67 % des acheteurs défendent le sapin de Noël naturel français

Rédigé par Alan, le 7 Dec 2013, à 15 h 13 min

En France, un foyer sur quatre achète un sapin de Noël. Crise ou pas, le marché se maintient en 2013 et, bonne nouvelle, la tendance est plutôt au naturel, au local et à l’écologique.

Le sapin de Noël est toujours à la mode

Si les Français réduisent parfois leur budget pour les cadeaux, le sapin de Noël, lui, trouve toujours sa place dans les salons. Pas question de fêter Noël sans lui, comme l’explique Emile, cet acheteur quinquagénaire à l’oeil pétillant devant une belle collection de conifères : “pas question de faire la fête sans sapin, c’est symbolique ! On aime trop son odeur et son  allure. Mais cette année, on a décidé de se renseigner pour acheter un sapin français, pour faire tourner le marché local“.

sapinQuand on lui demande s’il savait qu’il existe une Association française du sapin de Noël naturel, il sourit : “ça ne m’étonne pas. Le sapin de Noël, on l’achète aussi pour son odeur, pour être plus proche de la nature même quand on habite comme nous dans une ville moyenne. De toute façon, c’est un élément fédérateur. Ca n’a même rien à voir avec une religion, c’est un symbole de partage. Un sapin, un bon repas et toute la famille réunie“. Les autres personnes interrogées tiennent un peu toutes le même discours : “indispensable“, “pas de déco de Noël sans lui !“, “on pousse un peu les fauteuils, on achète moins de jeux, mais on met un arbre“, “l’odeur du sapin est très importante“.

Un marché plutôt en hausse

Et, à l’image d’Emile, comme le confirme une enquête de TNS Sofres publiée il y a quelques temps, presque un quart des foyers français (6,3 millions de foyers) achète un sapin de Noël vers novembre ou début décembre. Résultat, le marché du sapin de Noël se porte plutôt bien. En 2012, ce sont même quelque 100.000 sapins de plus qui ont été achetés. Soit un marché estimé à 160 millions d’euros.

Sapin de Noël : naturel contre artificiel

sapingeantLe prix du sapin est en moyenne de 25 euros et on sent toujours une légère hésitation entre naturel et artificiel. D’un point de vue écologique, le sapin naturel est préférable à l’artificiel, ce que ne savent pas tous les consommateurs qui pourraient avoir tendance à croire l’inverse. Dans les faits, composé de plastiques et autres éléments peu recommandables, le sapin artificiel est même plus inflammable !

Le sapin artificiel a tout de même la cote, notamment pour une clientèle globalement jeune, peu riche et célibataire, pour qui le sapin de Noël est plus un objet de design qu’un objet symbolique au pouvoir fédérateur. Ces sapins sont vendus en supermarché ou même en magasin de bricolage, et on recherche la couleur, la forme, le design, plus qu’une odeur de sapin.

Néanmoins, le sapin naturel reste majoritaire, et ce pour plus de 80 % des achats. Le sapin danois est toujours la référence, et notamment le Nordmann avec sa couleur vert sombre et ses épines douces. L’épicéa suit ensuite, pour l’odeur notamment. Le sapin français, lui, est de plus en plus recherché.

L’enquête TNS Sofres annonce même que 1 acheteur sur 10 de sapin naturel souhaite un sapin produit en France, quitte à le payer un peu plus cher pour défendre la production française. Les producteurs réfléchissent d’ailleurs à un Label rouge, pour marquer la qualité du sapin naturel français.

*

Téléchargez le guide des sapins de Noël

*

Je réagis

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Ayant parmi ses passions la musique, la photographie, et les différentes cultures du monde, Alan est journaliste, webmestre et photographe, principalement...

4 commentaires Donnez votre avis
  1. mon sapin de noël est en plastique depuis plus de 10 ans et si je dois en changer j’en ferai un moi-même en détournant des objets. J’arrive pas à me faire à l’idée qu’on coupe un sapin juste pour un laps de temps aussi court qu’est la période de noël. Mes sapins sont bienheureux dans mon jardin, à grandir en toute tranquilité !!

  2. D’accord avec Bap
    B

  3. ok pour le sapin artificiel plus inflammable, plus plastique,etc,etc mais il peut durer 10-20 ans par contre .. soit 10 à 20 sapins par foyer
    Perso, je préfère les voir lors d’une randonnée dans les forets.. mais bon je peux comprendre que les citadins puissent préférer un vrai sapin chez eux, …de là à dire que c’est plus écologique …

Moi aussi je donne mon avis