Pollution atmosphérique : les villes les plus polluées du monde

Eh non, les villes les plus polluées du monde ne sont pas forcément celles que l’on croit. Malgré les images étonnantes de pollution atmosphérique à Pékin ou à Delhi, les mesures de l’OMS montrent que les villes les plus irrespirables sont en Iran, en Inde ou même en Arabie Saoudite ! Qui l’eût cru ?

Rédigé par Nolwen, le 24 Jan 2017, à 14 h 50 min

D’après un rapport de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) paru en mai 2016, Delhi n’est plus la ville la plus polluée de la planète. Cette étude de la qualité de l’air a été menée dans 3.000 villes réparties dans 103 pays établit le palmarès des villes qui souffrent le plus de la pollution atmosphérique.

La pollution atmosphérique est avant tout urbaine

Alors que Paris et la France connaissent un important épisode de pollution, que Pékin commence l’année sans y voir plus loin que le bout de son nez, et que Delhi se réveille malgré tout toujours aussi souvent dans un épais brouillard de particules, des centaines d’autres villes dépassent largement le seuil  d’alerte en moyenne annuelle.

Les 10 villes les plus polluées

D’après les relevés des micro-particules d’une taille inférieure à 10 micromètres (PM10), le classement est le suivant :

  1. Zabol en Iran : 217 µg/m3
  2. Gwalior en Inde : 329 µg/m3
  3. Allahabad en Inde : 170 µg/m3
  4. Riyad en Arabie Saoudite : 156 µg/m3
  5. Al Jubail en Arabie Saoudite : 152 µg/m3
  6. Patna en Inde : 149 µg/m3
  7. Raipur en Inde : 144 µg/m3
  8. Bamenda au Cameroun : 132 µg/m3
  9. Xingtai en Chine : 128 µg/m3
  10. Baoding en Chine : 126 µg/m3

Delhi et Pékin, pourtant souvent touchées par des alertes pollution médiatisées, ne sont qu’à la 11et 57e place respectivement.

En consultant la liste de centaines de villes étudiées et compilées pays par pays par l’OMS en 2016, on constate que tout n’est pas noir et que parfois, les choses s’améliorent : par exemple on enregistre du mieux à Mexico, ville bien connue pour son air pollué.

Pollution atmosphérique : quel est le seuil d’alerte ?

En France, le seuil d’alerte est déclenché dès que les mesures affichent plus de 80 microgrammes de particules de 10 microns (PM10) par mètre cube.

Seuil d’alerte en France : 80 µg/m3

Les limites recommandées par l’OMS sont de 20 µg/m3 en moyenne annuelle, ce que très peu de grandes agglomérations atteignent.

A Pékin on mesure 108 µg/m3 (données de 2013) et à Paris, on est loin derrière avec 28 µg/m3 (2014). Delhi enregistre tout de même un taux de 229 µg/m3 (2012).

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Fan de consoGlobe depuis longtemps, j'apprécie de contribuer à son incroyable richesse de temps en temps pour redonner un peu de ce qu'il m'apporte : une...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis