Verre ou plastique recyclé, lequel est le plus écolo ?

Rédigé par Vincent, le 27 Dec 2013, à 12 h 05 min

Le verre, champion de la chaîne de recyclage

kgkgk

Le verre est 100 % recyclable et est idéal en tant que contenant alimentaire.

Le verre, en revanche, est recyclable à 100 % et à l’infini. C’est à dire qu’un verre recyclé peut être à nouveau recyclé et réutilisé.

Une des raison de cette performance est la précocité de la recherche du procédé technique et de la communication sur l’intérêt du recyclage, qui date en France de 1974.

Le taux de recyclage du verre en France était de 50 % en 2000. Il est aujourd’hui de 70 %. La seule limite de recyclage du verre est sa couleur : brun, vert ou transparent : on refait du verre coloré avec les sources colorées, du verre transparent avec le verre blanc. Les autorités demandent simplement aux consommateurs de faire un tri basique dans les verres d’emballage, à savoir de n’inclure que des verres d’emballages, sans les éléments infusibles (qui ne pourront pas être brûlés/fondus) : capsules, céramique…

Comparatif chiffré du recyclage du verre et du plastique

De par sa frange de recyclabilité, le verre l’emporte haut la main face au plastique.

Tplastiques verreout d’abord parce que tous les verres sont recyclables pour peu qu’ils passent sur la bonne chaine de recyclage(certains verres ne se recyclent pas de la même façon, et surtout, pas ensemble).

Rappelons donc que pour le plastique, plusieurs formes sont recyclables également mais les méthodes divergeront. Seulement, en 2012, près de la moitié des déchets plastique a encore été déversé dans les décharges… les autres plastiques non traités terminent incinérés en dégageant des vapeurs toxiques dans l’atmosphère, ou se biodégradent péniblement en pleine nature, venant parasiter les écosystèmes.

En 2008, 51% des bouteilles en plastique sont recyclées, 70% des bouteilles en verre et 75% des briques en carton.

En 2008, 51 % des bouteilles en plastique sont recyclées, 70 % des bouteilles en verre et 75 % des briques en carton.

Problème : un tri du plastique fermé aux plastiques souples

Les industriels sont prêts à investir dans le recyclage du plastique, mais les consignes de tri ne sont pas encore assez simples. Par exemple, les pots de yaourts ne sont pas recyclés en France.

L’Allemagne a atteint un taux de 0 % de plastique finissant en décharge depuis maintenant sept ans. Pour parvenir à ce résultat elle a simplement ouvert sa politique de tri à l’ensemble des plastique, les plastiques souples également (sacs plastique, emballages films, barquettes…). Une cinquantaine de villes françaises ont été mise à l’épreuve cette année sur le recyclage de toutes les sortes de plastique.

kgkgk

le plastique pourrait être bien mieux recyclé

etoileAujourd’hui en France, 70,7 % du verre sont recyclés. Le reste est perdu pour le recyclage et viendra encombrer les décharges et incinérateurs, engageant un coût de traitement supplémentaire.

En France, nous utilisons 20 fois plus de plastique qu’il y a 50 ans, et sur les 10 dernières années, nous recyclons dix fois plus de plastique qu’auparavant. Autant dire que la technologie et démocratisation du recyclage du plastique a pris beaucoup de retard par rapport à son utilisation massive, cela contrairement au verre dont on s’occupe du recyclage depuis 1974 (avec les consignes à l’époque).

Le plastique souffre de ses déclinaisons, multiples formes (une bouteille opaque peut être constituée de plastique PET et d’autre sorte), et de son omniprésence dans de très nombreux produits… ce qui rend son tri et traitement bien moins aisé que le verre. Pour ne prendre que l’exemple des bouteilles, seule une sur deux, en plastique, est collectée en France.

Il y a des progrès à faire, peut être sur la consigne des bouteilles plastique par exemple, mais la progression est tangible. L’UE se décide à recycler plus de déchets, alors qu’auparavant, les « non-traitables » partaient directement pour la Chine et les incinérateurs. En Europe, un quart des plastiques usagés est recyclé. En France, 20 %. Aux USA, 7 %.

Rappel sur les consignes de recyclage du verre et du plastique

Rappel des consignes de tri du plastique et du verre domestique

Rappel des consignes de tri du plastique et du verre d’emballage

*

Je réagis

En savoir plus :

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Animateur du blog consommerdurable, j'aime rédiger des articles plus informatifs et pour cela, je suis ravi de pouvoir contribuer sur consoGlobe. Cela me...

15 commentaires Donnez votre avis
  1. ljgklgm

  2. Bonjour,
    Les informations me font bondir: encore un nouveau jeu de nos politiques pour amuser les gogos que nous sommes.
    Consigner les bouteilles plastiques, on ne les tri pas dans les bacs jaunes alors qu’hyper facile !
    Retour sur le passé, que des avantages au verre dont les bouteilles étaient consignées (je me suis acheté mon premier sac à dos avec la déconsigne de bouteilles récupérées en décharge) donc bien que d’une valeur certaine des bouteilles n’étaient pas « recyclées ».
    Nos politiques ne défendent pas notre belle démocratie, dommage.

  3. L’économie serait-elle un mot tabou pour l’écologie ?
    Comparer les coûts, donc l’impact réel des différentes filières, transformer le plastique en énergie (c’est + ou – du pétrole) n’est-il pas la solution la plus simple et la moins polluante ?
    Car, à bien y regarder, transporter du verre et le refondre ou le nettoyer n’est pas anodin.
    Étrange, cette opposition à l’incinération, avec des gaz filtrés avant leur émission dans l’atmosphère, est moins bien acceptée que les feux de jardin à ciel ouvert…

  4. Je regrette que l’aspect énergétique ne soit pas du tout abordé dans l’article, car finalement, fondre du verre, ça demande de monter à 1000°C… donc on peut parler de la pollution du plastique quand il brûle, mais j’aimerais aussi une comparaison de la consommation énergétique de l’un et l’autre matériau pour me faire une idée.

  5. Je m’interroge sur le coût que représente le système actuel de collecte du verre.
    Est ce que cela représente une charge ou un produit pour les collectivités locales qui organisent cette collecte ?

  6. bonjour,
    je souhaite effectuer du tri dans mes papiers. Comment puis-je recycler des cartes de fidélité de marques connues ?
    merci de me répondre
    cordialement

  7. fdgjkfgj

  8. Bonjour à tous! J’éspère que vous allez bien, suite à la lecture de cet article et des multiples commentaires j’ai pu constater que le sujet était très interréssant et surtout important.
    Voilà je dois durant 1mois pouvoir trouver une solution pour réduire le gaspillage, baisser les coûts de recyclage et améliorer le développement durable avec un budget de 25’000.- et tout ça dans mon petit village en compagne suisse. J’avais comme idée de sensibiliser les enfants,
    J’ai constaté dans les commentaires que vous aviez tous des avis bien à vous donc si par hasard l’envie vous prend de me donner quelque idée sur ma boîte Mail: Davidbertschy@hotmail.com je suis preneur.
    Merci d’avance de votre aide mes amis écolos, peace!

  9. Mais non d’un chien, il y a trente ans, presque toutes les bouteilles étaient en verre et beaucoup d’entre elles consignées. Cela marchait bien et il a fallu qu’un lobby pétrolier ou l’autre fasse gober aux gens qu’ils ne pouvaient plus se passer de récipients en plastiques. En plus, cela arrangeait les grandes surfaces qui ont pu liquider le personnel chargé de la manutention (encore des chômeurs en plus).

  10. Tant l’article que les commentaires sont très interessants. Bonne réflexion et sensibilisation a tous. :0)

  11. je ne suis pas einstein… mais quand je vois le nombre de bouteillez plastique qu’on retrouve un peu partout, c’est la qu’il faut frapper.
    Oui les bouteilles en verre sont plus lourdes, tant mieu ca va les obligé a traité ces bouteilles de façon locale et d’une pierre deux coups.

  12. La consigne en général est à réintégrer dans nos vies ! étrangement dans les Pays ou la consigne existe, il y a moins de déchets dans la nature…ou dans les rues…
    A mon humble avis, il serait quand même plus clairvoyant de travailler sur le verre étant donné que le pétrole est une ressource qui va disparaitre.

    • yyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyrthrenjhejkruhnrijueirftinsrthrturthusuhrtnurhyrt

  13. Il semble que la réponse ne soit pas si aisée car le coût énergétique du transport (le verre étant plus lourd) est à intégrer aussi dans le calcul de l’empreinte écologique. une étude a été réalisée à Bruxelles pour les gobelets recyclables en soirée/festivals et les conclusions n’étaient pas d’office en faveur du verre! ces questions ne sont vraiment pas simples

  14. Merci pour cet article qui démontre notre retard en terme de recyclage des plastiques. Néanmoins, sachez qu’on ne peut tout fabriquer en verre… le plastique a aussi ses avantages de par les qualités intrinsèques de ses différentes variantes. La gestion des déchets va au-delà des matériaux, et plutôt dans notre façon de consommer…

Moi aussi je donne mon avis