Nickel, pétrole : bientôt la fin

Rédigé par Jean-Marie, le 9 Feb 2011, à 15 h 04 min

La fin du pétrole

2030  :  la fin du pétrole, ou “peak oil”, un concept contesté

Pour le pétrole, ce qui est clair, c’est la consommation. Pour la production et sa capacité à suivre la demande, les débats vont bon train. Le peak oil est annoncé depuis longtemps et en même temps, certains experts pensent que nous ne sommes pas prêt de voir la fin du pétrole. Toutefois, la date de 2030 semble retenir le  plus de sufrages comme date probable de la fin du tout pétrole.

Le point de vue selon lequel le Peak Oil ne se produira jamais et selon lequel  ne consommera jamais la totalité du pétrole disponible sur Terre. En effet, les derniers 10 % de pétrole seront si coûteux à extraire qu’il seront remplacés par des énergies alternatives.

fin du petrole

Reserves de pétrole fin 2005

  • Selon BP, l’offre pétrolière mondiale était de 81,6 millions de barils par jour en 2008. Selon l’AIE (Agence internationale de l’énergie) la demande mondiale en pétrole a progressé de 0,8 % en 2008 et de 1 % en 2009.
  • Pétrole, charbon et gaz naturel représentent 83.5 % de l’énergie consommée dans le monde en 2008.

Conclusion :  Depuis 2002, la demande mondiale de pétrole augmente plus vite que l’offre, due principalement aux hausses brutales de la demande asiatique. (Chine et l’Inde).

La date de la fin du pétrole recule toujours

Les prévisions américaines sur la fin du pétrole ne cesse de reculer :

  • en 1914, le Bureau des mines américain pensait que les réserves de pétrole seraient épuisées en 1924.
  • en 1939, le Ministère de l’intérieur estimait que les réserves mondiales de pétrole dureraient 13 ans.
  • Le pétrole a été le carburant de la seconde guerre mondiale et du boom économique qui l’a suivi.
  • En 1951, le Ministère de l’intérieur estimait, à nouveau !, que les réserves mondiales de pétrole à 13 ans.
  • En 1970, on estimait les réserves mondiales de pétrole à 612 milliards de barils.
  • En 1977, le président américain Jimmy Carter affirme que “le monde aura consommé tout son pétrole d’ici la fin de la prochaine décennie“.
  • En 2006, on avait déjà pompé plus de 767 milliards de barils de pétrole du sous-sol et on estimait les réserves à 1200 milliards de barils.
  • Depuis, le monde a consommé 3 fois plus de pétrole que les réserves estimées alors.

La consommation de pétrole par habitant

Un Indien consomme 0.9 barils de pétrole par an, soit145 litres*
Un Chinois consomme 2.1 barils de pétrole par an, soit 347 litres
Un Brésilien consomme 4.2 barils de pétrole par an, soit669 litres
Un Allemand consomme 10,6 barils de pétrole par an, soit 1 685 litres
Un Americain consomme 25 barils de pétrole par an, soit 3 977 litres

Un Brésilien consomme donc 6 fois moins de pétrole qu’un Américain
Un Chinois 12 fois moins et un Indien 28 fois moins …
Si la Chine et l’Inde atteignent le même niveau de consommaton de pétrole que le Brésil, la consommation mondiale s’accroitra de 300 %.

Planetoscope  : Voir tous les chiffres de consommation ou production de pétrole dans le monde

*

Je veux témoigner


 Retrouvez le sommaire de la grande série
sur la disparition des ressources naturelles
 

La suite de la série sur l’épuisement des matières premières :
La fin du platine

 

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Jean-Marie Boucher est le fondateur de consoGlobe en 2005 avec le service de troc entre particuliers digitroc. Rapidement, il convertit ses proches et sa...

9 commentaires Donnez votre avis
  1. OUH LA LA LES GENS SONT TRES VULGAIRE SUR CE SITE ILS ONT BCP D’HORMONNES EN CHALEUR

  2. venez en pv j’vais vous apprendre la SVT

  3. BONJOUR ANONYME

  4. salemohalikouuuum

  5. BONJOUR LES ECOLOS

  6. BONJOUR

  7. wsh les gens

  8. Evident que les réserves de combustibles fossiles en terre sont gigantesques, sans fin, de quoi bruler tout l’oxygène respiré !!
    Simple, la vie a libéré chaque molécule d’oxygène, en stockant sous terre un atome C combustible (gaz, CH4, charbon, pétrole, lignite, etc.. ) et, comme elle renouvelle cet oxygène 5 fois environ par millions d’années, sur 600 millions d’années d’oxygène respirable, la vie a stocké en combustibles 5×600=3000 fois de quoi bruler tout l’oxygène respiré !!!
    Même si recyclé, il en reste au moins une fois !!
    Donc aucun pic pétrolier et de combustibles, prévisible avant de ne plus pouvoir respirer !!

Moi aussi je donne mon avis