Etat des rivières en France : au milieu du gué

Rédigé par Nolwen, le 15 Sep 2014, à 15 h 53 min

Voici une nouvelle, très brève, mais réjouissante si on aime voir le verre à moitié plein. C’est l’agence de l’eau  Rhône Méditerranée Corse qui nous la livre avec une photo de l’état de nos cours d’eau et rivières. Encourageant ?

50 % des rivières en bon état

Quel est l’état des rivières français ?
Pas plus de la moitié de nos rivières sont en état correct ou bon. C’est insuffisant mais encourageant à la fois.  L’Agence de l’eau souligne 5 points clés pour résumer l’état des lieux

Les poissons reviennent dans les rivières ;

Un peu partout la baisse des pollutions profite aux poissons et depuis quelques années, les poissons reviennent dans l’axe rhodanien, à commencer par les poissons migrateurs :

  • en 3 ans, les jeunes anguilles (civelles) ont été multipliées par 6 dans l’étang du Vaccarès en Camargue ;

La civelle

  • une centaine d’aloses ont été vues dans le Gardon (premier affluent aval du Rhône) et ce pour la première fois depuis la pose de 4 passes à poissons en 2012.
  • Plus au nord, à Lyon, 17 espèces de poissons ont à nouveau franchi le Rhône grâce à une rivière artificielle créée en 2013 pour contourner le barrage de Jons.

50 % des rivières sont en bon état

Ce sont la Corse et les Alpes qui bénéficient du plus grand nombre de rivières en bon état de France, tandis que les zones les plus dégradées sont le bassin versant de la Saône, la
moyenne et basse vallée du Rhône, le Languedoc et le Roussillon. La France se situe dans la moyenne  européenne.

  • 60 % des rivières de Rhône-Méditerranée souffrent d’un lit défiguré. Avec 12 % de cas de déformation, la Corse affiche le meilleur score national pour l’état de ses rivières.
  • Bon point, la pollution organique en azote et en phosphore a été divisée par 10 en 20 ans

En 4 ans, on constate une progression, avec 16 % de gain de classe de qualité par les rivières. Cette amélioration concernent surtout des rivières les plus abîmées qui sortent de leur mauvais état. Au total, c’est l’état moyen, juste en dessous du bon état, qui connaît la plus forte progression (+ 6 %).

Les causes de pollution des rivières

etat des rivières

Les pesticides toujours aussi présents

Mauvais points, les pesticides ne refluent pas et sont la première cause de déclassement des cours d’eau. Les invertébrés y sont très sensibles. Le glyphosate (Roundup) se retrouve dans ¾ des rivières et figure en tête des ventes avec plus de 4 000 tonnes/an sur les bassins Rhône-Méditerranée et Corse.

  • Le glyphosate dépasse à certains endroits jusqu’à 200 fois la norme pour l’eau potable dans les cours d’eau  
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Fan de consoGlobe depuis longtemps, j'apprécie de contribuer à son incroyable richesse de temps en temps pour redonner un peu de ce qu'il m'apporte : une...

3 commentaires Donnez votre avis
  1. Bonjour je suis heureux d’apprendre cette nouvelle. Malheureusement dans mon secteur un projet minier dit Permis de Recherches minier (PER) octroyé le 18 novembre 2013 dit « Permis de Villeranges » qui porte sur les communes d’Auge, de Bord-Saint-Georges, Chambon-sur-Voueize, Lépaud, Lussat, Sannat et Tardes. Les conséquences environnementales et sanitaires de l’exploitation minière sont déjà partout catastrophiques (radiations, pollutions de l’eau, de l’air…), il n’en ira pas différemment ici. Les pollutions toucheront la seule nappe phréatique du département, le bassin d’eau de Gouzon (18 communes concernées) et la réserve naturelle de l’Etang des Landes. Les retombées du PER seront contraires aux intérêts économiques de la Creuse.Sans oublier que toutes ces eaux seront récupérées par la tardes, le cher et ensuite la loire .L’allier est déjà très chargé en nitrate il ne nous restera bientôt plus que l’eau de pluie et encore!!!

  2. Hélas, maintenant que certaines rivières vont mieux, un organisme d’Etat a décidé de les détruire. Il y a 150 ans, certaines rivières ont été aménagées à grands frais pour préserver leur cours,les poissons ainsi que les nappes phréatiques. Aujourd’hui, des sommes très importantes ont été débloquées par des technocrates pour détruire ce qui a été fait.
    Des “réunions” ont été organisées, plus pour avaliser la décision de dépense inutile ( mais peut être pas pour tous), que pour savoir ce qu’en pensaient les riverains et pêcheurs. D’ailleurs, toute opposition à ce projet idiot est sévèrement sanctionné.

  3. pêcheur dans le vieux Rhône ,à Feyzin exactement depuis l âge de 15 ans (j en ai 61 actuellement).je n ai jamais connu un Rhône si pauvre en poissons que cette année.il est vrai que l eau en apparence est très belle.Celà veut il dire qu’elle est propre ? j ai en ma possession quelques photos que j ai pris la 1ere semaine de septembre au niveau d’Irigny.On y aperçoit des nappes jaunâtres descendant le Rhône.Ce n est pas très net sur les photos, mais on les vois tout de même .je suis prêt, si on me les demande à les envoyer à qui les voudra .plus d herbier sur mes parcours de pêche.Un dépôt de vase par endroit qui vient de je ne sais d où .Et pour conclure, un niveau du Rhône qui monte et qui descent en permanence . voilà,tout çà pour dire que je ne suis pas tout à fait d accord avec vous . bonne soirée

Moi aussi je donne mon avis