Un martyre de la biodiversité

Rédigé par Jean-Marie, le 25 Oct 2011, à 21 h 34 min

La défense de la faune camerounaise

Selon le site camerouanis Camnews24, le Parc de Lobeké abrite des espèces en voie de disparition : gorilles, éléphants, chimpanzés, antilopes et autres espèces rares.

Le Sud du Cameroun est infesté par des centaines ou milliers de braconniers, allant des fournisseurs de petite échelle de viande de brousse aux grands trafiquants d’ivoire, ‘‘à cols blancs ».

 

Cette attaque sauvage a certainement été effectuée délibérément dans le but d’intimider le gouvernement. Les groupes de braconniers se livrent à une guerre sans merci pour les forêts du Cameroun. A travers cette attaque, ils montrent qu’ils ne comptent pas respecter la loi.
David Greer, coordinateur du WWF, chargé des Grands Singes en Afrique

 

L’analyse du WWF sur cette attaque

gorille fortet tropicaleDavid Greer ;  a analysé ainsi le meurtre de JA Zamedel  :  Les écogardes sont des hommes courageux qui se lancent dans une bataille souvent inégale contre le trafic d’espèces, troisième trafic dans le monde après la drogue et les armes. Ces hommes sont souvent sous-équipés et particulièrement exposés aux violences et représailles.

[Il faut] non seulement pour sauver les espèces sauvages mais aussi pour protéger les populations contre cette violence endémique. En attendant, les meurtriers sont sous l’objet d’une poursuite pénale de la part des autorités du Cameroun et de la République Centrafricaine ».

Le Gorille des Montagnes : une situation critique

Le gorille des montagnes est le plus grand des primates mais aussi l’un des plus rares, considéré comme en danger critique d’extinction.

En 2010, on estimait qu’il ne restait  pas plus de 720 gorilles à l’état sauvage, vivant dans la région des Grands Lacs africains (Est de la République démocratique du Congo, Ouganda et Rwanda).

*

Sur la biodiversité

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Jean-Marie Boucher est le fondateur de consoGlobe en 2005 avec le service de troc entre particuliers digitroc. Rapidement, il convertit ses proches et sa...

9 commentaires Donnez votre avis
  1. C’est bien certain, on se ballade tous avec le colt à la ceinture en vérifiant à chaque coin de rue qu’il n’y à pas un ennemi caché ça ou là. On est en France et c’est un astéroïde flottant dans l’espace sans aucune connexion avec ce machin qu’on appelle la terre.
    Allons démagos de droite, demagos de gauche, unissez-vous pour que nous ne regardions que notre nombril. Qu’a-t-on a faire de ce qui se passe de l’autre coté de la rivière, et puis au fond quelques animaux de plus ou de moins on s’en f… ça fait plus de place pour les humains(qui se reproduisent comme des…lapins?)
    A part cela bravo pour cet article.

  2. A quand le courage politique visant à donner les moyens pour protéger ces espèces. Il s’agit d’une forme de terrorisme. On laisse faire des bandes armées organisées. Il devrait y avoir des forces spéciales de l’ONU déployées à l’instar des casques bleus car souvent le négoce d’espèces menacées servent à financer ou nourrir des réseaux de rebelles terrroristes.

  3. Le braconnage a tué ce brave homme qui faisait son métier,ce fléau tue des milliers d’animaux tous les ans pour de l’argent ils n’ont que faire des hommes ni des animaux,une vraie catastrophe!

  4. Pourquoi vouloir toujours tout ramener à l’Humain, à la situation économique et sociale française.

    Cet article rend hommage à des gardes africains, qui tentent de sauver leur patrimoine, dans le même temps ou d’autres le piétine.
    Où des humains font preuve de respect vis à vis des animaux.

    Contentons-nous d’adresser nos condoléances aux familles.
    Mais ne laissons pas des commentaires n’ayant aucun rapport avec le sujet.

  5. Bravo et respect à Jean-Achille Zomede et à sa famille.

  6. A Guillory,
    Juste un petit conseil, informé vous de façon différente désormais. La télé spectacle, pas terrible !!! La sécurité dans nos villes existe réellement, le nombre d’affaires évoquées en justice est très faible en rapport avec nos 60 M. d’habitants. Point de scènes de guerre dans nos rues, ni dans nos citées, il s’agit juste de déclarations alarmistes sans objet. Notre société Française est l’une des plus sûres des sociétés occidentales donc du monde, il n’existe pas de société irréprochable.

  7. J’approuve complètement ce type d’hommage et donc cet article. Merci Jean-Marie. Toutes ces personnes de par le monde qui prennent des risques pour une cause noble méritent qu’on pense à elle.

    Hélas, je trouve dommage qu’on ne parle d’eux uniquement en hommages posthume. Ils sont l’exemple vivant que beaucoup d’occidentaux (au sens large) devraient suivre.

    Ne serait-ce que faire découvrir leur existence, leur travail de leur vivant, au plus grand nombre ne peut qu’apporter réflexion et humilité aux pays « développés » pillant impunément les ressources (pas forcément illégales) de l’Afrique et de l’Amérique du Sud…

    Peut-être une idée d’article de fond pour l’équipe de ConsoGlobe ? 😉

  8. @ Guillory.; Tout se tient, et vouloir toujours tout ramener à soi, est ne pas avoir compris grand chose à la vie !
    En paraphrasant votre raisonnement : Pourquoi parler des femmes violées, alors que mon fils a une maladie incurable! Quand on aura éradiqué toutes les maladies, on pourra s’occuper des femmes violées, des sans abris, des pauvres ecc..
    Ce qui s’est passé, renseigne sur l’humanité qui a comme unique dieu l’ argent. Au nom de celui ci tout est permis ! La vie des animaux est chosifiée; celles des enfants démunis idem..
    Ceux qui protègent les animaux, protègent votre vie à vous aussi. Le jour où la bio diversité aura disparue, vous disparaitrez aussi.. et ça risque d’arriver plus vite que vous ne le croyez.. Etre réaliste, c’est se battre pour que la vie de l’autre soit respectée, quelque soit cette vie.. humaine et animale !

  9. la cupidité assassine. on peut s’émouvoir pour cette personne qui tentait de sauver des animaux en voie de disparition.Mais que peut on faire alors que dans notre pays le gouvernement ne fait rien pour protéger les personnes. lorsque nous serons tous en sécurité, nous pourrons nous attarder sur le sort des justes dans les autres pays. commençons par créer une société irréprochable chez nous avant, et montrons l’ exemple avant de vouloir donner des leçons à d’autre.En France, des femmes sont violés chaque minutes, une est assassiné tout les quatre jours, des enfants se font poignarder dans les écoles. la France envoi des forces armées dans les pays du bout du monde pour protéger les populations, et laisse la guerre s’installer dans nos rues et nos banlieues. soyons réaliste.

Moi aussi je donne mon avis