7 idées reçues sur les tétines et biberons

Faut-il proposer à son bébé un biberon ou une tétine ? Si oui, comment choisir un modèle de biberon ou tétine naturelle ? Et comment l’entretenir ? Le tri sur le vrai du faux.

Rédigé par Ann Sylvie, le 6 Oct 2019, à 14 h 45 min

L’entretien des tétines et biberons : démêler le vrai du faux

Comme pour tout le matériel de puériculture, les industriels tenteront de vous vendre de nombreux gadgets pour l’entretien de vos biberons et tétines : sèche-biberons, égoutte-biberons, stérilisateurs… Tout ce matériel ne sera pas forcément utile :  soyez sobre !

Idée reçue n°5 : il faut stériliser les biberons

Les professionnels de santé ne recommandent plus de stériliser systématiquement ses biberons. Si vous avez une lave-vaisselle, c’est la solution la plus pratique : Dévissez soigneusement toutes les composantes du biberon et lavez-les à au moins 65°C : ce sera suffisant pour éliminer les microbes.

Sans lave-vaisselle, nettoyez le biberon rapidement, dès que le bébé a fini de boire. Vous n’aurez besoin que d’un goupillon, d’un liquide vaisselle écologique et d’eau. Faites-le sécher à l’air libre sur l’égouttoir.

Idée reçue n°6 : il ne faut pas mettre la tétine d’un bébé à sa bouche

C’est vrai, et cela concerne tout ce qu’un bébé peut mettre à sa bouche : biberon, tétine mais aussi cuillère. Mieux vaut goûter avec une cuillère séparée. En effet, l’adulte risque de transmettre des microbes à l’enfant, mais aussi des caries : la carie est contagieuse et peut se transmettre par contact, d’une tétine ou d’une cuillère, d’adulte à enfant.

erreur tetine

Une erreur à ne pas faire © UfaBizPhoto

Idée reçue n°7 : il faut changer la tétine régulièrement

C’est vrai : il est recommandé de changer de tétine tous les deux mois, d’une part pour s’adapter aux besoins physiologiques de l’enfant, mais aussi pour éviter les risques d’ingestion ou d’étouffement. En effet, si la tétine est abîmée, l’enfant risque de l’avaler. Avec le temps, la sucette risque de devenir également poreuse et de transmettre des micro-particules de silicone à votre bébé.

On évite donc également de donner à bébé une tétine trouvée dans un tiroir en dépannage, ou qui a appartenu au grand frère ou à la grande soeur. On ne sait pas dans quel état elle est et si elle peut être dangereuse pour l’enfant.

Article republié

Illustration bannière : Biberon bio – © komokvm
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Ann-Sylvie travaille dans la communication et est maman d'une fille de 12 ans. Évidemment en tant que maman elle s'est intéressée à ce qui le meilleur pour...

6 commentaires Donnez votre avis
  1. Le SEUL biberon qui meriterait l’appellation BIO c’est LE SEIN DE LA MERE!
    En fait de bio, ce mag est surtout CONSO…

  2. Depuis peu, les organisme de contrôles sanitaires se posent également des questions sur les matériaux utilisés en substitution du Bisphénol A. En effet, les autres types de bisphénols, les phtalates, etc… souvent toujours présents dans la composition des plastiques ne sont pas encore soumis aux mêmes réglementations que le BPA et les premières études semblent confirmer des effets pertubateurs tout aussi nefastes.
    D’où, il vaut mieux de toutes façons préférer le verre ou l’inox. Si çe n’est que comme l’inox est opaque, il est plus difficile de mesurer précisément les quantités d’eau pour les biberons de lait en poudre… A préférer pour les plus grands donc…

    Autre marque intéressante pour son système anti-colliques: les Born Free. Hélas, pas aussi facile à trouver que les grandes marques…

  3. Sans oublier les biberons Cloud, 100% made in France. En verre ou en PP

  4. La seule tétine qui imite un peu le sein maternel est la Calma de médéla (étrangement absente de votre liste) Et encore elle n’évite pas entièrement la confusion sein/tétine. La seule alimentation complètement naturelle, écologique, saine et adapté à un bébé c’est le lait de sa mère directement au sein et ce n’est même pas mentionné dans votre article. Encore une fois de plus un joli coup de pub au lieu de donner de l’info…

  5. Dommage que vous ne parliez pas des biberons inox qui présentent une parfaite alternative pour les parents souhaitant un biberon léger, incassable et sans plastique…

Moi aussi je donne mon avis