Smartphone : des ventes au beau fixe malgré des prix de plus en plus élevés

En dépit de prix élevés, dépassant parfois les 1.000 euros, les ventes de smartphones haut de gamme sont en progression.

Rédigé par Émilia Capitaine, le 31 Aug 2017, à 10 h 55 min

Les prix de vente élevés des phablettes et smartphones premium ne sont pas rédhibitoires pour les consommateurs. En 2017, ces modèles devraient connaître une forte croissance, d’après le cabinet IDC.

Le seuil symbolique des 1.000 euros ne freine pas les ventes

La nouvelle phablette de Samsung, le Galaxy Note 8, s’affiche à 1.009 euros en France. Et le prochain smartphone d’Apple, l’iPhone 8 OLED, sera vendu à 999 dollars sur le marché américain, d’après des rumeurs récentes relayées par le prestigieux New York Times, ce qui signifie, en toute logique, qu’il dépassera le seuil symbolique des 1.000 euros en France.

Savez-vous combien de phablettes sont vendues en France chaque année ? La réponse sur le Planetoscope

Et pourtant, malgré ces prix de plus en plus élevés, les ventes de smartphones haut de gamme ne reculent pas, au contraire. D’après le cabinet IDC, les phablettes et smartphones de 5,5 pouces devraient connaître une croissance de 34 % en 2017. Le marché premium répond à une attente des consommateurs, qui veulent des écrans de grande taille, sans bord, et disposant d’une bonne qualité d’affichage. D’après l’analyste Anthony Scarsella, “les phablettes représenteront 40 % du marché des smartphones d’ici la fin de 2017“.

Le marché des smartphones toujours en croissance

Si dans les pays développés (Amérique du Nord, Europe occidentale, Japon, Corée du Sud), le marché des smartphones semble arrivé à saturation, il n’en est rien. En effet, le taux d’équipement est élevé, mais le rythme de renouvellement de deux ans est toujours en vigueur. Par ailleurs, seule la moitié de la population mondiale est équipée : il reste donc encore de nombreux débouchés pour les smartphones. IDC estime ainsi que le marché des smartphones devrait croître une croissance de 3,3 % en moyenne sur cinq ans, jusqu’en 2021.

Lire aussi : Obsolescence programmée : vos appareils condamnés à mort ?

Et dans les années à venir, Apple devrait conforter sa position de leader. La firme de Cupertino détient actuellement 14 à 15 % des parts de marché, et devrait, d’ici 2021, détenir 36 % du marché en valeur d’après IDC.

Illustration bannière : Iphone 8- capture d’écran
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




4 commentaires Donnez votre avis
  1. C’est vraiment indécent le prix de ces engins ! Et tout le monde se jette là-dessus comme si c’était quelque chose d’indispensable et de vital ! Un simple téléphone qui téléphone, ça suffit largement aux besoins de communiquer, surtout que la plupart des gens ont aussi un ordinateur, alors pourquoi faire doublon à un tel prix ? Et ce sont ces mêmes personnes qui vont vous dire que faire ses courses pour manger sain, ça coûte trop cher !!! Le choix des priorités, ça c’est du bon sens !

    • Et oui beaucoup de familles achètent un smartphone à leurs jeunes avec l’abonnement qui va avec et on pleure la réduction de 5€ sur les APL, cherchez l’erreur!!!!!!!!!!

  2. Il me semble que l’on dit tablette et non phablette. Après, il n’y a rien d’étonnant à ce que les industriels souhaitent se faire toujours plus d’argent. Le prix vaut-il le smartphone ? Cela est un autre débat.

    • Séverine Bascot

      Une phablette est un téléphone de taille intermédiaire entre le smartphone ‘de base’ et la tablette… Un format qui en séduit quelques uns.

Moi aussi je donne mon avis