Le respect de l’environnement s’installe dans la conscience des touristes français

Les trois-quarts des Français reconnaissent voyager avec une approche écologique et un plus grand respect pour l’environnement et le vivant selon une étude récente menée par une agence de voyage en ligne.

Rédigé par Aurélie Giraud, le 9 Feb 2020, à 10 h 15 min

Si vous réduisez votre empreinte carbone en voyage, limitez vos déchets et redistribuez aux communautés locales, vous êtes comme ces 76 % de personnes interrogées par la plateforme VoyagesPirates.fr (groupe HolidayPirates) qui modifient leurs habitudes de voyage en faveur de la planète.

Écotourisme – Les Français s’y mettent

Gîtes, tentes, hôtels éco-responsables, voyager écolo est très tendance depuis une dizaine d’années. De plus en plus de voyageurs veulent minimiser leurs impacts environnementaux et optent pour des structures plus vertes. L’idée derrière le voyage éco-responsable est de générer un impact positif sur la faune, la flore mais aussi les communautés locales tout en voyageant. L’objectif étant de découvrir le monde sans l’abîmer. Ainsi, pour 51 % des sondés au cours de l’étude, respecter l’environnement en voyageant est primordial(1).

France ecotourisme

De plus en plus d’hébergements respectant l’environnement © Cornfield

Le tourisme est l’une des plus grandes industries au monde. Malgré les retombées économiques qu’il engendre, il apporte dans le même temps des effets néfastes sur les populations, parfois relocalisées, mais aussi l’environnement de plus en plus pollué et sous pression.

88 % des personnes interrogées déclarent privilégier les activités et les produits locaux durant leurs voyages. L’enquête révèle également que 34 % d’entre elles sont prêtes à payer 10 ou 20 euros de plus pour séjourner dans un logement respectueux de l’environnement.

Enfin, 46 % des personnes interrogées admettent prendre des mesures afin de protéger la planète en voyage avec parfois quelques difficultés.

Les Français adeptes du « voyager responsable » ?

De simples gestes écologiques peuvent être répétés partout où que l’on soit sur le globe. Ainsi, ne pas laisser les lumières allumées dans la chambre d’hôtel, éteindre l’eau du robinet ou réduire sa consommation de bouteilles d’eau en plastique contribue grandement à réduire son empreinte écologique.

Dans l’enquête, les voyageurs indiquent trier et recycler durant leur voyage. Ainsi, 30 % d’entre eux prennent le temps de trier les déchets en voyage. Viennent ensuite les moyens de transport. Ils sont nombreux à privilégier le train ou le bus ainsi que les transports en commun locaux. Ils sont 54 % à préférer voyager plus longtemps plutôt que de devoir payer plus de taxes sur l’émission CO2 de leur vol. De même, 64 % sont d’accord pour voyager 4 heures de plus et ne pas prendre l’avion.

Toutefois, l’enquête révèle que les voyageurs éco-responsables rencontrent certains problèmes. Premièrement, ils manquent d’informations et se retrouvent parfois démunis face à leur démarche environnementale. De plus, ils sont freinés par le coût que les voyages éco-responsables peuvent représenter. Ils indiquent également un manque de temps.

Pourquoi voyager plus responsable ?

Dans l’enquête, les sondés évoquent en premier point la protection de l’environnement quand il s’agit des raisons qui les motivent à voyager plus responsable. Pour 75 % d’entre eux, le changement climatique est l’une des principales raisons qui les poussent à changer leurs habitudes. De plus, 38 % indiquent être motivés par les documentaires sur l’environnement et ils sont également parfois influencés par les médias.

Des plaisirs simples, en phase avec son rythme © Mike Fouque

Pour ces voyageurs, il y a l’envie de soutenir l’économie locale mais aussi de se rapprocher davantage de la nature. Certains (32 %) ont été influencés par des associations ou des mouvements tels que « Fridays for future ». Chez les 18-35 ans, ils sont 35 % à reconnaître que certains mouvements les ont positivement influencés en faveur de la protection de l’environnement.

Illustration bannière : Femme en vacances – © Bogdan Sonjachnyj

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis