Restauration : transparence sur l’origine des viandes obligatoire

Demain, que vous mangiez au restaurant, à la cantine ou dans un snack, vous saurez exactement d’où vient la viande que vous consommez ainsi que où et comment sont fabriqués les fromages fermiers et les mélanges de miel.

Rédigé par Paul Malo, le 6 Mar 2020, à 11 h 40 min

Le Sénat vient de rendre obligatoire l’étiquetage de l’origine pour la viande, le miel et les fromages fermiers pour la restauration hors foyer.

L’étiquetage d’origine de la viande désormais obligatoire

Il y a quelques jours, la répression des fraudes dénonçait de nombreuses tromperies dans l’utilisation des labels de qualité européens applicables aux denrées alimentaires. Cette fois, c’est le Sénat qui a adopté en première lecture, le 4 mars dernier, une proposition de loi afin de renforcer la transparence de l’information du consommateur sur les produits agricoles et alimentaires.


Ainsi, l’étiquetage d’origine de la viande sera désormais obligatoire dans la restauration hors domicile. Ce texte avait déjà été adopté par les députés, dans le but d’accroître la transparence de l’information du consommateur sur les produits agricoles et alimentaires.

Informer les consommateurs en toute transparence

« Un texte de consensus », selon Didier Guillaume, qui devrait définitivement être adopté le 8 avril prochain. Il devrait contribuer à conforter la qualité de l’agriculture française, en disant clairement aux consommateurs d’où viennent les produits et ce qu’ils contiennent. En effet, à l’heure actuelle, les trois quarts de la viande consommée dans la restauration hors foyer sont importés.

De la transparence sur l’origine des produits pour le consommateur © Minerva Studio

Ce texte rendra donc obligatoire l’affichage de l’origine des viandes porcines, ovines et des volailles, comme c’était d’ailleurs déjà le cas pour la viande bovine.

Par ailleurs, les fromages fermiers pourront de nouveau être affinés en dehors de la ferme, à la condition de respecter les usages traditionnels et d’en informer le consommateur.
Quant aux mélanges de miels en provenance de plusieurs pays, l’étiquette du pot devra dorénavant indiquer la liste de tous les pays d’origine, et ce par ordre décroissant d’importance.

La proposition de loi a été adoptée par le Sénat. Elle retourne à l’Assemblée nationale pour son adoption définitive le 8 avril 2020. Affaire à suivre.

Illustration bannière : l’information sur l’origine des viandes dans la restauration désormais obligatoire © NatashaPhoto

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis