Sondage – La vignette Crit’Air, tu l’as ou tu l’as pas ?

Le projet de loi d’orientation des mobilités, présenté en Conseil des ministres le 26 novembre 2018, prévoit entre autres de rendre obligatoire, dans les collectivités les plus polluées, la mise en oeuvre de zones à faibles émissions. Tous les propriétaires de véhicules motorisés doivent à présent se procurer une vignette Crit’Air ! L’avez-vous déjà apposée sur votre pare-brise ?

Rédigé par Séverine Bascot, le 2 Jul 2019, à 12 h 55 min

La qualité de l’air est aujourd’hui un enjeu de santé publique majeur pris en compte par les pouvoirs publics et identifié par la population. Depuis juillet 2017, la vignette Crit’Air classe les véhicules selon leurs émissions polluantes et détermine ceux qui pourront circuler dans les grandes villes de France lors de pics de pollution.

Votre pare-brise arbore-t-il sa vignette Crit’Air ?

Indispensable pour rouler dans les zones où la circulation différenciée a été mise en place à cause d’un pic de pollution, la vignette Crit’Air ne semble pas encore être totalement entrée dans les moeurs. Mais par ces temps de grosses chaleurs qui entraînent des pics de pollution, les restrictions de circulation vont se multiplier dans les villes, mais aussi dans des zones sans grosse agglomération. Alors, ne vous laissez pas surprendre : les contrôles dits « pédagogiques » font dorénavant place aux amendes !

Pour rappel

Tous les propriétaires de véhicules motorisés sont invités à se procurer la vignette Crit’Air, au prix de 3,62 euros (port inclus), en se connectant sur le site du ministère de la transition écologique et solidaire. Si vous ne l’avez pas encore commandée, vous pouvez vous la procurer en urgence : un justificatif d’achat permet d’échapper à l’amende de 68 euros.

Illustration bannière : Vignette Crit’Air sur un pare-brise – © Hadrian / Shutterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Voyageuse insatiable, j'ai parcouru le monde autant pour des raisons personnelles que professionnelles : rien de mieux pour prendre la mesure de l'état de la...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis