Innovation : enfin une solution pour de l’eau potable rapidement et à bas coût

Un nouveau matériau expérimental pourrait faciliter l’accès à l’eau potable dans le monde de manière durable et écologique.

Rédigé par Paolo Garoscio, le 20 Aug 2020, à 10 h 10 min

L’humain, pour vivre, a besoin d’eau : son corps est composé à 70 % d’eau et sans eau, il meurt. Mais il faut que cette eau soit potable. Si ce n’est pas un problème pour les habitants des régions industrialisés et des pays riches, dans les pays en développement et les pays pauvres, c’est un enjeu crucial. Près d’un tiers de la population mondiale n’a en effet pas accès à l’eau potable.

Un matériau ultra-poreux qui transforme l’eau sale en eau potable ?

Ce n’est pour l’instant qu’une recherche, comme le souligne le site Inverse dans un article repéré par le HuffingtonPost, mais elle est très prometteuse pour purifier l’eau. Surtout sur le fond puisqu’il s’agit d’une des premières utilisations concrètes d’un matériau d’un nouveau genre, inventé au début des années 2010, considéré comme ultra-poreux. Cette porosité est telle que, selon le site Inverse, la surface d’un terrain de football peut être contenue dans l’équivalent d’une cuillère à café de ce matériau appelé MOF (Metal-organic framework). Sa superficie serait de 7.000 m² par gramme.

On ne va pas rentrer dans le détail de ce matériau expérimental, mais plutôt dans cette utilisation qui a été réalisée et confirmée par une équipe de chercheurs sino-australienne. Publiée le 10 août 2020 sur la revue Nature Sustainability, leur technique de filtration permettrait de désaliniser l’eau et même de rendre potable l’eau saumâtre.

Une solution qui utilise le soleil

rendre l'eau potable

Il est notamment possible de rendre l’eau salée potable avec cette technique – © Rozhnovskaya Tanya

Grâce à l’ajout de PSP-MIL-53, matériau qui permet d’optimiser l’absorption de liquide, ce MOF est en mesure de capter énormément d’eau. Et c’est là que ça devient très intéressant pour faciliter l’accès à l’eau potable dans le monde. Le traitement de l’eau n’utilise en effet que l’énergie solaire… infinie, propre et gratuite.

L’eau est absorbée lorsqu’il fait nuit, et rendue potable. Puis, en exposant le matériau seulement 4 minutes au soleil, ce dernier libère le sel qui est resté capturé en son sein… ce qui permet de réitérer l’opération. Ainsi faisant, en 30 minutes, les chercheurs ont réussi à rendre potable 150 litres d’eau.

Cependant, il ne s’agit là que d’une première expérimentation : on est encore loin de la voir être appliquée de manière efficace et industrielle. Mais c’est un véritable espoir.

Illustration bannière : Rendre l’eau potable rapidement et à bas coût – © goodluz
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis