Urbanisme crowd-funded : quand les habitants financent les infrastructures de leur ville

Rédigé par Annabelle, le 27 Nov 2013, à 15 h 02 min

Le crowdfunding, autrement dit le « financement par la foule », est un moyen récent pour des artistes ou des chefs d’entreprise de concrétiser leur projet. Rendu possible grâce aux plateformes de don, il semblerait que le crowdfunding gagne du terrain. Aujourd’hui, la nouvelle tendance est à l’urbanisme crowd-funded, lorsque des citoyens cofinancent des projets urbains palliant ainsi les limites des municipalités.

Les habitants de Rotterdam font le pont

Le quartier de Hoflein à Rotterdam n’est plus ce lieu à la fois paisible et plein de vie qu’il fut au début du siècle dernier. En effet au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale, la ville a été littéralement coupée en 2 par une voie rapide et une ligne de chemin de fer. Le quartier s’est ainsi retrouvé complètement isolé du centre-ville, obligeant les habitants à traverser la cohue automobile pour s’y rendre.

Les habitants du quartier de Hoflein ont réclamé pendant des années une solution auprès de la municipalité qui, crise économique oblige, ne promettait rien avant au moins une trentaine d’années.

CC : Dietmut

CC : Dietmut

Ne pouvant accepter une telle réponse, des cabinets d’architectes ont décidé de lancer un appel aux dons sur une plateforme de financement participatif en 2011. Chaque citoyen a pu contribuer au financement du Luchtsingel (« pont aérien » en néerlandais) pour 25€ soit le prix d’une planche de bois. Il en aura fallu près de 17 000 pour construire ce pont de 390m.

L’urbanisme crowd-funded a depuis véritablement changé le quotidien des habitants du quartier.

*

suite > des piscines flottantes et filtrantes à New-York

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Passionnée de voyages et de rencontres en tout genre, j'adore prendre mon sac-à-dos et voir ce qui se passe ailleurs ! Consommer responsable est devenu une...

4 commentaires Donnez votre avis
  1. Je trouve que c’est vraiment une très bonne initiative. Cependant, des problèmes peuvent surgir notamment dans les pays reculés. Il y a, d’une part, le pouvoir d’achat qui n’est pas le même pour chaque ménage. D’autre part, la question de la transparence dans la gestion des fonds qui seront collectés. Nonobstant ces problèmes, force est de constater que c’est une idée très aguichante.

  2. Très bonne idée mais je verrai plutot un fonctionnement de type co-financement.

    Pour reprendre l’exemple du pont, la municipalité payerais pour un pont moche en béton; et le crowfunding payerais le supplément pour un joli pont en bois.

    C’est juste un exemple à ne pas prendre au pied de la lettre !

  3. Merci pour cet article qui en inspirera beaucoup d’entre nous, je l’espère.

  4. A la fois je dis bravo, dans l’optique « aide toi, le ciel t’aidera », mais à la fois n’est-ce pas quelque part justifier la non prise en charge par la municipalité.
    en tout cas, bel exemple du principe assez répandu chez les américains (et oui !) :
    « Ne te demande pas ce que la Communauté peut faire pour toi, mais ce que Toi tu peux faire pour la Communauté ».

Moi aussi je donne mon avis