Pour lutter contre les caries, buvez du vin rouge

Cette étude menée par une équipe de chercheurs espagnols ne doit pas justifier la consommation d’une quantité de vin rouge plus importante, mais permet de comprendre le rôle de certaines molécules du vin sur la santé bucco-dentaire.

Rédigé par Maylis Choné, le 23 Feb 2018, à 10 h 00 min

Boire du vin rouge est bon pour le coeur et aide à lutter contre la maladie d’Alzeihmer. La nouveauté, c’est la découverte des bienfaits de ce breuvage sur les dents et les gencives.

Les bienfaits du vin rouge sur les dents et les gencives

L’étude publiée dans le Journal of Agricultural and Food Chemistry le 21 février 2018, a été menée par des scientifiques espagnols et en particulier Victoria Moreno-Arribas, en charge de la direction des travaux. Ils ont découvert que certains polyphénols (antioxydants) contenus dans le vin – l’acide caféique et l’acide p-coumarique – permettaient de lutter contre des bactéries.

vin, dents

© Alexlukin

Ces bactéries répondant aux noms savants de Fusobacterium nucleatum (responsable de lésions des gencives), de Porphyromonas gingivalis (en lien avec les parodontites) et de Streptococcus mutans​, (favorisant les caries) sont considérablement réduites grâce à l’action du vin rouge. Attention toutefois, à ne pas augmenter votre consommation de vin sous prétexte de lutter contre la plaque dentaire !

Des essais cliniques nécessaires pour confirmer ces expériences

Les travaux révèlent aussi que l’action de ces polyphénols, lorsqu’elle est combinée avec un probiotique appelé Streptococcus dentisani, est encore plus efficace sur la santé bucco-dentaire. Les chercheurs aimeraient trouver le moyen de profiter de ces antioxydants contenus dans le vin sans pour autant boire davantage.

vin, dents

© mimagephotography

« Les bains de bouche et les chewing-gums ont été proposés comme des matrices intéressantes pour l’utilisation de polyphénols alimentaires dans la gestion de la santé bucco-dentaire », conclut le Dr Moreno-Arribas. Pour le moment, les essais ont été pratiqués à l’extérieur du corps humain avec des cellules simulant le tissu gingival. Il faut attendre les essais cliniques pour obtenir des résultats définitifs.

Illustration bannière : Attention à ne pas augmenter votre consommation de vin sous prétexte de lutter contre la plaque dentaire © VGstockstudio
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




1 commentaire Donnez votre avis
  1. Je bois chaque jour 1L de vin rouge pour éviter les radicaux libres, mais j’éprouve des migraines le soir. Est-ce normal ?

Moi aussi je donne mon avis