Wiprint : booster sa connexion wifi grâce à une simple feuille d’aluminium

Des chercheurs ont imprimé en 3D Wiprint, un réflecteur fait de plastique et de métal, pour rediriger les signaux Wi-Fi d’un appartement. Ils l’ont entouré d’aluminium : grâce à ce système, le signal peut être amplifié de 6 dB.

Rédigé par MEWJ79, le 14 Nov 2017, à 9 h 50 min

Des chercheurs américains ont prouvé l’efficacité de l’aluminium dans l’amélioration de la puissance du signal Wi-Fi. Ces derniers ont inventé des réflecteurs grâce à une imprimante 3D, puis les ont recouverts d’aluminium.

wiprint

Une simple feuille d’alu pour relayer les ondes wifi – capture d’écran Youtube

Avec Wiprint, il suffit d’une imprimante 3D et de 35 dollars de matériel pour améliorer un signal Wi-Fi

Et si une simple feuille d’aluminium suffisait à intensifier les ondes d’un signal Wi-Fi ? Une équipe de chercheurs de l’université Dartmouth College (États-Unis) a en effet confirmé que des réflecteurs simplement recouverts de feuilles d’aluminium et placés à l’arrière de routeurs Wi-Fi contribuaient à améliorer la puissance du signal. Pour parvenir à ces résultats, pas besoin d’un matériel sophistiqué.

Les chercheurs ont simplement imprimé en 3D un réflecteur, fait de plastique et de métal, pour rediriger les signaux. Selon Xia Zhou, professeur assistant d’informatique au Dartmouth College, « avec un investissement d’environ 35 dollars (environ 30 euros) et dans certaines conditions, un réflecteur sans fil peut être fabriqué facilement et offrir de meilleurs résultats que des répéteurs à plusieurs centaines de dollars. » Et c’est une bonne nouvelle car les solutions qui existaient jusqu’alors étaient onéreuses. Or avec les développement des Fablabs, les imprimantes 3D sont accessibles à tous les Makers, chevronnés ou non.

Vidéo explicative (en anglais)

Le signal Wi-Fi peut être amplifié de 6 dB

En outre, cette invention, baptisée WiPrint, est beaucoup plus simple d’utilisation(1). Ce logiciel simule la propagation du signal radio dans un espace et ses interactions avec les objets qu’il rencontre. En résumé, il fait rebondir le signal Wi-Fi. Ainsi, si le routeur est placé près d’un mur, le signal rebondira alors loin du mur. Enfin, en créant ainsi une barrière physique, le propriétaire contient davantage son réseau domestique entre ses murs, rendant une attaque depuis l’extérieur plus délicate.

Lire aussi : Internet ou l’âge d’or de la tromperie commerciale

Pour fonctionner, le système a simplement besoin de données telles que la surface, l’encombrement, l’emplacement du point d’accès Wi-Fi, les zones à couvrir et à exclure. Puis, au bout d’une vingtaine de minutes, il produit un modèle de réflecteur qui pourra ensuite être fabriqué avec une imprimante 3D avant d’être recouvert d’aluminium. Les scientifiques ont testé les réflecteurs avec succès. Ainsi, le signal Wi-Fi peut être amplifié de 6 dB et réduit de 10 dB dans les zones à exclure. Et les chercheurs envisagent d’utiliser ce nouveau système avec des matériaux alternatifs pour que le réflecteur puisse changer de forme en fonction de son environnement.

Illustration bannière : Du wifi dans toute la maison- © OlScher
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste, je fais le grand écart entre football et littérature jeunesse.

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis