Santé : près d’un quart des Français boit trop d’alcool

Santé publique France alerte sur la consommation d’alcool excessive d’un quart des Français. Elle a établi trois limites à prendre en compte en matière d’alcool : pas plus de 10 verres standard par semaine, pas plus de 2 verres standard par jour et avoir chaque semaine des jours sans aucune consommation. Une nouvelle campagne est diffusée du 26 mars au 14 avril pour mieux informer les buveurs.

Rédigé par MEWJ79, le 27 Mar 2019, à 10 h 00 min

Selon une étude publiée mardi 26 mars par Santé publique France, la consommation d’alcool en France est trop élevée : un quart des Français boivent plus de deux verres par jour et sont ainsi au-dessus des seuils recommandés.

Alcool : un quart des Français au-dessus des seuils recommandés

Les Français boivent trop selon le ministère de la Santé, qui alerte sur une situation qu’il juge préoccupante. Et pour cause ! L’alcool est l’une des principales causes de mortalité évitable dans l’Hexagone. En effet, Santé publique France estime que 41.000 décès lui sont attribuables chaque année. Elle diffuse donc une nouvelle campagne, du 26 mars au 14 avril, pour mieux informer les buveurs(1).

Une vidéo de prévention d’Alcool Info Service

« Pour votre santé, l’alcool, c’est maximum deux verres par jour, et pas tous les jours ». Or, selon le Baromètre de Santé publique France 2017, qui a interrogé plus de 25.000 personnes au total, près d’un quart des Français de 18 à 75 ans déclarent consommer au-delà des repères à moindre risque, définis par un comité d’experts en 2017. Ces derniers ont ainsi établi trois limites à prendre en compte en matière d’alcool : pas plus de 10 verres standard par semaine, pas plus de 2 verres standard par jour et avoir chaque semaine des jours sans aucune consommation.

Plus de deux verres d’alcool par jour : en majorité des hommes au revenu mensuel modeste

Dans le détail, 19,2 % déclarent avoir bu plus de deux verres d’alcool en une journée au moins une fois au cours de la semaine précédente, 9,7 % avouent avoir bu plus de dix verres d’alcool au cours des sept derniers jours et 7,9 % avoir consommé de l’alcool plus de cinq jours sur sept. En majorité, ces répondants sont des hommes (33 % contre 14 % de femmes).

Enfin, on constate qu’un tiers de ces personnes dépassant les repères ont un revenu mensuel modeste (inférieur ou égal à 1.200 euros). Mauvaise nouvelle : les plus jeunes consomment plus intensément que les plus âgés, dont la consommation est en revanche plus régulière.

La consommation des Français dépasse les seuils recommandés. ©Yulia Grigoryeva

Pour rappel, en 2018, le baromètre de la consommation des boissons alcoolisées témoigne pourtant d’une baisse de la consommation d’alcool générale chez les Français : ils ont ainsi bu moins d’alcool qu’ils ne l’ont fait sur les dix dernières années. Alors qu’ils ont diminué leurs achats d’alcool d’un litre en 2018, cette baisse de la consommation n’était que de cinq litres sur les dix années précédentes. Cette campagne d’information pourrait permettre de poursuivre dans ce sens. Le rapport assure en effet « qu’instaurer des mesures de prévention qui recueillent l’adhésion de la population est un élément essentiel de leur succès ».

Illustration bannière : Verres d’alcools – © Tom Kuest-Fotograf
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste, je fais le grand écart entre football et littérature jeunesse.

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis