Un serpent dans mon jardin ! Que faire ?

Certaines rencontres peuvent étonner ou faire peur quand on ne sait pas à qui on a affaire. Les reptiles ne sont cependant pas aussi dangereux qu’on se l’imagine. Il suffit de savoir quoi faire lors d’une rencontre avec eux et de la chance qu’on a d’avoir son ‘propre serpent de jardin’ par exemple !

Rédigé par Julien Hoffmann, le 7 Jul 2020, à 14 h 34 min

Rencontrer un serpent dans votre jardin est une très bonne nouvelle à la fois parce que votre jardin héberge de la vie et parce que cela signifie en plus qu’il est en bonne santé. Mais hormis cela, que faire si vous trouvez un serpent dans votre jardin ?

Serpent de jardin – Lesquels peut-on trouver en France ?

La France compte 12 espèces différentes de serpents que l’on peut réunir en deux grandes familles pour arriver à les identifier et mieux savoir en face de quel risque vous vous trouvez.

serpent de jardin

Non contente d’être magnifique, la couleuvre à échelons (Rhinechis scalaris) est totalement inoffensive © Juan Aceituno

Il existe d’une part la famille des coronelles et des couleuvres que l’on distingue à leurs yeux dont les pupilles sont rondes. Ces serpents là sont totalement inoffensifs et ne peuvent rien vous faire, même s’ils le voulaient.

D’autre part vous pouvez croiser la famille des vipères telle que la vipère aspic qui elle est venimeuse et possède des pupilles fendues discernables entre toutes.

La vipère berus, comme toutes les vipères, à cette pupille caractéristique © Marian Cazacu

Orvet – Le saviez-vous

Les orvets ne sont pas des serpents mais des lézards aussi inoffensifs que n’importe quel autre lézard. Ce n’est cependant pas une raison pour les embêter, ils ont besoin de leur énergie pour autre chose que parce qu’ils stressent à se faire manipuler ou déplacer à l’aide d’un bâton

Pourquoi un serpent est-il chez vous ?

Si vous croisez un serpent dans votre jardin, c’est avant tout une excellente nouvelle car cela veut dire que votre extérieur est attractif pour lui… Votre jardin est en bonne santé ! Se nourrissant de rongeurs, d’insectes ou encore de batraciens, le serpent vous est d’une certaine façon très utile.

S’il est entré dans votre propriété, sachez que ce n’est pas du tout pour y prendre ses quartiers définitivement, ni pour piller votre cellier ou votre cave à vin… Les serpents sont des animaux qui n’ont pas la capacité physiologique de réguler leur température. Ils doivent donc soit aller au soleil pour se réchauffer, soit se mettre à l’ombre pour diminuer leur température.

En cela votre maison, comme votre jardin, peuvent représenter un vrai havre de paix pour eux même s’ils ne s’attendent pas du tout à vous y rencontrer !

Que faire si vous croisez un serpent dans votre jardin ?

Lui jeter une pierre, le titiller avec un bâton ou lui jeter de l’eau dessus pour le faire fuir sont des idées particulièrement mauvaises, pour ne pas utiliser de termes plus cinglants.

Qu’il soit venimeux ou non, un serpent n’a aucun intérêt à attaquer l’être humain si ce n’est pour se défendre. Et même dans le cas où il se sent agresser au point de risquer pour sa vie, l’attaque est la dernière des réactions qu’il aura, car cela représente une énorme prise de risque pour lui.

Ne le stressez pas

La principale chose à faire quand vous croiser un serpent dans le jardin (ou ailleurs) est de le laisser le plus tranquille possible en vous éloignant de lui d’au moins 1,5 mètres, et en faisant en sorte qu’il ne se sente pas bloqué. Laissez-lui une porte de sortie, un endroit où aller sans que vous soyez sur son chemin.

Contactez un organisme compétent

Si votre jardin est un peu étriqué, que le serpent semble s’être installé – ou être coincé – et que cela vous inquiète, commencez par le prendre en photo de manière à ce que quelqu’un de compétent puisse en identifier l’espèce.
Sans prendre de risque, essayez donc de bien prendre sa tête et ses yeux en photo pour pouvoir l’envoyer à un organisme de votre région.

Il existe plusieurs associations un peu partout sur le territoire, notamment dans le réseau France Nature Environnement, qui ont des experts en la matière dans leurs rangs. N’hésitez pas à les contacter pour qu’ils vous disent comment agir si besoin et viennent éventuellement jusqu’à chez vous, dans le cas où cela pose un réellement problème (animal coincé dans un bassin par exemple, présence de jeunes enfants, d’animaux domestiques…).

Non contente d’être magnifique, la couleuvre à échelons (Rhinechis scalaris) est totalement inoffensive © Juan Aceituno

Si aucune structure ne peut répondre à vos sollicitations et que vous ne pouvez pas du tout laisser l’animal où il se trouve dans votre propriété, vous pouvez toujours contacter les pompiers même si ces derniers sont avant tout formés à gérer les espèces exotiques.

Illustration bannière : Magnifique coronelle girondine (Coronella girondica) vue de près © Pedro Luna
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis