Recyclage du plastique : vers des bouteilles consignées ?

Rédigé par Alan, le 11 Jul 2013, à 15 h 23 min

Paris souhaite le retour des bouteilles consignées, pour favoriser le recyclage du plastique et du verre.

Recyclage du plastique et du verre : le retour de la consigne ?

recyclage-du-verre-consigne-bouteille-01L’idée a été lancée au Conseil de Paris en juillet 2013, voeu adopté par les conseillers. Ainsi, “sur proposition de Ian Brossat, du groupe communiste et élus du Parti de gauche, le Conseil de Paris émet le voeu de généraliser au 1er juillet 2014 la consignation des bouteilles verre et plastique et d’entreprendre auprès du ministère de l’Ecologie (…) toutes les démarches contribuant à l’instauration de la mesure sur le territoire parisien“.

Les bouteilles consignées, un système déjà testé en France

Bien entendu, le système de consigne existe déjà, mais que dans des cas particuliers, celui des bouteilles en verre, dans certains hôtels et cafés-restaurants. La consigne sur les bouteilles était néanmoins pratiquée couramment jusque dans les années 1970. Elle concernait l’industrie du verre, partant du principe que le verre est résistant et peut être réutilisé de nombreuses fois. Le recyclage du plastique, lui, n’avait pas encore été généralisé.

recyclage-du-verre-consigne-bouteille-02Le système a été arrêté essentiellement pour des raisons économiques : pour être efficace et rentable il fallait regrouper les bouteilles et les ramasser. Les espaces de stockage ont vite diminué et les marques, elles, ont produit de plus en plus des bouteilles aux formes spécifiques. Il n’était donc pas toujours rentable de ramasser les bouteilles plutôt que d’en fabriquer de nouvelles. Certaines localités, notamment en Alsace, pratiquent toujours ce système de recyclage du verre, notamment pour reprendre la consigne de bouteilles belges ou allemandes.

Consigne : un système qui a pourtant fait ses preuves

Bien encadré, le système peut pourtant très bien fonctionner. Les pays frontaliers en sont un bon exemple. La Belgique pratique couramment la consigne mais elle concerne les bouteilles de bière, recyclage-du-plastique-consigne-bouteille-01ce qu’on appelle dans le pays la “vidange”. Le recyclage est facilité car les bouteilles se distinguent essentiellement par leurs étiquettes. Les bouteilles, elles, sont souvent standardisées, ce qui permet leur réutilisation quelle que soit la brasserie qui les récupère.

L’Allemagne et la Suisse vont plus loin. La consigne y est vraiment répandue et la population a l’habitude de rapporter ses bouteilles consignées dans les supermarchés. Il ne s’agit là pas seulement des bouteilles de verre mais également des bouteilles en plastique.

Consigner l’ensemble des bouteilles

C’est ce type de système que le Conseil de Paris souhaite généraliser. Il s’agirait d’aider le recyclage du plastique et du verre, qui jusque là n’est pas d’une efficacité redoutable. Selon des informations de l’Insee, relayées par les conseillers de Paris, 30 % du verre collecté n’est pas recyclé : “une partie des récipients en verre et en plastique en vente à Paris n’est pas ou ne peut être collectée“.

*

Je réagis

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Ayant parmi ses passions la musique, la photographie, et les différentes cultures du monde, Alan est journaliste, webmestre et photographe, principalement...

14 commentaires Donnez votre avis
  1. la consigne à imposer en croatie chaque contenant est consigné50lipa(+-50cts de Francs)rien ne traine pour remplacer les gobelets perdus lors des fêtes un verre coute 1euro remboursé si rendu très bien

  2. il existe au pays basque , des consignes pour bouteille en plastiques .je trouve que c’ est une excellente idée .je me rappelle quand j’ étais petite , on ramenais les bouteilles en verre à la consignes , pourquoi avoir arreté ca ?

  3. Il y a bien des années en France, déjà pas de bouteilles en plastique, les bouteilles ainsi que les pots de yaourt en verre étaient consignés, cette idée pourrait amener à des créations d’emplois.
    C’est vrai en Allemagne c’est déjà fait, lorsque nous y allons nous le faisons automatiquement….

  4. Encore une idée ecolo pour compliquer la vie quotidienne des gens et les contraindre par la force, plutôt que de les convaincre par un raisonnement. Après les ampoules basse consommation laides, moins eclairantes que les ampoules à filament et n’apportant d’économie d’énergie qu’en été, après les déchetteries où vous emmenez vos ordures en voiture,alors que vous mêmes êtes incités a prendre les transports en commun, après la densification de l’habitat alors que les aspirations de la population vont vers la maison individuelle, voici le retour de la complication de vie que constitue la consigne…

    • Je ne vois pas le rapport entre les transports en commun et les déchetteries ! C’est vrai que c’est plus simple pour ceux qui ont peu de conscience d’abandonner leurs ordures sur la voie publique ou au détour d’un chemin. Je suis 100% pour le retour de la consigne : ça permettrai d’inciter les gens à ne pas jeter leurs bouteilles dans la nature . Y’a que le porte-monnaie qui fait bouger les choses.

    • je suis a 100 % pour la consigne, surtout pour éviter les cadavres dans les fossés … Car à la campagne contrairement à la ville il n’y a personne pour ramasser les déchets …Et si les déchets rapporte un peu il n’y en aura plus à traîner…

  5. Excellente initiative qu’il faut absolument imposer à tout usager. Enfin un effet sur les déchets de plastique qui fleurissent sur le bord des routes (hiver comme été) Les usagers se débarrassent de leurs bouteilles (verre ou plastique) par les fenêtres de leur véhicule. Malheureusement personne ne passe derrière eux pour les ramasser. Les caniveaux sont remplis de déchets de toute sorte (bouteille, cannette alu, cannette verre, bidon d’huile ou autre, emballage plastique, chiffons, papier toillette…) Même les employés des DDE ou Municipaux ne le font pas. Lorsque l’herbe est coupée, par des machines,ces déchets se fracturent en morceaux plus petits et atterrissent immanquablement dans le 7ème continent de la planète au milieu de l’Océan pacifique ou dans l’Artique. L’homme est le plus grand prédateur de la Terre. Honte à vous qui ne respectez rien, irresponsable et foncièrement égoïste. Les générations futures nous accableront avec juste raison. Le plus triste dans tout ce gâchis, c’est qu’on demande aux enfants des écoles de ramasser les déchets des adultes que nous sommes… En tout cas voila une idée géniale. A soutenir à fond.

  6. Cela fonctionne très bien ailleurs (dans toute la Scandinavie par exemple) incitant même les touristes à le pratiquer, alors il n’y a pas de raison que cela ne fonctionne pas chez nous.

  7. certains hyper pratiquent déjà ce système pour toutes les bouteilles plastiques avec code-barre : délivrance d’un ticket en fonction du nombre de bouteilles insérées dans conteneur spécial ; ce ticket vous permet une réduction de v/facture de courses (bien sûr, il faut l’utiliser dans le magasin qui l’a délivré et ça oblige à acheter)

  8. C’est sûr que c’est une bonne idée: s’il y a des sous au bout les gens vont enfin bouger et se dire que cela vaut la peine de le faire…

  9. Excellente initiative ! A généraliser sur tout le territoire !

  10. absolument d’accord!!!cela devient imperatif.

  11. C’est grand temps d’y penser.
    Quand j’étais enfant, mon grand-père me donnait les bouteilles vides à rapporter au commerçant.
    Et pour la peine, j’avais le droit de garder la consigne comme argent de poche.
    Non seulement c’était écolo, mais ça apprenait aux enfants qu’on n’a rien sans rien.

  12. Excellente idée , à adopter d’urgence

Moi aussi je donne mon avis