Semaine de la finance solidaire 2018 – Donnez un visage à votre épargne !

Saviez-vous qu’il existe une autre manière d’épargner que celle qui consiste à mettre toutes ses billes dans une banque qui continue de contribuer à causer des dommages écologiques et sociaux irrémédiables, et s’inscrit dans la spéculation et la vision court-termiste de la finance internationale ? Cette semaine, découvrez la finance solidaire qui permet d’investir dans des entreprises ou associations socialement responsables !

Rédigé par Séverine Bascot, le 5 Nov 2018, à 16 h 50 min

Cette semaine, du 5 au 12 novembre, se tient la 11e édition de la Semaine de la finance solidaire, organisée par l’association Finansol. Événements et rencontres sont organisées aux quatre coins de France pour sensibiliser investisseurs et grand public, et échanger sur le thème de la finance solidaire, un secteur dynamique qui prend chaque année un peu plus d’importance dans le paysage économique français.

semaine finance solidaire

Semaine de la finance solidaire – De quoi s’agit-il ? Qui est concerné ? Quels en sont les objectifs ?

Organisée chaque année en novembre depuis plus de 10 ans maintenant, la Semaine de la finance solidaire est un grand événement national, qui vise à faire connaitre la finance solidaire et ses avantages pour l’intérêt général.

En effet, la finance solidaire permet chaque année de donner naissance à de plus en plus de projets dans des domaines aussi variés que l’éducation, le logement, le développement durable, de l’emploi… Avec succès puisque le dernier baromètre montre une croissance qui s’accélère en 2017 (18,3 % de plus qu’en 2016), avec un total dépassant les 10 milliards d’euros(1)

L’association Finansol a crée le label Finansol, qui certifie le caractère solidaire d’un produit d’épargne (livret, OPC, compte à terme, assurance-vie…), et assure à l’épargnant ou à l’investisseur que son placement sert bien à financer des projets à impact social et/ou environnemental. À ce jour, il existe en France plus de 140 produits d’épargne solidaire labellisés Finansol.

Pour cette nouvelle édition, une centaine d’événements sont organisés partout en France : des conférences, des ateliers, des rencontres entre porteurs de projet et financeurs, mais aussi des concerts solidaires et ciné-débat.

Cette semaine sera aussi l’occasion de décerner les Grands Prix de la finance solidaire qui mettent en avant les valeurs de solidarité sociale ou d’écologie de 5 projets choisis par la public.

En lice en 2018

  • Comptoir de Campagne : site pour acheter en circuit court
  • Îlots Paysans : association pour que les agriculteurs puissent tester en toute sécurité leurs projets d’installation
  • L’Envol : association de soutien aux jeunes en décrochage scolaire
  • Partager son temps : plateforme de mise en relation entre retraités et associations à la recherche de bénévoles

Pour en savoir plus sur la semaine de la finance solidaire et le programme, rendez-vous sur le site de Finansol

Campagne – Alors c’est quand la banque éthique ?

Parallèlement à ces événements, un grand mouvement citoyen pour une banque éthique s’intensifie.

C’est quoi une banque éthique ?

C’est une banque avec les mêmes obligations qu’une banque classique mais qui se met au service des humains et de la planète, à l’opposé de la finance uniquement motivée par le profit sans aucun égard pour les dégâts irréversibles sur l’environnement ou les communautés qu’elle engendre : accaparement des richesses, soutien à une économie anti-écologique et anti-sociale, évasion fiscale généralisée, déstabilisation des économies locales…

Une banque solidaire garantit l’utilisation faite de l’argent qui lui est confié, utilisé uniquement pour financer de façon transparente des projets à impact écologique, social ou culturel. Chaque déposant ou emprunteur est sociétaire de la banque et les prêts surtout octroyés dans le secteur de l’économie sociale et solidaire (ESS). En toute responsabilité, l’épargnant retrouve ainsi le pouvoir sur son argent.

Les banques éthique représentent donc un immense chantier pour un projet de société alternatif !

5.000 milliards d’euros sont placés en épargne par les Français ! Une fortune que les banques classiques investissent comme bon leur semble et qui a un impact colossal… Avec une banque éthique, on peut décider où va cet argent, comment il est utilisé, quels investissements il permet de financer : « choisir une banque éthique, c’est choisir de changer l’épargne ».

Lire aussi : Les banques (vraiment) converties au développement durable ?

Les banques éthiques ça existe déjà depuis longtemps

En France, si on  trouve 3 établissements éthiques majeurs (la NEF acteur de la finance solidaire depuis 30 ans, le Crédit coopératif et le Banque Postale, par certains aspects), mais ils restent souvent confidentiels.

En effet, beaucoup de citoyens, même s’ils sont en recherche d’un mode de vie plus durable, n’ont pas encore pris conscience que leur argent peut être un levier de la transition. C’est pour faire bouger les choses que la NEF a lancé une grande campagne de mobilisation : « Alors c’est quand la banque éthique ? ». Son but accélérer la création d’une véritable banque éthique en France.

finance solidaire

Pour une vraie banque éthique (épargne + compte courant avec moyens de paiement) © Flamingo Images

En effet, si les banques éthiques rendent déjà possible le fait d’épargner de manière éthique, elles ne proposent toujours pas de compte courant, à cause de freins structurels qui les empêchent de changer d’échelle. Or de nombreux particuliers, dont nous faisons partie, voudraient s’assurer que l’intégralité de leur argent sert une économie durable (et pas seulement leur épargne).

Pour Léo Miranda, directeur de l’innovation à la Nef : « Il n’y a pas de place en France pour les petites banques, nous avions deux choix : soit se résigner et rester à un projet confidentiel de gestionnaire d’épargne solidaire, soit relever le défi et devenir plus grand. Et c’est notre choix car nous savons que des milliers de citoyens attendent une banque éthique pouvant offrir tous les services du quotidien ».

La campagne remporte un franc succès depuis son lancement le 23 septembre, mais l’objectif de recruter 10.000 épargnants solidaires supplémentaires au 15 décembre 2018 n’est pas encore atteint.

Pour en savoir plus sur la campagne « Alors c’est quand la banque éthique ? », rendez-vous sur le site pour la banque éthique.

Parallèlement, un appel à mobilisation a été lancé par les ONG et des acteurs de la transition bancaire comme Biocoop, Emmaüs, Enercoop, Energie Partagée, France Nature Environnement, Finansol, Les Amis de la Terre, Mouvement des Entrepreneurs Sociaux, Mobicoop, Nature&Progrès, Terre de Liens, Zero Waste France, qui ont rejoint massivement les sociétaires déjà engagés.

Illustration bannière : Investir dans des projets altruistes – © isak55
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Voyageuse insatiable, j'ai parcouru le monde autant pour des raisons personnelles que professionnelles : rien de mieux pour prendre la mesure de l'état de la...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis