7 idées reçues sur les tétines et biberons

Faut-il proposer à son bébé un biberon ou une tétine ? Si oui, comment choisir un modèle de biberon ou tétine naturelle ? Et comment l’entretenir ? Le tri sur le vrai du faux.

Rédigé par Ann Sylvie, le 6 Oct 2019, à 14 h 45 min

Bien choisir sa tétine et biberon bio

Le fait de proposer une tétine ou sucette à son enfant, lorsqu’on allaite, peut également provoquer un risque de confusion sein/tétine.

Une bonne alternative à la tétine et au sein, pour le réflexe de succion, est de proposer son petit doigt (bien lavé, bien entendu…).

Idée reçue n°3 : la tétine déforme le palais des enfants

Jusqu’à deux ans, la tétine ne poserait pas de problèmes pour les dents ou le palais. Le problème est que la tétine est addictive, et que certains enfants ont du mal à la lâcher après l’âge de deux ou trois ans. C’est là qu’elle pose des problèmes de dentition.

Pour les tout-petits, la tétine pose plutôt des problèmes en termes d’expression : cela constitue un moyen pour les parents d’ « avoir la paix » en mettant la sucette à son enfant sans qu’il puisse pleurer ou grogner, les seuls moyens dont le bébé dispose pour s’exprimer.

tetine bio

Tétine © Anastassiya Bezhekeneva

En outre, la tétine nuit au développement du langage : la bouche du bébé étant occupée, il ne peut pas s’exprimer à sa guise. La parole est donc retardée.

Idée recue n°4 : il existe des tétines bio

Les tétines sont généralement fabriquées en silicone, une matière non agricole donc qui ne peut pas être certifiée bio. Les seules tétines naturelles pouvant être certifiées bio sont les tétines en caoutchouc naturel (latex). On en trouve pour tous les âges ; la marque Hévéa en propose par exemple des modèles 0-6 mois et 6 mois et +. Il existe également des tétines pour biberon bio en caoutchouc naturel. Petit inconvénient : elle peut avoir un goût qui peut déplaire à l’enfant.

Lire page suivante : bien entretenir ses tétines et biberons bio

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Ann-Sylvie travaille dans la communication et est maman d'une fille de 12 ans. Évidemment en tant que maman elle s'est intéressée à ce qui le meilleur pour...

6 commentaires Donnez votre avis
  1. Le SEUL biberon qui meriterait l’appellation BIO c’est LE SEIN DE LA MERE!
    En fait de bio, ce mag est surtout CONSO…

  2. Depuis peu, les organisme de contrôles sanitaires se posent également des questions sur les matériaux utilisés en substitution du Bisphénol A. En effet, les autres types de bisphénols, les phtalates, etc… souvent toujours présents dans la composition des plastiques ne sont pas encore soumis aux mêmes réglementations que le BPA et les premières études semblent confirmer des effets pertubateurs tout aussi nefastes.
    D’où, il vaut mieux de toutes façons préférer le verre ou l’inox. Si çe n’est que comme l’inox est opaque, il est plus difficile de mesurer précisément les quantités d’eau pour les biberons de lait en poudre… A préférer pour les plus grands donc…

    Autre marque intéressante pour son système anti-colliques: les Born Free. Hélas, pas aussi facile à trouver que les grandes marques…

  3. Sans oublier les biberons Cloud, 100% made in France. En verre ou en PP

  4. La seule tétine qui imite un peu le sein maternel est la Calma de médéla (étrangement absente de votre liste) Et encore elle n’évite pas entièrement la confusion sein/tétine. La seule alimentation complètement naturelle, écologique, saine et adapté à un bébé c’est le lait de sa mère directement au sein et ce n’est même pas mentionné dans votre article. Encore une fois de plus un joli coup de pub au lieu de donner de l’info…

  5. Dommage que vous ne parliez pas des biberons inox qui présentent une parfaite alternative pour les parents souhaitant un biberon léger, incassable et sans plastique…

Moi aussi je donne mon avis