Sondage – Êtes-vous bien informé·e sur les compléments alimentaires que vous consommez ?

En prévention de pathologie, pour renforcer les défenses naturelles, mieux vieillir ou encore pour avoir de beaux cheveux, ou encore améliorer le tonus, la ligne ou la souplesse, les compléments alimentaires font plein de promesses. Or, ils ne sont pas toujours anodins et peuvent interagir avec des médicaments.

Rédigé par Séverine Bascot, le 15 Oct 2019, à 8 h 30 min

En France, une personne sur cinq consomme des compléments alimentaires majoritairement pour éviter de prendre des médicaments ou de tomber malade. Mais contrairement aux médicaments, les compléments alimentaires peuvent être mis sur le marché avec une simple déclaration auprès de la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes).

C’est pourquoi il faut réellement faire preuve de prudence dans le choix et la consommation de ces produits : dans une récente étude, 60 millions de consommateurs pointait du doigt certains compléments alimentaires bien peu efficaces, voire dangereux !

Pour contribuer au bien-être, les compléments alimentaires doivent  être utilisés à bon escient et adaptés aux véritables besoins de celle ou celui qui les consomment.

Illustration bannière : Femme perplexe devant un étalage de compléments alimentaires – © Ihor Bulyhin

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Voyageuse insatiable, j'ai parcouru le monde autant pour des raisons personnelles que professionnelles : rien de mieux pour prendre la mesure de l'état de la...

2 commentaires Donnez votre avis
  1. J’en prends depuis assez longtemps, et je m’en porte très bien.
    Toutefois, il est nécessaire de bien connaitre les labos ,
    et bien connaitre les raisons des prises.

  2. je n’en consomme pas du tout, donc il manque une case à cocher !

Moi aussi je donne mon avis