La Cosmétique et le verre infini : du recyclage à 100 %

Rédigé par Marina, le 9 Aug 2013, à 17 h 27 min

Le verre est le symbole du recyclage par excellence. Nous connaissons le verre recyclé à 100 % pour les bouteilles ou les meubles. Lorsque l’on entend verre recyclé, on ne pense donc pas tout de suite au domaine de la cosmétique. Le mouvement infini avec la SGD a changé cela avec le Verre Infini. Ce verre est fabriqué à 100 % à partir du verre issu du recyclage des ménages (ou calcin ménager), sans ajout de matières premières.

Le Verre Infini : jusqu’au bout du recyclage et bien plus encore.

Logo-Verre-InfiniLe verre est un matériau qui se recycle à 100 % et à l’infini.

Généralement le verre utilisé en cosmétique est un mélange de 35 % de calcin* ménager et à 65 % de matières premières (sable, silice, etc).

Lancé en 2010 par SGD, groupe leader mondial de flaconnage en verre,  le verre infini est constitué de 100 % matières recyclées.

Un gain pour l’environnement  

© CC SDG

© CC SGD

Le verre utilisé provient du calcin de verre ménager.

Sa fabrication et son renouvellement est un gain environnemental des plus conséquents : moins de 25 % d’émission de CO2 et moins de 15 % de la consommation d’énergie.

Utilisés dans la cosmétique  (pot de crème ou flacon de parfum ou d’huile), les produits sont prisés des marques comme Kibio, le mouvement Naya ou encore Volga… Et plus encore, car le groupe SGD fournit les flacons et pots à de nombreuses marques.

Selon un rapport de SGD, leur impact sur l’environnement correspond  à :

  • – 24 % d’émission de CO2,
  • – 54 % d’oxydation photo chimique,
  • – 19 % de toxicité humaine,
  • – 13 % de consommation d’énergie,
  • – 57 % d’acidification des sols

Ce concept du verre infini entièrement recyclé et recyclable est né, en 2010, avec le mouvement infini regroupant 8 industriels en lien avec la cosmétique (détails plus bas) .

© CC SGD

© CC SGD

En 2010, le mouvement Naya a lancé une crème avec un flacon 100 % éco-conçu avec un verre infini.

Peu de temps après le kit de 3 parfums Emoi Infini, parfums éco-conçus et bio certifiés Ecocert, est lancé comme expérience de coopération entre industriels .

Présenté sous 3 parfums Elle, Lui et Moi le kit est entièrement recyclable et écolo : la teinte non-chimique, un carton allégé, un coffret sans colle, un verre et un PET 100 % recyclés, des parfums naturels, un spray avec base dévissable.

En 2011, Kibio sort, en partenariat avec SGD, sa crème gommage avec un pot en verre infini.

Les enjeux écologiques de l’utilisation du verre infini

– 100 % recyclé et 100 % recyclable
– composé exclusivement de calcin ménager
– des propriétés équivalentes à celles du verre classique de la parfumerie.

 Calcin : verre issu du triage du verre collecté dans les poubelles de recyclage et des chutes de production des industries verrières agro-alimentaires

Suite> Suppression de l’exploitation des matières premières

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



"Passionnée de culture, j'adore découvrir de nouveaux horizons et partager les informations que je déniche. consoGlobe est une réelle philosophie à...

4 commentaires Donnez votre avis
  1. C’est très bien d’utiliser le verre ménager pour le recycler.
    En revanche faire la promotion de ces emballages recyclés ne donne pas de moyens pour recycler ces verres cosmétiques qui finissent encore à l’incinération ou l’enfouissement.
    Etant animatrice de l’environnement dans le domaine des déchets, je me suis rapprochée de SGD – qui ne propose pas de solution de recyclage pour ces verres cosmétiques.
    pourtant cela pèse lourd également dans nos poubelles !! et comme le plastique il est désolant de voir que cela finit dans les OM

  2. Pour éviter la casse des flacons en verre dans la salle de bain, j’ai posé sur le meuble un petit morceau de feutrine.

  3. Certes, ce verre peut être recyclé à l’infini mais l’énergie nécessaire pour le recyclage n’est pas infinie ni inépuisable.

  4. Le verre est un matériel, ou le verre est un matériau ?
    Décidemment, faut prendre des vacances 🙂

Moi aussi je donne mon avis