Rivière rouge en Russie : Nornickel devra s’acquitter de 500 euros d’amende

Le verdict est tombé : le producteur russe de nickel Nornickel devra payer une amende de 500 euros pour avoir pollué une rivière en septembre dernier.

Rédigé par Anton Kunin, le 2 Nov 2016, à 10 h 50 min

C’est l’alerte donnée par les riverains qui a lancé l’affaire. En se réveillant un matin, ils ont constaté que la rivière Daldykan, près de la ville de Norilsk, en Russie, avait changé de couleur : ses eaux étaient devenues rouges. L’information est remontée au ministère de l’Environnement, qui a mené une enquête et convoqué un tribunal. Verdict : le coupable devra régler l’équivalent de 500 euros pour manquement à l’obligation de protéger les cours d’eau.

Daldykan : la rivière rouge et la politique de l’autruche

Alos que la situation autour de la rivière commençait à être médiatisée, Nornickel, une entreprise russe d’extraction de minerais, a d’abord nié les faits. « L’eau de la rivière est de couleur habituelle, la rivière est dans son état normal, ce qui dément les informations qui ont surgi quant à l’altération de la couleur de la rivière suite à sa pollution massive », pouvait-on lire dans le communiqué mis en ligne sur le site de la société.

Quatre jours plus tard, la stratégie a changé : le service de presse a publié un nouveau communiqué, faisant savoir que Nornickel admettait son rôle dans la pollution de la rivière. L’accident s’est produit alors que la société effectuait la reconstruction des tuyaux transportant les déchets de lavage.

Des révélations inquiétantes

Les déchets avaient été temporairement accumulés dans un bassin, lequel a débordé à la suite d’une forte pluie. Nornickel a également fait savoir qu’il s’agissait de sels de fer, et a assuré que l’incident ne présentait pas de danger ni pour la faune, ni pour les riverains.

D’après les images satellite de la NASA, l’épisode médiatisé de septembre dernier n’était pas si exceptionnel. Des incidents similaires se sont en effet produits à six reprises entre 1997 et cette année. Nornickel est le premier producteur au monde de nickel et de palladium et le principal producteur d’or de la Russie.

L’amende paraît dérisoire, pour cette entreprise qui a dégagé un bénéfice net de 1,18 milliard d’euros sur les six premiers mois de l’année 2016, mais en Russie, cette infraction est passible d’une amende allant de 30.000 à 40.000 roubles, soit de 430 à 580 euros !

Photo de bannière : capture Instagram
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste de formation, Anton écrit des articles sur le changement climatique, la pollution, les énergies, les transports, ainsi que sur les animaux et la...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis