménagers).

fleche-Animalter s'engage pour la fin des élevages à fourrure en France Ces combats, sont pour la plupart, relayés sous forme d’articles et d’informations via le site internet de l’association.

AnimalterMais Animalter est aussi présente sur le terrain, en agissant auprès de grandes surfaces, enseignes et marques alimentaires et textiles pour les convaincre de faire évoluer leurs pratiques vers plus d’éthique (par exemple, labellisation de produits cosmétiques 100 % non testés sur les animaux ou fin de l’utilisation de la fourrure animale).

Enfin, l’association sollicite régulièrement les députés afin que ces derniers portent devant le Parlement certaines questions sensibles et alertent les autorités compétentes lorsque certaines entreprises portent des informations mensongères sur leurs produits.