Je signe la pétition contre le barrage de Belo Monte en Amazonie

Rédigé par Aurore, le 28 Aug 2012, à 17 h 42 min

La mobilisation est mondiale contre le barrage de Belo Monte au Brésil. Et pour cause, ce projet a pour conséquence d’inonder une partie de la forêt amazonienne.

Objectif : un nouvel abandon du projet

Face à l’évolution du monde économique, des impératifs de production et d’efficacité et à l’amélioration du niveau de vie global de sa population, le Brésil met en place plusieurs projets avec plus ou moins de réussite.

L’un de ces projets est la construction du barrage de Belo Monte, un barrage hydroélectrique destiné à la production d’énergie. Une idée a priori pas si mauvaise puisqu’il s’agit de produire de l’électricité à partir d’eau et non pas d’une centrale à charbon ou au gaz. Mais ce projet, élaboré en 1975, n’a toujours pas vu le jour. Pourquoi ? De nombreuses personnalités, écologistes, religieux et tribus indiennes s’y opposent.

Noyer l’Amazonie pour produire de l’énergie

Les autorités brésiliennes n’imaginent pas améliorer la capacité énergétique du pays sans la construction de ce qui doit être l’un des plus grands barrages du monde et l’entreprise s’avère difficile face au nombre d’opposants.

Car la construction du barrage de Belo Monte nécessite d’inonder 500 km² d’Amazonie, poumon vert de la planète. Une mauvaise nouvelle lorsqu’on connait déjà la situation critique de notre planète en termes de qualité de l’air et de réchauffement climatique.

De plus, la disparition sous les eaux de cette surface pousserait 20.000 personnes à se déplacer pour trouver un nouveau lieu de vie et notamment des tribus indiennes vivant dans la forêt. Elles auraient encore plus de mal à préserver leur culture et leurs traditions.

En 1980, le projet de barrage a avorté grâce à la mobilisation des tribus, de l’Église et du chanteur Sting. Mais les autorités brésiliennes ont à nouveau autorisé le projet de 13 milliards de dollars et la mobilisation mondiale veut une nouvelle fois contrer ce projet.

Aujourd’hui, les écologistes sont mobilisés, plusieurs stars (James Cameron, Sting…), l’église catholique à travers l’évêque Kräutler et les tribus indiennes bien sûr avec Raoni comme leader officiel. Chef charismatique du peuple Kayapo, voilà plusieurs années que Raoni lutte pour la préservation des forêts tropicales et des tribus, et cela quel que soit le danger.

Vous voulez soutenir les tribus indiennes, dire non à la construction de ce barrage et à l’inondation d’une partie de la forêt amazonienne, signez la pétition citoyenne mondiale en cliquant ici.

Image à la une : © Greenpeace

*

Je réagis

Agir pour la planète :

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Entre magazines, romans et presse générale, je suis une passionnée de l'information, qu'elle soit sérieuse ou décalée ! Consommer durable n'est pas qu'un...

47 commentaires Donnez votre avis
  1. l’argent efface tout !dramatique

  2. a tous les dirigent de la planète ,et a tous les spéculateurs , qui font couler une larme ,pour cette dernière < la planète<
    alors qu,il sont en train de la ruiner eux même , a coup de grand investissement , sur les quels il tire de gros profit
    je pense qu,ils se souci peu des peuples qui sont en train de disparaitre
    et encore moins des écosystèmes ,pourvu qu,ils garde leur suprématie ,
    et qu,ils asservisse les peuples ,de manière a ce que cela dure . mais ont il réfléchi qu,un jour viendra , ou la planète ne les épargnera pas non plus d,ailleurs le processus est train de faire son œuvre,dévastatrice. mais les moins riches, payeront bien avant eux
    je suis peu optimiste sur le résulta de la cop 21
    il auront confortablement voyager; auront ajoute des tonnes de co2
    et tout ça sur le dos des contribuables ,qui n’ont finalement pas grand chose a dire mais soyons optimistes !!!

  3. au non du profit de certains dirigent, de grosses sociétés , et de leurs actionnaires ; qui ne sont jamais rassasie ; et veulent toujours plus de dividendes , qui se soucie peu ,des écosystèmes , des peuples en voie de disparition , ne se soucie pas plus de l,avenir de la
    planète , pourvu qu,ils puissent <eu< jouir du pouvoir de l’argent,ce qu,il leur permet d’asservir a souhait , les peuples et leurs richesses
    et même au risques le des faire disparaitre ,mais ont-il réfléchi,qu,un jour c,est la planète, qui les exterminera a leur tour

  4. Que l’UNIVERS INFINI soit clément. Namasté

  5. Ce projet n’aboutit pas, c’est un crime contre le Vivant terrestre. Si chacun ne réagit pas, c’est un suicide collectif. Il est grand temps de RESPECTER notre planète et tous ses habitants sans exception. Tournons- nous d’avantage vers ces populations autochtones en danger pour prendre d’authentiques leçons de vie, pour retrouver des valeurs saines, universelles (à l’origine) mais que nous occidentaux avons perdu, faisons preuve d’humilité pour admettre que ces peuples ont tout à nous réapprendre, ils sont la clé de la sauvegarde de la planète tout comme la forêt qui les abritent. Empêchons tous ensemble à échelle mondiale cette catastrophe planétaire, c’est notre responsabilité et notre devoir à tous!!!

  6. C vraiment dommage de faire ça et de ne pas penser au conséquences , il y a d’autre solutions mais cela leur rapporterait moins d’argent sûrement
    c plus facile de raser une forêt et expulser des personnes sens défense que essayer de trouver une solution équitable et écologique pour des gens qui ne voir que l’argent
    J’ai 21 ans et triste de vivre dans un monde qui autorise c chose la

  7. Il n’est pas possible de concevoir une solution énergétique pour le bien être du consommateur brésilien des grandes villes (la construction du barrage de Belo Monte) sans tenir compte de la destruction des écosytèmes sur une superficie aussi grande et du territoire des hommes qui y vivent;
    Il faut continuer à chercher des solutions ;

  8. non au projet! oui à la protection de l Amazonie!

  9. ;(

  10. Arrêtons de nier l existence d hommes et de femmes au nom du seul profit economique

  11. Déforestation gigantesque, inondant 160000 hectares de forêt vierge, populations indigènes déplacées, déracinées, privés de leurs ressources vivrières… Confrontations violentes, arrestations, déshumanisation… Aux profits notamment d’Alstom, GDF Suez et biens d’autres multinationales accaparatrices de ressources universelles ! NON, STOP A CE PILLAGE !!!

  12. “Chaque génération, sans doute, se croit vouée à refaire le monde. La mienne sait pourtant qu’elle ne le refera pas. Mais sa tâche est peut-être plus grande. Elle consiste à empêcher que le monde se défasse.” Albert Camus

  13. C’est scandaleux ! l’argent est encore à l’origine de ce massacre. Comment peut-on laisser faire ? Chaque pays doit se mobiliser pour stopper cette déforestation. La planète souffre déjà, avec cette destruction massive, elle ne pourra pas survivre des décennies ! Pensons à nos enfants…

  14. Comment peut on détruire une si belle forêt avec tant d’espèces animales menacées , c’est honteux
    Karine fenal

  15. C VRAIMENT LE TRUC LE PLUS CON QUE L’HOMME N’EST JAMAIS FAIS
    UNE FOIS LE BARRAGE CONSTRUIT IL FAUDRA APSOLUMENT LE FAIRE EXPLOSER.
    C’EST LA SEUL SOLUTION LES INDIENS DEVRONT DEVENIRE DES TERRORISTE ET CE POUR LE BIEN DE L’HUMANITE.

  16. Sentiment de tristesse et de colère. Quand comprendrons-nous qu’il est de notre devoir de respecter et protéger Terre Mère et tous les enfants de la Terre?
    Réveillons-nous, ma machine est déjà en route !!

  17. il m’est insupportable de voir un tel désastre

  18. Devons nous sacrifier notre belle planète
    Pour notre confort
    Alors que notre planète nous apporte tant de choses à découvrir
    Posez vos portables et agissez

  19. Je soutiens la cause du peuple d’Amazonie contre la barrage de BELO MONTE qui est notre cause à tous pour lutter contre la sauvegarde de toute une population mais aussi pour la survie de notre planète entière.

  20. quand cessera-t-on de détruire notre univers vital? à quand un peu d’ intelligence!?

Moi aussi je donne mon avis